Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La fréquentation touristique progresse de 2,8% en avril 2018



PAPEETE, le 26 juin 2018 - Au mois d’avril 2018, la fréquentation touristique de la Polynésie française progresse de 2,8 % par rapport à avril 2017. Cette hausse résulte d’une forte progression du nombre de croisiéristes (+ 74 %) plus importante que la contraction du nombre de touristes accueillis en hébergement terrestre (- 5,5 %).

L'institut statistique de Polynésie française a publié mardi son point de conjoncture de fréquentation touristique pour le mois d'avril 2018. Au mois d’avril 2018, la fréquentation touristique de la Polynésie française progresse de 2,8 % par rapport à avril 2017. Cette hausse résulte de la progression de 74% du nombre de croisiéristes. Etant plus importante que la contraction du nombre de touristes accueillis en hébergement terrestre (- 5,5 %), le résultat est encourageant pour la fréquentation touristique du Pays.
La baisse de l'hébergement terrestre ne concerne que le segment marchand (- 7 %). Le nombre de nuitées touristiques croît de 10 % en lien avec la hausse de fréquentation et celle de la durée moyenne de séjour (+ 1 jour).

Depuis janvier, la Polynésie française a accueilli 60 611 touristes, soit une hausse de 5,8 % par rapport à l’année précédente. La hausse résulte exclusivement de la progression des croisiéristes qui contribue pour 10 points au résultat global. La baisse des effectifs touristiques accueillis en hébergement terrestre marchand (- 5,9 %) contribue négativement (- 4,4 points) à l’évolution depuis janvier 2018. Le nombre de nuitées touristiques progresse de 10 % à 817 000 nuitées.

En avril 2018, 16 000 touristes ont débarqué à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, soit 500 touristes de plus qu’en avril 2017. Par type de tourisme, les effectifs accueillis en hébergement terrestre sont moins nombreux (- 750 personnes) et le nombre de croisiéristes progresse (+ 1 200 personnes). La baisse des effectifs terrestres concerne uniquement les touristes accueillis en hébergement terrestre marchand (73 % des effectifs touristiques).

L’ensemble des principaux marchés (excepté la clientèle européenne et française) contribuent à la diminution de la fréquentation en hébergement terrestre marchand (- 7 %). La diminution du nombre de touristes terrestres marchands nord-américains contribue à elle seule pour 8,4 points à la contraction globale. La forte progression du nombre de croisiéristes s’explique par l’augmentation de l’offre en croisières intra-polynésiennes, liée à la présence du « Paul Gauguin » qui était absent des eaux polynésiennes en 2017 (en carénage) et à la hausse du nombre de rotations pour les autres bateaux.
La progression du nombre de croisiéristes touche l’ensemble des marchés émetteurs et plus particulièrement le marché nord-américain qui contribue pour 50 points à la croissance.

En cumul depuis janvier, la croissance des arrivées destinées à l’hébergement flottant (+ 5 500 personnes) permet la hausse de fréquentation globale car l’hébergement terrestre marchand perd 2 500 personnes.
La fréquentation touristique de la Polynésie française progresse de 5,8 % par rapport aux quatre premiers mois de 2017. La hausse du tourisme flottant se retrouve aussi dans la forte progression du nombre de retraités (+ 29 %) qui représente en moyenne 35 % des croisiéristes contre 11, 5 % des effectifs touristiques terrestres.

La baisse des effectifs terrestres marchands étant moins forte que la progression des croisiéristes, la fréquentation en hébergement marchand croît de 2,1 % en avril 2018 et en cumul depuis janvier, de 6,1%.
Le nombre de touristes affinitaires progresse de 10 % par rapport à avril 2017 et de 2,7 % en cumul sur les quatre premiers mois de l’année.

En cumul depuis janvier, la durée moyenne de séjour progresse de 0,5 jour à 13,5 jours et le nombre de nuitées touristiques progresse de 76 000 nuitées par rapport à l’année précédente. Ces nuitées supplémentaires se répartissent pour 10 000 d’entre elles, en hébergement terrestre non marchand et pour 70 000, en hébergement flottant ; les nuitées touristiques terrestres marchandes perdent 4 500 nuitées.

le Mardi 26 Juin 2018 à 16:08 | Lu 949 fois






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 17:25 Le Port autonome de Papeete prépare sa mue

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués