Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Pays signe pour 5,6 milliards d'emprunts



Le vice-président Teva Rohfritsch, ministre de l'Economie et des Finances, lundi matin, en compagnie de Thierry Paulais, directeur de l'AFD en Polynésie française.
Le vice-président Teva Rohfritsch, ministre de l'Economie et des Finances, lundi matin, en compagnie de Thierry Paulais, directeur de l'AFD en Polynésie française.
PAPEETE, 19 novembre 2018 - Le Pays a mobilisé ce lundi 5,65 milliards Fcfp des 8,4 milliards inscrits au budget de la collectivité pour l’année 2018.
 
Bien que prévus au budget 2018 depuis décembre dernier, ces emprunts sont mobilisés en fin d'année "pour ne pas avoir à porter inutilement les crédits" a précisé Teva Rohfritsch. Cette facilité est rendue possible grâce à la forte capacité d'autofinancement dont bénéficie le Pays.

Lundi matin, c’est l’Agence française de développement (AFD), par le truchement de son représentant local, Thierry Paulais, qui a inauguré cette série de signatures, à la vice-présidence, avec le numéro 2 du gouvernement, Teva Rohfritsch, le ministre en charge de l’Economie et des Finances.

Auprès de l’AFD, le Pays signe pour un total de 3,4 milliards Fcfp d’emprunts (28,5 millions d’euros), dont 2,75 milliards (23 millions d’euros) remboursables sur 20 ans à un taux d’intérêt de 1,3 %. L’AFD prête en outre 656 millions (5,5 millions d’euros) à la Polynésie française, au titre de l’équivalent Fonds vert, un Prêt au secteur public (PSP) libéré à taux zéro et destiné à des investissements ciblés sur l’environnement.

Thierry Paulais a tenu à saluer la sécurité financière restaurée dans les comptes publics en Polynésie française. "En quatre ans, la Polynésie française a beaucoup assaini ses finances publiques, a-t-il souligné. Elle a retrouvé une capacité d’autofinancement importante. Cela se voit très bien par le fait que de nombreux banquiers sont aujourd’hui disposés à faire des prêts au Pays. Il y a six ans de cela, ce n’était pas le cas."

Une "confiance renouvelée" qu’a également tenu à mettre en avant le directeur général de la Banque de Tahiti, Patrice Tepelian. L’établissement bancaire n’avait plus prêté d’argent au Pays depuis 2014. La BT s'est engagée pour une participation à hauteur de 750 millions Fcfp au financement du budget 2018. Le prêt est consenti pour une durée de 10 ans à un taux d’intérêt de 1,59 %.

Pour clore ce tour de table, la Banque Socredo s'est entendue avec le Pays pour un prêt de 1,5 milliard Fcfp remboursable sur 10 ans à un taux de 1,4 %. Pour Matahi Brothers, le directeur général de la banque de développement locale, il s’agit d’un "accompagnement des politiques publiques à des conditions à la hauteur de la qualité de la signature du Pays".

Une convention doit encore être signée avec la Banque de Polynésie courant décembre, toujours dans le cadre de la mobilisation des emprunts inscrits au budget 2018, pour un montant de 1,5 milliard Fcfp, et dans les prochains jours avec le groupe Agence France Locale (AFL)  pour un montant de 1,249 milliard Fcfp.

"On continue à soutenir notre budget d'investissement tout en désendettant le Pays, a tenu à souligner Teva Rohfritsch, après la conclusion de ces conventions de prêt avec les trois établissements bancaires et financiers. Pour rappel, en 2014 nous étions à 94 milliards d'encours et nous sommes descendu en-dessous de 84 milliards." La durée moyenne de remboursement des emprunts de la Polynésie française est de 10 ans.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 19 Novembre 2018 à 11:44 | Lu 1079 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués