Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Comité olympique pressé de réformer ses statuts



Le Comité olympique pressé de réformer ses statuts
PAPEETE, 30 mai 2018 - Le gouvernement accorde son soutien "matériel, humain et financier" au Comité olympique de Polynésie française jusqu’au 31 août. Au-delà, cette aide est conditionnée par le Pays à la mise en conformité des statuts du COPF avec la réglementation en vigueur.

Cette disposition a été décidée mercredi lors du Conseil des ministres. Depuis le 28 avril 2017, l’arrêté 515-CM relatif aux statuts types du Comité olympique de Polynésie française donne quatre mois à l’instance représentative du monde sportif polynésien pour mettre en conformité ses statuts avec le modèle type rédigé avec le concours de la Mission d’aide et d’assistance technique (MAAT). Ce texte cadre a été établi localement à l’issue d’une large concertation avec le monde sportif et en conformité avec les dispositions de la délibération n° 99-176 APF du 14 octobre 1999 relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives en Polynésie française. Il est calqué sur les statuts du Comité international olympique.

La réforme statutaire du Comité olympique polynésien avait été mise en suspens, courant 2017, en attendant le renouvellement du conseil d’administration et du président du COPF. Un délai rendu nécessaire après l’invalidation par la justice de l’élection de 2016 à l’issue de laquelle Tauhiti Nena avait reconduit à la tête de l'établissement.

Les instances dirigeantes du Comité olympique polynésien ont été renouvelées le 2 décembre dernier. Louis Provost en est dorénavant le président jusqu'en 2021. Reste maintenant au Comité à adopter de nouveaux statuts en conformité avec la réglementation polynésienne.

Ceux-ci devront être soumis au président de la Polynésie française, déclarés conformes aux statuts types, et approuvés par arrêté en Conseil des ministres au plus tard le 31 août prochain, pour que le COPF soit officiellement reconnu par le Pays.

Durant cette période, le COPF pourra bénéficier du concours matériel, humain et financier du Pays. Au-delà, cette aide pourrait être supprimée. En jeu, la quasi-totalité (98 %) des moyens financiers du Comité olympique : près de 60 millions de francs de subventions accordées annuellement au COPF pour son fonctionnement ses activités générales.

Le Conseil des ministres a en attendant validé mercredi le versement, au titre de 2017, de la subvention allouée au COPF pour financer l'assurance des 70 000 licenciés polynésiens.

Rédigé par JPV le Mercredi 30 Mai 2018 à 14:16 | Lu 818 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués