Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"La paix intérieure", par Frédéric Précloux, Chiropracteur à Papeete



Photo d'illustration
Photo d'illustration
Par Frédéric PRÉCLOUX, D.C.(Doctor of Chiropractic) Chiropracteur diplômé de Los Angeles (1986)

Être tranquille et paisible quelles que soient les circonstances. Avoir la certitude que l’on saura faire face à n’importe quelle situation avec maîtrise et sérénité…

On remarque qu’il est impossible de trouver la paix intérieure, si l’on ressasse son passé et que l’on s’inquiète pour l’avenir. Se concentrer sur l’ici et le maintenant aide à se détacher des pensées parasites et nuisibles, facilitant l’éclosion des sentiments positifs. Le moment présent est irremplaçable : Voilà l’atout indispensable conduisant à la réalisation de soi. La plénitude, la curiosité et l’empathie seront les conséquences naturelles de cet état de grâce, consécutif à la libération des hormones du bien être.

La plupart d’entre nous se détendent de façon passive grâce à la télévision, ou à internet, mais aussi à l’aide de diverses substances toxiques qui nous détruisent, même si elles nous désinhibent. En réalité, le véritable bien être ne peut naître que de la paix intérieure. Il dépend donc de nous même, et de nos choix, pas de nos achats. Dans le règne animal, l’être humain est unique à disposer d’un cerveau si exceptionnel, qu’il pourrait lui permettre de conduire sa vie avec fluidité et bonheur. Et pourtant…

Pour atteindre cette harmonie, il faut consciemment orienter ses priorités en trois branches : Activités intellectuelles, exercices physiques, et périodes d’intériorisation.

Toute personne pratiquant une activité physique régulière vous dira qu’après son sport, elle se sent détressée, apaisée et vidée de toutes toxines ou pensées néfastes. Il y a des chances qu’elle vous affirme bénéficier d’un sommeil réparateur. Son alimentation et son hydratation sont édifiantes. La sérénité et l’écoute de soi personnifiées, en somme.
S’occuper de soi est un prérequis, car il faut reconnaître qu’on ne peut distribuer généreusement attention et amour, que lorsqu’on se sent en harmonie avec soi-même.

Bouddha n’était pas un Dieu, c’était juste un homme qui avait pris conscience de son centre originel qui lui permettait d’être recueilli en lui même. A travers sa posture, la vie de Bouddha, c’est-à-dire métaphoriquement la lumière, irradiait parfaitement de son cerveau vers sa moelle épinière, et de celle-ci vers tout son être : C’est pourquoi les images de Bouddha expriment une vérité, c’était un « illuminé ». Mais, nous pouvons tous décider de l’être en suivant son exemple.

L’homme qui contrôle son centre, maîtrise le Hara, siège de la paix intérieure : Il possède une base solide qui le maintient sans effort à la verticale : Il dispose d’une attitude droite, stable et recueillie autour d’un noyau puissant et fondamental. Il conjugue au quotidien la communion entre son corps et son être intérieur, et n’aspire plus qu’à la paix et à la transcendance. Sa prestance semble presque surnaturelle, et lui donne une certitude qui l’aide à peser ses mots, et à distinguer de façon instinctive ce qui est important de ce qui l’est moins.

Choisir un lieu paisible pour s’adonner à la Respiration Ancrée et Libérée :

Avant de vous asseoir, assurez vous d’être bien droit, et de regarder devant vous. Votre tête est positionnée sur vos épaules, le menton légèrement rentré. Rigidifiez votre buste et inclinez le vers l’avant. Puis, creusez doucement le bas du dos en remontant les fesses, enfin pliez les genoux. Vous voilà assis sur les ischions, qui sont les 2 parties les plus basses du bassin. Attention, le secret est de ne pas trop vous redresser ; pour cela maintenez votre buste légèrement en avant par rapport à l’axe vertical. Très rapidement, vous découvrirez l’angle approprié pour votre buste. L’intelligence qui gère toutes les fonctions de votre corps vous aidera à le découvrir. Soyez à l’écoute. Après quelques jours, vous aurez la certitude d’être parfaitement assis. Vous ressentirez alors le besoin d’élargir la base de votre bassin, afin de verrouiller son ancrage. Bougez doucement votre bassin de gauche à droite jusqu’à une sensation complète d’enracinement.

A présent, les yeux fermés concentrez vous sur cette zone située derrière votre nombril : Votre centre de gravité, les japonais l’appellent : Hara. Imaginez ce carrefour d’énergie rayonner véritablement, et illuminer tout votre être d’une chaude lumière.

Vous êtes puissamment ancré dans votre bassin, le haut du corps semble osciller et votre tête flotter : Vous vous sentez merveilleusement bien, et superbe à la fois !

Maintenant, prenez une inspiration de sorte que l’air rentre en vous naturellement. Puis, venant des profondeurs, une lente et longue expiration vous libère de l’air vicié. En attendant deux ou trois secondes, vous apprécierez un moment rare où vous vous sentirez calme, détendu et libre de toute pensée néfaste : C’est le début de la sérénité !

Puis, de nouveau vous sentez l’air s’engouffrer librement dans vos poumons, afin d’y déposer l’oxygène nécessaire à votre vie. Mais, déjà un soupir de contentement vous rattrape et vous fait prendre conscience de cette valse vitale qui s’opère en vous. Chaque nouvelle expiration prend de l’ampleur et venant des tréfonds, une force insoupçonnée vous guide délicieusement. Votre sagesse intérieure unie à votre force vitale vous permettent de mesurer à quel point vous êtes magnifique. Vous venez de vibrer au ressenti de cette force vitale qui vous épaule pourtant depuis toujours, quelque soient les décisions même les moins bonnes, que vous ayez pu prendre naguère.
Désormais, il vous sera possible si vous le souhaitez, d’accéder de manière illimitée et au moment présent, au ressenti de la fascinante vie qui vous anime et vous illumine.

Chacun d’entre nous a le pouvoir de s’asseoir dans une dimension plus profonde, de retrouver en son centre originel ordre, calme et volupté. La maitrise de la posture d’excellence autorise l’harmonie des courbes de la colonne vertébrale. Le système nerveux sera alors dans les conditions favorables de réceptivité, qui nous permettront de nous épanouir comme nous le méritons. Car, au final le souhait de chacun, c’est simplement de se sentir bien, et accessoirement de percevoir son sourire intérieur…

Prochain chapitre : La force extérieure.
P.S. : Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à le transmettre à vos amis, votre famille ou vos collègues, susceptibles également d’apprécier les informations qu’il contient.
Tel : 42 23 30 – Website :
chiropratiquedoucetahiti.pf

Rédigé par Frédéric PRÉCLOUX le Lundi 2 Février 2015 à 08:25 | Lu 772 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies