Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La jeunesse formée aux gestes qui sauvent



Moorea, le 11 septembre 2020 - Une dizaine de jeunes engagés en service civique de l’UPJ a bénéficié mercredi d’une formation aux gestes de premiers secours à Pihaena. Le but est de permettre à chacun d’intervenir  efficacement en cas d’accident ou de malaise au sein de l’association dans laquelle chacun travaille, surtout lors de leurs activités avec les jeunes ou le public.
 
Une dizaine de jeunes de Moorea qui bénéficient d’un contrat de service civique au sein de l’Union Polynésienne pour la Jeunesse (UPJ), ont passé mercredi dernier la formation de Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) à Pihaena. Ces jeunes, qui œuvrent pour quelques mois dans des associations affiliées à l’UPJ telles que l’association Puna Reo Piha’e’ina, Arii Heiva Rau et Te Mana O Te Moana, ont appris lors de cette formation comment protéger, sécuriser et adopter les premiers gestes de sauvetage sur une victime lors d’un accident ou d’un malaise, en attendant l’arrivée des secours.
 
Différentes situations défavorables spécifiques, telles que les hémorragies, les arrêts cardiaques ou les accidents de la route, ont été également abordées aussi bien en théorie qu’en pratique lors de cette journée de formation. "Ces jeunes œuvrent beaucoup au sein de leur association en tant qu’encadrant sur le terrain. Si un encadrant, un animateur ou un enfant ne se sent pas bien lors de l’activité, ces stagiaires (en PSC1) pourront désormais intervenir en attendant que les secours arrivent. C’est très important vu qu’ils participent à beaucoup de rassemblements pour les jeunes" explique Hauata Marinella, formatrice de la Fédération professionnelle de la protection civile. Les bénéficiaires de la formation sont en effet plus confiants pour agir en cas de nécessité.

​Connaître les gestes spécifiques


 "Cela va me servir lors de nos sorties dans la montagne ou en mer. Si un accident était survenu en face de moi, j’aurais aidé la victime sans trop savoir quoi faire. Désormais, je connais les gestes spécifiques à adopter en cas de brûlure ou d’étouffement par exemple. C’est vraiment un plus pour moi" reconnait Jimmy Motampo, engagé service civique au sein de l’association Arii Heiva Rau.
"Cette formation va nous servir à sauver des vies en cas d’accident, que ça soit à la maison, à la ville ou face aux enfants. Mais il va nous falloir être plus prudents avec les enfants vu qu’ils sont plus fragiles et pas indépendants" explique pour sa part Naina Chang Si Men, engagée service civique à l’association Puna reo Piha’e’ina. Dans la journée de jeudi et encore aujourd'hui, c’est une trentaine de jeunes engagés service civiques de l’UPJ, œuvrant sur l’île de Tahiti qui ont bénéficié à leur tour de la formation PSC1.

Rédigé par Toatane le Vendredi 11 Septembre 2020 à 08:34 | Lu 479 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Septembre 2020 - 09:07 L'homme d'Alfonsi à Huahine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus