Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Tahoera’a fait sa rentrée politique en taclant l’action du gouvernement



PAPEETE, 25 septembre 2018 - Le Tahoera’a Huiraatira a fait sa rentrée politique, mardi matin, lors d’une conférence de presse donnée au siège du parti. Après une critique en règle de l’action du gouvernement, Gaston Flosse a promis une "opposition constructive" de la part du groupe orange, durant la session budgétaire.

Comme souvent, toutes choses égales par ailleurs, il est question de points de vue. Lors de la conférence donnée mardi matin au siège du parti pour la rentrée politique du Tahoera’a Huiraatira, difficile d'être surpris par celui du parti autonomiste d’opposition. Pour faire une critique en règle de l’action du gouvernement, Gaston Flosse s’est appuyé sur le verbatim de l’allocution prononcée par le président Edouard Fritch lors de la séance solennelle d’ouverture de la session budgétaire, jeudi 20 septembre dernier à Tarahoi. Un "discours vague" prononcé par le "roi des flous", du point de vue du Tahoera'a.

Les chiffres publiés par l’ISPF, l’IEOM et l’AFD dans leur rapport sur les comptes économiques rapides 2017 de la Polynésie française, chiffres sur lesquels se fonde le chef de l’exécutif pour évoquer l’embellie économique observable depuis plusieurs mois : des données truquées, pour Gaston Flosse. "Le Pays finance indirectement ces établissements", s’est hasardé le président du Tahoera’a. Passe pour l’ISPF ; mais on reste dubitatif devant cette affirmation lorsqu’il s’agit de l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) ou de l’Agence française de développement (AFD), deux établissements publics d’Etat. "Nous empruntons beaucoup à l’AFD. Vous croyez que l’AFD va dire que ce pays ne marche pas ; que rien ne va ; que le taux de chômage est élevé ; que le taux de croissance est nul ?" : "Tout est caché. Tout est flou. Si les chiffres étaient annoncés, ils seraient catastrophiques pour ce gouvernement".

Sur le front des grands investissements ? "Aidez-moi ! J’ai beau faire le tour, je ne vois pas", a ironisé Gaston Flosse. "Ah, si, les cocotiers sur le front de mer".

Pour le président du Tahoera’a, le projet aquacole de Hao est "au point mort, à l’arrêt", tout comme le projet Village tahitien de Punaauia dont il doute de l’avenir : "Je ne sais pas s’il se fera un jour".

Le président du Tahoera’a annonce avoir "imposé", dès le début de l’actuelle mandature, aux représentants orange, de s’inscrire dans une "opposition constructive" : "Nous ne sommes pas assez incisifs dans notre rôle d’opposants", a-t-il regretté face à la presse. Aussi, le groupe orange promet-il plus de pugnacité durant la session budgétaire qui s’est ouverte jeudi dernier pour s’achever mi-décembre par le vote du budget primitif de la collectivité pour 2019.

C’était la première intervention publique de Gaston Flosse depuis les dernières élections territoriales de mai dernier. Un scrutin que le Vieux Lion dit avoir vécu comme "un coup sur la tête".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 25 Septembre 2018 à 15:12 | Lu 1749 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 14:18 Hyper U fermé après un début d'incendie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués