Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le Livre bleu issu des Assises des Outre-mer remis jeudi à Emmanuel Macron



Le Livre bleu issu des Assises des Outre-mer remis jeudi à Emmanuel Macron
Paris, France | AFP | mardi 26/06/2018 - Promesse du candidat Macron, les assises des Outre-mer arrivent à leurs conclusions jeudi avec la remise au chef de l'Etat du "Livre bleu outre-mer", qui doit servir de "guide" des actions à mener dans les territoires ultra-marins durant le quinquennat.

En présence du Premier ministre Edouard Philippe et d'élus ultramarins, la ministre des Outre-mer Annick Girardin, qui porte le sujet depuis plusieurs mois, présentera la synthèse de la grande consultation lancée début octobre par internet et via des ateliers dans les territoires ultramarins, pour "redonner la parole à ceux qui ne la prennent plus et ont perdu confiance en l'action publique". 
Ces assises, pilotées par un rapporteur général, Thierry Bert, entouré d'une quinzaine de personnalités qualifiées, avaient pour objectif "d’obtenir des solutions qui proviennent des territoires", et d'aboutir à "des projets concrets, qui répondent à des besoins réels, diagnostiqués territoire par territoire", a répété la ministre pendant des mois. 
Pas question, a-t-elle promis, de "refaire les Etats-généraux des Outre-mer" lancés par Nicolas Sarkozy en 2009, et dont les résultats ont été jugés décevants par tous les ultramarins. Ni "d’ériger un catalogue de ce qui ne va pas, mais bien de construire ensemble les Outre-mer des solutions", a-t-elle assuré.
Seuls les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy étaient exemptées de ces Assises en raison de l'ouragan Irma qui les a ravagées en septembre 2017. Elles font l'objet "d'un effort spécifique de reconstruction", a précisé le gouvernement. 
En octobre, Emmanuel Macron avait affirmé, dans un discours de lancement des Assises lors de son déplacement en Guyane, qu'il voulait en finir avec "une relation asymétrique" faite de "promesses non tenues", "d'engagements budgétaires dont plus personne ne comprend même la logique" et de "milliards accumulés sans qu'on n'explique jamais les délais".
Il avait souhaité "qu’une nouvelle page s'ouvre dans la relation entre l’Etat français et l'ensemble des territoires ultramarins", une nouvelle page de "responsabilité partagée" avait-il martelé, promettant, à l'issue des assises, de prendre "des décisions fortes".
 

-attentes et interrogations-

Le Livre bleu a suscité attentes et interrogations dans les territoires, où beaucoup se sont inquiétés du retard pris, plus d'un an après le début du quinquennat, compte tenu de la situation d'urgence de certains territoires ultramarins. D'autant que beaucoup de sujets ont été renvoyés à ces assises: comme le fonds vert, la cité des Outre-mer, le plan additionnel de 2,1 milliards pour la Guyane, etc. La réforme des aides économique devrait également y figurer. 
Au total, près de 25.000 personnes ont participé aux différentes phases des assises, sur une population d'environ 2,7 millions d'ultramarins.
Education, formation, développement économique, environnement, santé, tourisme, transports, énergies nouvelles, amélioration des routes, traitement des déchets, lutte contre la délinquance, accès à l'eau potable, attractivité du territoire...des besoins de toutes sortes sont remontés, issus de la société civile, des acteurs sociaux économiques ou des collectivités. 
Au final, le Livre bleu outre-mer se déclinera en 28 thèmes (éducation, santé, tourisme, etc.) et présentera "tout ce que l'Etat s'engage à faire" pour les Outre-mer, explique-t-on dans l'entourage de Mme Girardin. Il s'agira surtout "d'engagements généraux et par territoire", précise-t-on. 
Il permettra d’alimenter les plans et les contrats de convergence qui avaient déjà été prévus par la loi Egalité réelle Outre-mer et "des indicateurs" seront mis en place pour évaluer l’avancée des mesures.
Le Livre bleu sera accompagné d'un "carnet", baptisé "Territoire de projets", qui réunira les projets remontés du terrain, "dont l'Etat s'engage à examiner la faisabilité". 
Au total, 1.330 projets issus des ateliers sur le terrain ont été recensés ainsi que 850 issus d'un concours "Projet outre-mer" (dont les 19 finalistes seront présentés en septembre). 
"Un certain nombre de ces projets vont figurer dans le Livre Bleu Outre-mer et les mesures seront déployées à court, moyen et long terme", a assuré la ministre. Les autres seront "mis à disposition du public, des entrepreneurs, des élus, de la société civile".

le Mardi 26 Juin 2018 à 04:26 | Lu 105 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus