Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Japon et l'Australie renforcent leur coopération de défense, un oeil sur la Chine



TOKYO, 11 juin 2014 (AFP) - Le Japon et l'Australie ont décidé mercredi à Tokyo pour discuter diplomatie, économie et surtout défense, alors que la Chine pose avec ses ambitions maritimes croissantes un défi aux deux pays alliés.

Les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays, respectivement Fumio Kishida et Itsunori Onodera d'un côté, Julie Bishop et David Johnston de l'autre, ont notamment abordé la possibilité d'un transfert de technologie japonaise en matière de sous-marins, au moment où Canberra songe à remplacer sa flotte de sous-marins furtifs, un budget d'environ 37 milliards de dollars sur plusieurs années.

A l'issue de cette rencontre dite "2+2", la cinquième du genre entre les deux pays, la partie japonaise a indiqué que les deux pays avaient conclu un accord en matière d'équipement de défense.

"Nous sommes arrivés à la conclusion de négociations en vue d'un accord de coopération dans le domaine de l'équipement et la technologie de défense", a déclaré M. Onodera lors d'une conférence de presse conjointe.

Le ministre a indiqué qu'il restait encore à finaliser les derniers détails de l'accord, tandis que son homologue australien a déclaré que les deux pays étaient des "partenaires naturels" qui transforment "leur forte relation en une relation spéciale".

Concernant les sous-marins, David Johnston a confirmé l'intérêt de Canberra pour les bâtiments diesel japonais, mais a toutefois précisé que l'Australie avait également approché d'autres partenaires potentiels.

Tous deux alliés des Etats-Unis, l'Australie et surtout le Japon s'inquiètent de la montée en puissance militaire de la Chine, notamment en mer de Chine orientale et méridionale. D'autant que le budget militaire annuel de Pékin connaît une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années.

En avril dernier, juste après avoir signé un accord commercial et de sécurité avec le Japon, le Premier ministre australien Tony Abbott avait bien pris soin de dire que des liens bilatéraux renforcés en matière de défense ne visaient pas un pays en particulier.

Mercredi les chefs de la diplomatie et de la défense des deux pays ont cependant condamné "l'usage de la force ou la coercition pour changer unilatéralement le statu quo en mer de Chine orientale et méridionale", une allusion claire à la Chine qui a dans la première un sérieux conflit territorial avec le Japon, et dans la seconde avec quatre pays de la région: Vietnam, Malaisie, Philippines et Brunei.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe est attendu en Australie le mois prochain.

hih-jlh/abk

Rédigé par () le Mercredi 11 Juin 2014 à 06:09 | Lu 660 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués