Tahiti Infos

Le COPF présente son plan de bataille


Louis Provost, président du COPF, et Eric Zorgnotti, son cadre technique, ont présenté pendant près d'une heure leur projet aux membres du Cesec.
Louis Provost, président du COPF, et Eric Zorgnotti, son cadre technique, ont présenté pendant près d'une heure leur projet aux membres du Cesec.
Tahiti, le 1er décembre 2020 - Louis Provost, président du Comité olympique de Polynésie française, et son directeur technique Eric Zorgnotti ont présenté mardi au Cesec le "Projet 2027 du COPF", véritable plan de bataille pour redorer le blason du mouvement sportif polynésien.  

"Le sport pour le Pays ça a été pendant longtemps des personnes qui demandent des subventions. Mais on veut changer cette image", a insisté mardi Louis Provost, président du Comité olympique de Polynésie française (COPF). Ce dernier, accompagné par son directeur technique Eric Zorgnotti, a présenté pendant près d'une heure aux membres du Cesec leur "Projet 2027 du COPF". "Pour être honnête le COPF n'avait jamais vraiment eu de politique. Mais c'est désormais le cas", explique Louis Provost, qui est à la tête du mouvement sportif depuis décembre 2017.
 
Un projet qui se présente comme un véritable plan de bataille et qui s'articule autour notamment de six principaux concepts : communiquer, construire, partager les compétences, performer, fédérer et former, pour amener évidemment les sportifs polynésiens au plus haut-niveau. "Le but du COPF aujourd'hui c'est d'accompagner les fédérations, de les fédérer autour d'un objectif commun et de faire en sorte qu'elles partagent leurs compétences", explique Eric Zorgnotti.

Fédérer le mouvement sportif

Concrètement, ce "Projet 2027 du COPF" s'est d'ores et déjà manifesté en 2020 avec l'organisation de deux séminaires sur le thème de la haute performance. Le premier en février et le second en octobre qui a vu la venue de Claude Onesta, ancien sélectionneur de l'équipe de France de handball double championne olympique, et qui occupe aujourd'hui le poste de manager général de la haute performance à l'Agence nationale du Sport.
 
"Cela faisait un moment que les fédérations ne s'étaient plus retrouvées en séminaire pour échanger entre elles. Ce sont des actions que nous allons reconduire désormais chaque année. Elles sont importantes pour pouvoir structurer les fédérations (…) Il y a également la réforme du code du sport qui doit arriver en 2021. Ça va nous permettre notamment de régler les conflits que l'on a connus ces dernières années où deux fédérations se disputaient l'agrément et la délégation de service public", ajoute le directeur technique du COPF.

"Le plan Marshall du sport polynésien"

Les membres du Cesec, et notamment Tepuanui Snow, représentant des parents d'élèves, ont salué le travail effectué par les équipes du COPF. "Nous avons là le plan Marshall du sport polynésien", a lâché Tepuanui Snow. "C'est un plan qui aurait dû venir depuis des années du ministère des Sports, mais qui n'est hélas jamais sorti. Vous êtes allés au-delà de vos attributions et c'est tant mieux pour le mouvement sportif."
 
Ce "Projet 2027 du COPF" a par ailleurs été baptisé ainsi car le Pays s'est positionné pour organiser les Jeux du Pacifique de 2027. Le COPF défendra son dossier de candidature face au conseil des Jeux en décembre 2021 aux îles Mariannes. Ces Jeux de 2027, organisés ou non au fenua, seront le véritable juge de paix de la réussite du projet lancé par le COPF.

Le COPF défendra la candidature du Pays pour les Jeux de 2027 en décembre 2021

Le COPF est désormais fixé. Lors de la présentation du "Projet COPF 2027", Louis Provost a indiqué qu'il présentera le dossier de candidature de Tahiti, pour l'organisation des Jeux de 2027, en décembre 2021 aux îles Mariannes. "La crise du coronavirus nous a permis de peaufiner notre dossier. On pense en tout cas avec toute mon équipe avoir un bon dossier", avait indiqué Louis Provost dans une interview accordé à Tahiti Infos à la mi-novembre. Le Vanuatu mais surtout les Fidji, le candidat le plus sérieux, sont également en lice pour l'organisation de ces Jeux.

Rédigé par Désiré Teivao le Mardi 1 Décembre 2020 à 18:30 | Lu 781 fois