Tahiti Infos

La seule librairie des Marquises rouvre ses portes


Ua Pou, le 29 octobre 2021  – la seule librairie des Marquises, Temeva’ha, a rouvert ses portes après six mois de fermeture. Un nouveau souffle économique et culturel pour la petite commune de Ua Pou.

C’est une réouverture que beaucoup attendaient avec impatience, celle de la librairie Temeva’ha à Ua Pou. En effet, ouverte en 2014 par Jacques Vitellini avec l’aide de la commune, il s’agit de la seule librairie présente dans l’archipel des Marquises. Mais l’espace culturel proposé par Jacques aux habitants de Hakahau et aux touristes de passage va au-delà de la simple librairie, puisque d’autres services y sont aussi disponibles, tels que : la papeterie, l’accès au Wifi, la vente de cartouches d’encre, de cartes postales ou encore de photos au format identité. Autant de petits services qui peuvent paraître anecdotiques lorsque l’on habite Tahiti, mais qui sont d’une grande importance pour la population locale.
 
Un espace bibliothèque, ouvert à tous, est aussi mis en avant à l’intérieur de la librairie. Avec la possibilité de lire un livre sur place si l’envie nous en prend ou de l’emprunter pour le dévorer à la maison. "Mon but est de donner aux plus jeunes le goût de la lecture, car la lecture appelle à la réflexion et à l’analyse", explique le libraireC’est d’ailleurs dans cet esprit qu’un club de lecture, ouvert aux élèves du primaire, avait été mis en place par Jacques et son assistante Bénédicte. "Quand Bénédicte leur fait la lecture, les enfants adorent ça. Elle est très intelligente, lit très bien et aime lire des livres aux enfants. Elle sait capter leur attention en jouant parfaitement sur les intonations du texte et même en le jouant un peu parfois. Les enfants reviennent et en redemande. La reprise prochaine du club va les ravir."
 
Jacques Vitellini a su trouver sa place sur l’île aux pierres fleuries en partageant son amour des livres avec ses habitants :"J’ai découvert Ua Pou il y a des années, car ma femme y était enseignante et je suis tombé amoureux de cette île. À mon retour en métropole, j’ai tout quitté pour revenir. Au début, j’éditais un petit magazine communal nommé Empreinte de Ua Pou, j’ai aussi travaillé comme correspondant pour un journal de Tahiti. Et puis j’ai ouvert cette librairie avec l’aide de Joseph Kaiha, encore maire aujourd’hui."
 
La librairie Temeva’ha avait fermé ses portes pendant plus de six mois. "J’ai dû partir en métropole pour des raisons de santé familiale. À mon retour à Ua Pou, on était en pleine épidémie, il n’y avait plus d'Aranui, peu d’activité sur l’île. J’ai décidé d’attendre un peu avant de rouvrir", raconte Jacques Vitellini. Cela fait deux semaines qu'il a repris son activité. Une reprise en douceur, trois fois par semaine pour le moment, qui s’intensifiera pour repasser rapidement à cinq jours par semaine de 8h à 11h30, comme c’était le cas avant la fermeture.
 
Bien entendu, la clientèle touristique, notamment de l’Aranui, constitue une part conséquente des recettes de la librairie, mais Jacques insiste sur le fait qu’il se voit avant tout comme un commerce de proximité. "J’aimerais que la population de Ua Pou n’hésite pas à venir nous voir et à nous solliciter. Je suis là pour ça et je peux faire des efforts pour rendre service au plus grand nombre. Je suis là pour la population locale avant tout."

Rédigé par Jean Ollivier le Vendredi 29 Octobre 2021 à 17:37 | Lu 1152 fois