Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La lutte contre les injustices rassemble un millier de marcheurs



Tahiti, le 20 juin 2020 - La marche contre les injustices organisée samedi par le collectif Nuna'a a ti’a ia tu ma te hau a rassemblé plus de mille personnes dont de nombreux militants venus soutenir le leader indépendantiste Oscar Temaru. Le cortège, qui a démarré au stade Bambridge de Papeete et au parking de Mamao, s’est ensuite rassemblé à la stèle de Pouvana’a a Oopa à Tarahoi où plusieurs associations ont pris la parole.
 
Dès sept heures samedi matin, plus d’un millier de personnes se sont réunies au stade Willy Bambridge de Papeete et au parking de la clinique de Mamao pour répondre à l’appel du collectif Nuna'a a ti’a ia tu ma te hau qui avait organisé une marche destinée à lutter contre les injustices. Parmi les marcheurs : des associations diverses et variées militant pour des causes sociales, politiques ou environnementales. A l’image de Turatahi Le Caill, un jeune étudiant en géographie aménagement du territoire qui a ouvert le cortège avec sa brouette et qui représentait l’association « We’re not sheep » : « Le gouvernement se focalise sur d’autres projets alors que c’est l’agriculture que nous devrions développer. Pour nous, c’est une forme d’injustice que de ne pas développer ce secteur alors que nous avons toutes les ressources pour mettre en place une autonomie alimentaire. »
 
Les deux cortèges, dont l’un était mené par le maire de Faa’a, Oscar Temaru se sont ensuite rejoints à la stèle de Pouvana’a a Oopa à Tarahoi où plusieurs associations se sont exprimées. Une mobilisation « apolitique » saluée par le porte-parole du collectif organisateur: « Nous avons décidé de faire en sorte que tout le monde se rassemble et partage afin que l’on puisse s’entraider et faire avancer les choses. Voilà pourquoi nous sommes là aujourd’hui et quand je vois le nombre de marcheurs, je me dis qu’en sept jours, nous avons quand même fait du bon boulot. Ensemble nous allons soigner notre Pays.»

« Porte ouverte à toutes les tendances »

Présent pour représenter l’association 193, Père Auguste a évoqué un système engagé dans la durée et réfuté toute politisation du mouvement : « Ce n’est pas simplement une marche qui va s’arrêter, c’est un combat pour toute la vie. Il n’y a pas de difficultés sociales sans qu’elles soient politiques. Quand on dit que c’est apolitique, cela signifie que la porte est ouverte à toutes les tendances. Des membres du Tavini sont présents car il y a des points communs qui se retrouvent dans une logique anti-colonialiste et tout le monde se retrouve sur le même fil conducteur. Les revendications sont basées sur un système et une logique qui sont les mêmes. »
 
Egalement mobilisé pour cette marche, le maire de Faa’a et leader du Tavini, Oscar Temaru, a reçu le soutien de nombreux militants de son parti qui étaient venus pour dénoncer le traitement judiciaire de l’affaire Radio Tefana et des frais de défense relatifs à cette dernière. Suite à la plainte déposée par Oscar Temaru à l’encontre du procureur de la République pour violation de la présomption d’innocence, une nouvelle audience aura d’ailleurs lieu lundi devant le tribunal de première instance. Audience au cours de laquelle un éventuel dépaysement du dossier sera abordé.

Rédigé par Garance Colbert le Samedi 20 Juin 2020 à 13:54 | Lu 3018 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus