Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le PCF ouvre la porte à une candidature communiste en 2022



Paris, France | AFP | vendredi 13/11/2020 - Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, affirme vendredi dans un entretien à L'Humanité qu'une candidature communiste à la présidentielle de 2022 ne serait "pas une surprise", quelques jours après l'annonce de celle de l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon.  

La candidature de M. Mélenchon "n'est pas une surprise. Et ce ne sera pas une surprise non plus si nous décidons collectivement de présenter un candidat communiste", affirme M. Roussel. 

"Nos concitoyens doivent avoir le choix". Mais "la dispersion des candidatures (à gauche) ne doit pas cacher et ne peut résumer le problème majeur, l'abstention de millions de nos concitoyens ou le dévoiement de leurs exigences dans des votes qui ne débouchent sur aucune avancée réelle pour y répondre", ajoute-t-il.

Le numéro un du PCF craint également qu'en raison de la crise sanitaire, "si on organise un vote sans campagne, on risque un taux d'abstention très élevé". "Si on doit vivre avec le virus, on doit pouvoir faire vivre la démocratie. Des solutions pour faire campagne, même par petits groupes, doivent être trouvées".

Interrogé par ailleurs sur la proposition de loi "Sécurité globale" que prépare LREM, le député du Nord a affirmé que le PCF présenterait ses propres "propositions d'ici à la fin de l'année", qui "seront en décalage avec celles faites par la majorité et la droite, qui parlent la même langue, entre privatisation de la sécurité et atteinte à la liberté de la presse. Ces mesures porteront sur les moyens, les missions, le lien entre polices nationale et municipale".

Enfin, sur le confinement, dont le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi le prolongement au moins jusqu'au 1er décembre, M. Roussel estime qu'il s'agit d'"un confinement libéral, doux avec les gros et dur pour les petits".

"Avec cette pandémie, nous traversons une crise de civilisation. Le retour à la normale annoncé en 2022 par Bruno Le Maire (ministre de l'Economie) est un mensonge, le virus accélère et décuple une crise profonde, économique, sociale, démocratique. Le congrès du Parti communiste (NDLR mi-juin 2021) devra en prendre la mesure et construire des réponses à la hauteur, en actualisant son projet et ses propositions, à l'aune de ces crises", affirme-t-il.

le Vendredi 13 Novembre 2020 à 06:31 | Lu 164 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus