Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



La sécurité routière au cœur de la Journée Défense et Citoyenneté



Les jeunes reçoivent l'équivalent de 2G lors de la simulation.
Les jeunes reçoivent l'équivalent de 2G lors de la simulation.
Papeete, le 18 février 2019 - Trente-six personnes sont décédées, dont 58% de jeunes sur les routes polynésiennes en 2018. En ce début d'année 2019, ce sont déjà quatre personnes qui ont perdu la vie. Afin de sensibiliser la jeune génération aux dangers de la circulation, le Centre du service national de Polynésie française a décidé d'organiser ce lundi à la mairie de Pirae, une Journée Défense et Citoyenneté sur le thème de la sécurité routière. Les 35 jeunes présents ont notamment passé le test de la voiture tonneau.

"Le mauvais bilan enregistré en 2018 sur les routes nous a incités à programmer une JDC sur le thème de la sécurité routière", explique le lieutenant-colonel Michèle Szmytka, Directrice du Centre du service national (CSN) pour la Polynésie française.
C'est ainsi que les 35 jeunes convoqués lundi à leur Journée Défense et Citoyenneté ont été sensibilisés par la DSP aux dangers de la route.
Et rien de telle qu'une mise en situation pour montrer l'importance des bons comportements à adopter. Quatre par quatre, les jeunes ont été invités à s'asseoir sur les sièges à l'arrière et à l'avant d'une voiture tonneau, installée dans la cour de la mairie de Pirae. Pendant les une à deux minutes que dure la simulation, les jeunes subissent l'équivalent de 2 G, "en mode lessiveuse", la tête allant de haut en bas, de la même façon qu'ils pourraient l'être, s'ils faisaient de vrais tonneaux sur la RDO.

"Ça secoue fort, ce n'est pas agréable. Heureusement qu'on a la ceinture qui nous retient. Je ne me rendais pas vraiment compte de ce que cela pouvait être de faire des tonneaux. C'est clair qu'il faut faire gaffe", reconnaît un jeune garçon. La simulation de l'accident, réalisée grâce au concours de la Direction des transports terrestres, a pour objectif de montrer aux jeunes l'importance d'adopter les bons comportements, de coincer ses sacs dans le coffre ou sous un siège et bien sûr d'attacher sa ceinture !
"Sur les 36 personnes décédées sur les routes en 2018, 30 étaient des hommes et six des femmes, dont quatre passagères. 58% des victimes avaient moins de 30 ans, on compte même deux très jeunes enfants qui n'étaient pas attachés, tous à l'avant d'un pick-up", détaille Jean-Gabriel Rousseau, responsable de la section permis de conduire à la Direction des transports terrestres.

LE COCKTAIL ALCOOL, DROGUE, VITESSE ET NON-RESPECT DES REGLES

La grande majorité des accidents résultent de "problèmes de comportements liés à l'alcool, à la drogue, la vitesse et au non-respect du code de la route", poursuit le professionnel, qui insiste sur l'importance de la prévention et de la formation d'une personne. "Les victimes sont très souvent des jeunes, des garçons, en deux-roues, il est très important de faire toutes ces opérations de sensibilisation, comme aujourd'hui avec l'armée, ou avec la gendarmerie, l'Etat, les établissements scolaires, etc. Il faut que les gens adoptent un meilleur comportement, il faut davantage de civisme, c'est un tout la sécurité routière… La route est une zone de vie, ce n'est pas un cimetière".

Kathleen et Clémence, deux lycéennes :
"Un jeune de notre lycée s'est tué en scooter"

"C'est bien de mettre en place une voiture tonneau, ça permet de sensibiliser les jeunes aux dangers de la route. Ça secoue pas mal, on se rend vraiment compte que la ceinture de sécurité nous retient et qu'elle peut nous sauver la vie. Un jeune de 17 ans est mort dans notre lycée en scooter en début d'année, quelques heures avant l'accident, je l'avais vu en photo sur sa page Facebook. Ça nous a pas mal choqués au lycée, on avait fait une minute de silence pour lui. C'est vraiment horrible de mourir sur la route".

Le Centre du Service National de Polynésie française

La Journée Défense et Citoyenneté (JDC) est la dernière étape du parcours de citoyenneté. Elle a pour enjeux de présenter aux jeunes la défense nationale et les différentes formes d'engagement, d'expliquer les bases du civisme et de mettre l'accent sur la sécurité routière. Cette Journée est également l'occasion d'évaluer le niveau scolaire des jeunes et de les sensibiliser aux dons de sang …
En 2018, plus de 4600 jeunes ont effectué leur JDC en Polynésie française. Des séances sont organisées dans les îles et sur Tahiti. Des JDC à thème, comme c'est le cas pour la sécurité routière, sont régulièrement organisées, pour apporter un éclairage complémentaire aux jeunes Polynésiens et Polynésiennes dans leur parcours citoyen.

Rédigé par Pauline Stasi le Lundi 18 Février 2019 à 15:25 | Lu 410 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Juin 2019 - 18:02 Vodafone fait la fête pour ses six ans

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net