Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le Pays complète son plan de financement pour l'exercice 2015



Christian Carmagnolle et Nuihau Laurey, mardi lors de la signature de ces deux conventions financières
Christian Carmagnolle et Nuihau Laurey, mardi lors de la signature de ces deux conventions financières
PAPEETE, 4 août 2015 - Le Pays a signé mardi deux conventions avec la banque de Polynésie dont une ligne de trésorerie de 2 milliards Fcfp et un emprunt à long terme de 1,5 milliard Fcfp permettant de compléter le plan de financement prévu au budget 2015.

Un emprunt de 1,5 milliard Fcfp à 3,41% sur 10 ans qui complète le besoin de financement prévu au budget 2015. Le Pays a planifié d’emprunter un total de 7,99 milliards pour l’exercice en cours, dans le cadre du financement de ses investissements. Le plan de financement de ce recours à l’emprunt a été achevé avec la signature de cette convention de prêt. Le besoin de financement avait été estimé à 6,99 milliards Fcfp dans le cadre du budget primitif 2015, le 4 décembre 2014, et a été abondé le 11 juin dernier d’un milliard supplémentaire, lors du premier collectif budgétaire. L’ajout étant prévu pour le le financement d’opérations complémentaires, notamment dans le logement social.

Compte tenu de ce nouvel emprunt, l’encours total de la dette de la Polynésie française s’établira au 31 décembre prochain à 93,386 milliards Fcfp. La charge annuelle de la dette représentera cette année 13,4 milliards Fcfp dont 9,1 milliards Fcfp pour le capital et 4,3 milliards Fcfp en intérêts.

Un niveau d’endettement que Nuihau Laurey a souhaité qualifier de "maîtrisé, puisque cela représente à peu près 17% du PIB, ce qui est relativement bas. Et, dans un contexte de reconstitution des capacités de remboursement du Pays, nous sommes dans une situation, sur le plan financier, qui est totalement satisfaisante".

La part des emprunts dits "toxiques" dans cet encours a été réduite à néant courant 2015 alors qu'elle était de près de 30% en 2011.

Entre 2014 et 2015, le total des emprunts à taux fixe mobilisés par la collectivité est passé de 17 milliards Fcfp à un peu moins de 8.

C’est la deuxième fois que la banque de Polynésie vient compléter les besoins de trésorerie du Pays. En 2014, l’établissement financier était déjà intervenu dans le prêt de 1,5 milliard Fcfp à la collectivité. Avec ce nouveau prêt, la part de la banque de Polynésie sur la dette totale de la Polynésie française avoisine les 7%.

"Nous participons à un effort de financement qui est plus large que le recours aux banques locales et nous apprécions la justesse des prévisions budgétaires et la diversification des sources de financement qui sont une marque de bonne gestion financière des deniers de la collectivité", a tenu à préciser mardi Christian Carmagnolle, le directeur général de l’établissement bancaire.

La seconde convention de prêt signée dans la foulée avec la banque de Polynésie porte sur une ligne de trésorerie de 2 milliards Fcfp concédée moyennant un intérêt annuel de 2% et remboursable en totalité avant le 31 décembre. "Elle va permettre au Pays de lisser sa gestion de trésorerie et de payer plus rapidement ses fournisseurs, ou de libérer ses subventions, notamment dans le cadre du contrat de projets, dans l’attente de l’encaissement des déblocages de crédits et de recettes fiscales. Cela permet une gestion beaucoup plus fluide de la trésorerie du Pays", a en outre justifié le vice-président Nuihau Laurey, ministre en charge des Finances et du budget.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 4 Août 2015 à 16:53 | Lu 660 fois






1.Posté par Pito le 05/08/2015 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si seulement les banques étaient aussi souple dans les prêts aux entreprises, peut être que le secteur privé, dans ce cas, serait plus apte à développer ses entreprises !!!! Malheureusement ce n'est pas le cas.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance