Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Navire chilien Almirante Lynch fait escale à Papeete



Le Navire chilien Almirante Lynch fait escale à Papeete
PAPEETE, le 14 août 2018- La frégate chilienne Almirante Lynch est entrée mardi matin dans le port de Papeete, elle restera à Tahiti jusqu'au samedi 18 août avant de reprendre la mer direction l'île de Pâques.

Mardi, la frégate chilienne "Almirante Lynch", commandée par le capitaine de vaisseau Daniel Munoz Miranda, a fait son entrée dans le port de Papeete pour une escale de. Le navire militaire chilien a participé à l'exercice RIMPAC (Rim of the Pacific Exercise )au côté du Prairial, le navire militaire française. Le RIMPAC est un exercice militaire réalisé tous les deux ans par différentes marines nationales sous la direction de l'United States Pacific Command au large de Hawaï, aux États-Unis. "Nous sommes en transit sur le retour à Valparaiso notre base navale au Chili. Nous avons décidé de passer pour saluer les autorités civiles et militaires en Polynésie française parce que les marines chiliennes et françaises ont longtemps été proches. Nous collaborons sur différentes thématiques et cette visite est une occasion pour nous d'entretenir et consolider ces liens d'amitié et de collaboration", déclare le commandant Daniel Munoz Miranda pour expliquer le passage du l'Almirante Lynch à Papeete. " Passer par la Polynésie française est devenue une sorte de tradition sur le chemin de retour du RIMPAC." ajoute le capitaine de frégate.
Par ailleurs, le navire est ouvert à la visite du public les Mardi 14 août de 14h00 à 18h00, Mercredi 15, jeudi 16 et vendredi 17 août de 09h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
Le départ du navire est prévu à 7h00 le samedi 18 août.

Informations pratiques :

l'amiral monte à bord de la frégate chilienne
l'amiral monte à bord de la frégate chilienne
Le navire sera ouvert à la visite du public au quai des paquebots, à l'un des quais de l'épi commercial, en face du centre-ville.:
- Mardi 14 août de 14h00 à 18h00
- Mercredi 15, jeudi 16 et vendredi 17 août de 09h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
Le départ du navire est prévu à 7h00 le samedi 18 août.


Interview du Capitaine de vaisseau Daniel Munoz Miranda, Commandant du navire « Almirante Lynch »

Le Capitaine de vaisseau Daniel Munoz Miranda, Commandant du navire « Almirante Lynch »
Le Capitaine de vaisseau Daniel Munoz Miranda, Commandant du navire « Almirante Lynch »
Quelle est la raison de la présence de la frégate Almirante Lynch aujourd'hui à Tahiti ?
Nous revenons de l'exercice Rimpac 2018 qui s'est tenu à Hawai et s'est achevé il y a deux semaines. Nous sommes en transit sur le retour à Valparaiso notre base navale au Chili. Nous avons décidé de passer pour saluer les autorités civiles et militaires en Polynésie française parce que les marines chiliennes et françaises ont longtemps été proches. Nous collaborons sur différentes thématiques et cette visite est une occasion pour nous d'entretenir et consolider ces liens d'amitié et de collaboration.

Quel est le rôle de la marine chilienne dans les exercices du RIMPAC ? Qu'avez-vous fait?
Nous faisions partie d'une formation anti-sous-marine internationale. Le scénario factice voulait qu'une organisation composée de plusieurs pays vienne en aide à une nation qui a besoin de la force mesurée et coordonnée de différentes forces militaires. La frégate Lynch était sollicitée pour ses fonctions anti-sous-marines afin d'utiliser ses capacités au bénéfice du Pays que la coalition est venue aider.

Quels sont les sujets sur lesquels La France et le Chili ont l'habitude de collaborer dans le Pacifique?
Spécifiquement, le Chili a une côte de plus de 4000 kilomètres de long. Nous nous considérons comme une île, pratiquement comme la Polynésie française. Nous avons beaucoup de sujets de coopération pour affronter de façon coordonnée les menaces qui, aujourd'hui, s'abattent sur l'océan Pacifique et dans les eaux territoriales telles que la piraterie, les pillages des ressources marines, la surveillance, mais aussi la sécurité et les secours en mer. Nous avons des aires communes de surveillance et de sauvetage en mer. Nous collaborons et nous nous entrainons ensemble afin de prévenir et réagir en cas de catastrophe naturelle. Il y a une série de thèmes sur lesquels la marine française et chilienne coopèrent depuis de nombreuses années et nous continuons à collaborer ensembles et entretenir ces relations.

Vous venez à peu près tous les deux ans en Polynésie, c'est devenu une tradition ?
En général, le RIMPAC a lieu à peu près tous les deux ans. Nous passons par la Polynésie sur notre chemin de retour avant de nous arrêter sur l'île de Pâques et finalement rentrer dans notre port d'attache à Valparaiso. Passer par la Polynésie française est devenue une sorte de tradition sur le chemin de retour du RIMPAC. Sans oublier que notre frégate l'Esmeralda qui est le navire d'entrainement de nos marins et de nos apprentis marins passe par la Polynésie.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 14 Août 2018 à 16:10 | Lu 3847 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:22 Une femme se noie dans la rivière Mahateaho

Dimanche 18 Novembre 2018 - 17:00 Les squats qui inquiètent les autorités

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués