Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



La jeunesse polynésienne, une mine d'or pour le tourisme



Le forum a été inauguré par le consul de Chine en Polynésie, Zhiliang Shen et le président de la Polynésie, Edouard Fritch.
Le forum a été inauguré par le consul de Chine en Polynésie, Zhiliang Shen et le président de la Polynésie, Edouard Fritch.
Tahiti, le 21 novembre 2019- Le cinquième forum des métiers et des formations du tourisme s'est tenu ce jeudi à la Présidence de la Polynésie française. Secteur phare de l'économie polynésienne, le tourisme emploie 11 000 personnes dans de nombreux métiers et offre d'innombrables opportunités pour la jeunesse du Pays.

"Vous êtes la force et la richesse de notre Pays. Informez-vous, formez-vous ! Vous disposez des outils, des plateaux pédagogiques, des accompagnements, des aides financières si vous souhaitez un jour vous lancer à votre compte. Alors allez-y ! Les métiers du tourisme sont votre avenir", a lancé aux jeunes le président de la Polynésie française, Édouard Fritch, en inaugurant ce jeudi matin le forum des métiers et des formations du tourisme sous le chapiteau de la Présidence. Cette cinquième édition sur le thème "le Tourisme et l’Emploi, un meilleur avenir pour tous", avait pour invité d'honneur la Chine.
Venue soutenir l'événement, Miss France 2019, Vaimalama Chaves, n'a pas hésité également à vanter le sourire et le sens de l'hospitalité de la population comme l'un des atouts touristiques majeurs de la Polynésie. "Ce qu'il y a de plus beau, c'est vous", a insisté la Miss aux visiteurs, venus découvrir au forum les différentes formations et métiers de ce secteur en vogue.

DIVERSIFIER LES METIERS TRADITIONNELS

Les élèves du Lycée hôtelier de Punaauia ont cuisiné des rouleaux de printemps.
Les élèves du Lycée hôtelier de Punaauia ont cuisiné des rouleaux de printemps.
Véritable pilier de l'économie du Pays, le tourisme a rapporté en 2018, 65 milliards de Fcfp contre 50 en 2015. En 2018, ce sont 260 000 touristes qui sont venus visiter Tahiti et ses îles, dépensant chacun en moyenne 300 000 Fcfp lors son séjour, hors transport aérien international.
Actuellement, pas moins de 11 000 personnes travaillent dans ce secteur qui crée de nouveaux métiers au fil des années. "Les métiers du tourisme sont nombreux. Ils vont de l’hôtellerie à la restauration en passant par guide touristique, mais aussi gérant de pensions de famille, agent de voyage, voire influenceurs…", a poursuivi le président de la Polynésie française.
Pour accéder à tous les métiers très variés qu'offre ce domaine économique, de nombreuses formations sont proposées en Polynésie. Allant du CAP à la licence professionnelle Management des Organisations Hôtelières et Touristiques ou encore le diplôme Universitaire de guide touristique, les jeunes Polynésiens ont à leur disposition un vaste panel pour devenir de vrais pros du secteur.
"Je sais que c'est un domaine qui embauche, il y a plein d'opportunités. Personnellement, j'ai plutôt envie de travailler dans un hôtel, d'être au contact avec les clients, de leur proposer des activités. Sinon, pourquoi pas dans l'aérien aussi, ça me tente bien", hésite Hina, originaire des Tuamotu, qui, après son bac, espère bien travailler dans le tourisme.

Gwendaline, 19 ans, en mention complémentaire "Accueil dans les transports" au lycée Don Bosco Tahiti (ex-lycée professionnel Saint-Joseph)

"Le sourire fait vraiment partie de notre culture, de notre identité"

"Cette formation m'aide à apprendre à avoir un meilleur contact avec les touristes, à savoir mieux les renseigner. On a des cours pour approfondir nos langues. Cette formation nous permet de devenir agent d'accueil, de formation, agent d'escale pour les bateaux par exemple. Le tourisme a vraiment une place très importante dans notre Pays, c'est un domaine où il y a beaucoup de travail. Je suis originaire des Marquises, de Ua Huka, ça m'intéresse de partager ma culture avec des gens de l'extérieur, de leur faire connaître. Il faut vraiment mettre en avant notre accueil, le sourire fait vraiment partie de notre culture, de notre identité".
 

"Les touristes chinois qui viennent en Polynésie sont des touristes 'matures'"

En cette année 2019 du tourisme sino-pacifique, le forum a souhaité mettre la Chine à l'honneur pour cette cinquième édition.

"Nos relations avec la Chine ont commencé il y a 155 ans. Nos ancêtres chinois se sont intégrés et ont fondé des familles (…). La Chine, c’est une relation d’amitié construite depuis de nombreuses années et traduite aussi par des investissements dans l’hôtellerie notamment, ainsi qu’un programme d’échange pour la formation d’élèves à la culture chinoise et au mandarin", a rappelé Édouard Fritch dans son discours.

Si les liens entre la Chine et la Polynésie sont donc indéniables avec la présence d'une importante communauté d'origine chinoise à Tahiti, le nombre de visiteurs du pays de l'Empire du Milieu dans nos lagons limpides avoisine seulement les 4 900 visiteurs par an en moyenne depuis 2015. Ces chiffres laissent certainement une belle marge de progression pour l'avenir.

Rogella Doom, responsable du développement de la Région Asie-Pacifique pour Tahiti Tourisme, explique ces chiffres pour diverses raisons. "Tout d'abord, même si la demande de visa a été simplifiée depuis 2008, elle peut encore être un frein pour certains clients. Ensuite, il est indéniable que la concurrence accrue des destinations concurrentes comme Hawaï, Fidji, les Maldives et l’Asie de l’Est sont des éléments importants", précise-t-elle.

L'aérien et le fait qu'il n'y est pas de vol direct entre les deux destinations et de liaisons quotidiennes – même avec escale – sont également à prendre en compte.
Selon Rogella Doom, le profil des touristes chinois qui viennent en Polynésie sont des touristes "matures", qui peuvent également voyager en Europe… Et, bien sûr, qui disposent d'un certain budget. Le prix moyen d’un package en octobre 2019 pour deux personnes sur quatre nuits six jours en hôtel cinq étoiles est estimé à environ 540 000 Fcfp (tous les billets compris).
 

Rédigé par Pauline Stasi le Jeudi 21 Novembre 2019 à 16:48 | Lu 2096 fois

Tags : TOURISME





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 8 Décembre 2019 - 03:50 Hana et Hō mai, grands vainqueurs du Hura Tapairu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019