Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le Tu’iro’o rend hommage à Bobby



Tahiti, le 8 avril 2021 - La troisième édition du concert Tu’iro’o aura lieu le 24 avril à To’ata. Porté par la Maison de la culture, le concert rendra hommage à Bobby Holcomb. Six jeunes artistes polynésiens viendront interpréter les plus grands succès de l’artiste disparu il y a trente ans. Seuls 500 billets sont mis en vente pour assister au spectacle sur place.

Organisé pour la première fois par le ministère de la Culture en 2019, la troisième édition du concert Tu’iro’o aura lieu à To’ata le 24 avril dans le respect des restrictions sanitaires. Cette année, un hommage sera rendu à Bobby Holcomb, légende de la musique polynésienne décédé le 15 février 1991, à travers les reprises de ses mélodies.

Taloo Saint Val, Teiho Tetoofa, Raumata Tetuanui, Nohorai Temaiana, Reva Juventin et Guillaume Matarere vont monter sur scène et réinterpréter les tubes de l’artiste pendant près d’une heure et demie. Comme en 2019 et en 2020, c’est le professeur de piano et coach vocal Bruno Demougeot qui sera chargé de choisir, préparer et répéter les chansons avec les artistes. Sur scène, en plus d’être au piano, c’est lui qui sera le chef d’orchestre.

Chanteur et peintre de Huahine

Né à Honolulu en 1947 à Hawaii, Bobby Holcomb s'était s’installé à Huahine en 1976, dans le petit village de Maeva. Là-bas, il va se plonger dans la culture polynésienne et apprendre le reo mao’hi. Il écrit alors des chansons en tahitien avec des textes engagés sur l’identité, la culture, les racines ou encore l’environnement qui vont toucher les Polynésiens. Même s’il était davantage connu pour sa musique, Bobby Holcomb peignait, vivant d’ailleurs principalement de la vente de ses toiles.

Un artiste admiré

Bruno Demougeoat et quatre des six artistes du concert étaient présents jeudi lors d’une conférence de presse à la Maison de la culture. Ils n’ont pas caché l’admiration qu’ils portent à l’artiste de Huahine : “C’est un honneur d’interpréter les musiques de Bobby, il a bercé mon enfance. Ses textes peuvent choquer, mais pour moi, il savait très bien faire passer ses messages” explique Guillaume Matarere. Pour Reva Juventin, “c’est quelqu’un qui représente bien la culture polynésienne, un artiste complet qui chantait en anglais et en tahitien”.

Raumata Tetuanui  confie qu’elle l’admirait “en tant que chanteur, mais aussi en tant que peintre”. Nohorai Temaiana se souvient quant à lui que Bobby Holcomb est “immédiatement devenu numéro un” de ses artistes préférés. “C’est une légende. Tant que sa musique vivra, alors il continuera de vivre avec nous.” Enfin, Bruno Demougeot, originaire de Huahine, a gardé un souvenir fort de Bobby Holcomb : “C’était une star pour nous. À l’école je chantais ses chansons. C’est un privilège pour moi de lui rendre hommage.

Restrictions sanitaires obligent, la Maison de la culture ne peut vendre que 500 billets. Pour pallier cette contrainte, un “live streaming” permettra à tout un chacun de suivre le concert de chez lui. Le tarif pour accéder à la vidéo live est de 600 Fcfp alors que le prix d’un billet, en vente sur place et en ligne, est de 1 000 Fcfp.

Rédigé par Etienne Dorin le Jeudi 8 Avril 2021 à 18:36 | Lu 746 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Avril 2021 - 11:50 ​Reprise des vaccinations à Ua Pou

Dimanche 11 Avril 2021 - 11:45 ​Les femmes de Ua Pou à l’honneur

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus