Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La natation pour reprendre confiance



Moorea, le 1er novembre 2020 - Un stage de natation gratuit a été mis en place pour des enfants des quartiers prioritaires de Moorea la semaine dernière à Temae. L’idée est, en plus de lutter contre l’oisiveté et l’obésité, d’initier ces enfants à la pratique de la natation dès leur jeune âge.
 
Le club de Moorea Natation Secourisme, en partenariat avec la commune de Moorea-Maiao et le contrat de ville, a organisé du lundi 26 au vendredi 30 octobre dernier un stage de natation gratuit en faveur d’une quinzaine d’enfants issus des quartiers prioritaires de l’ile sœur. Organisé sur la plage publique de Temae, le programme de ces cours permettait notamment à ces nageurs en herbe  « d’apprendre à se connaitre, de maitriser et de se mettre en sécurité dans le milieu aquatique ». Ces derniers ont aussi été initiés au secourisme et au sauvetage aquatique.
L’objectif du projet est, en plus de leur faire partager la passion de la nage, de participer à la lutte contre l’obésité ainsi que l’oisiveté en les faisant pratiquer une activité sportive durant ces vacances.
L’idée de la mise en place de ce stage  a germé après qu’Alain Xiberas, président de Moorea Natation et initiateur du projet, a fait quelques constats dans ses cours de natation auprès  des écoles élémentaires de Moorea avec qui il travaille. « J’ai vu tellement d’enfants qui ne sont à l’aise ni dans l’eau et  ni dans leur corps (qui ne se veulent pas se mettre en maillot par exemple). Ce n’est pas une généralité,  mais il y a beaucoup trop d’enfants que je récupère à l’âge de 6 à 7 ans qui ne veulent pas se mettre dans l’eau vu qu’ils ont peur. C’est pour cette raison que j’ai mis en place ce projet. Le but est que cela soit gratuit pour ces enfants et leur famille» explique-t-il avant d’ajouter que « c’est important de les récupérer le plus tôt possible car c’est plus facile de leur transmettre des informations ».
A noter que, outre l’apprentissage de la natation, les meilleurs auront aussi la possibilité de percer dans ce sport. A l’issue de ce stage, certains de ces stagiaires vont bénéficier de 2 ou 3 mois de cours gratuit dans l’école de natation d’Alain Xiberas. Les jeunes enfants étaient en tout cas plutôt ravis d’avoir participé à ces quelques jours de stage. « J’ai décidé de faire ce stage pour compléter mes entrainements pour le va’a (elle rame dans le club de Team Tohiea). La natation me permet en fait de travailler mes bras et mon souffle. Sinon, je suis contente d’avoir participé à ce stage. La natation est relaxante » confie Tahiarii Moeinon une jeune stagiaire d’Afareaitu.  Son travail est en effet aussi de détecter, parmi ses élèves, des jeunes sportifs  à fort potentiel afin de les accompagner dans la natation ou le triathlon. Ces derniers auront alors des programmes adaptés à leurs objectifs sportifs. D’ailleurs, plusieurs de ses anciens élèves  font actuellement partie des dix meilleurs jeunes triathlètes du fenua et participent régulièrement aux stages Identification et Accompagnement des Triathlètes du fenua (IATF).

Rédigé par Toatane le Dimanche 1 Novembre 2020 à 15:53 | Lu 1064 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus