Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La jeune chambre économique de Tahiti fête ses 50 ans



Candice Walker est la nouvelle présidente de la jeune chambre économique de Tahiti. Elle a été élue en janvier pour une année.
Candice Walker est la nouvelle présidente de la jeune chambre économique de Tahiti. Elle a été élue en janvier pour une année.
PAPEETE, le 25 mai 2016 - Elle a un demi siècle cette année. Pour célébrer l’événement, la Jeune chambre économique de Tahiti organisera une soirée au Méridien le 11 juin. En attendant le Jour J, la présidente Candice Walker revient sur la vie de l’association, ses valeurs et ses projets.

Après plusieurs mois de mise en veille, la jeune chambre économique de Tahiti (JCET) retrouve un peu de vigueur. Des commissions sont en cours et les projets foisonnent. L’association est passée de deux à six membres en cinq mois auxquels s’ajoutent 25 sympathisants. Pour donner un peu de perspective à ces données, la présidente Candice Walker explique : "Avant de devenir membre il y a un parcours assez long, associé à un système de parrainage. Il faut d’abord être sympathisant, participer à des commissions, suivre des formations pour s’imprégner du mouvement, de ses valeurs et de sa méthodologie." Les commissions sont des groupes constitués qui mènent à bien des projets à partir de fonds qu’ils rassemblent pour l’occasion. Elles sont au cœur du système des jeunes chambres économiques.

Des spots télévisés et un portail internet

En plus de la commission des 50 ans, une commission "Spot Loi express" se prépare. "Lancée par Sylvain Lamaud, le représentant au Cesc, cette commission a pour but de sensibiliser la population à ses droits et devoirs. Elle consistera en la réalisation de spots télévisés qui expliqueront les lois en discussion à l’assemblée", détaille Candice Walker. Une commission Culture Pacifique est en cours sous la direction de Teva Rodolphe Barkhausen. "Elle devrait donner naissance à un portail internet de promotion de la culture de Polynésie française."

En mai, une soirée découverte a été organisée lors du passage de Christelle Chon Nam, administratrice nationale déléguée aux relations internationales de la jeune chambre économique française. La vice-présidente internationale de la JCI est attendue pour début juin, des rendez-vous devront avoir lieu avec les étudiants dans le courant de l’année, les membres actuels de la JCE Tahiti s’organisent pour participer au congrès internationale au Québec du 30 octobre au 4 novembre.

200 000 membres à travers le monde

La Jeune chambre économique de Tahiti (JCET), association reconnue d’utilité publique depuis 1994 est née en 1966, lancée par 15 membres. Elle est affiliée à la jeune chambre économique française qui fédère les 150 associations locales ainsi que les 23 associations régionales, les fédérations. En France, la JCEF compte plus de 3 000 jeunes. Elle est elle-même affiliée à la jeune chambre internationale (JCI) qui est née en 1915 et qui compte un réseau de 200 000 citoyens installés partout dans le monde. "La nuance JCE/JCI ne vaut que pour la France", fait remarquer Candice Walker.

Les jeunes chambres économiques sont ouvertes à tous les volontaires âgés entre 18 et 40 ans. Chaque membre s’engage à respecter une charte de valeurs humaines prônant la liberté de l’individu et de l’entreprise, la solidarité internationale, le respect de la personne humaine, le respect des lois, la valeur de l’engagement et la noblesse de l’action au service de la communauté. L’objectif des JCE est de contribuer au progrès de la communauté locale, nationale, régionale et mondiale. Elles visent à développer les talents, la prise de responsabilité sociale, l’esprit d’entreprise et la solidarité. Devenir membre c’est donner du temps, "mais l’engagement est en vaut la chandelle", assure la présidente. "C’est stimulant et épanouissant".

Le saviez-vous ?

En Polynésie, la JCE est notamment à l’origine de :
La rénovation de la signalisation des rues de Papeete (1995 – 96).
La 1ère foire agricole (1980-81).
Le magazine Dixit (1984).
Le premier salon entreprendre (1992-93).
La journée universelle des droits de l’enfant (1994).
La bande dessinée cancer des Tropiques (2008).
Le salon des associations (2012 & 2013).
Le 1er festival de la Bounty (2013).
La Jeune chambre économique française est aussi l’initiatrice de projets qui ont fait date, comme par exemple : la mise en place du 18, centre de traitement de l’alerte des sapeurs-pompiers ou du 119, le numéro d’appel pour l’enfance maltraitée, l’organisation des parcours d’accompagnement et insertion chômeur ou du recyclage du verre, la création du statut de garde malades à domicile, du concept de rues piétonnes en France.


Contact

www.jcitahiti.com
Tél. : 87 73 70 63
Facebook : Jeune Chambre Economique de Tahiti - JCI

Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 25 Mai 2016 à 16:21 | Lu 1308 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 21:41 Vingt lycéens vont s’envoler pour la Chine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance