Tahiti Infos

La bibliothèque de Moorea à bout de souffle


Moorea, le 15 décembre 2020 - L’ association Faa Ruperupe s’inquiète de l’avenir de la bibliothèque de Moorea et évoque une possible fermeture en raison d e ses difficultés financières. Ses membres, toujours dans l'attente de la subvention communale pour l'année 2020, demandent à rencontrer le tāvana Evans Haumani.

Malgré les services rendus à la population de l’île depuis des années, l’association Faa Ruperupe, qui compte une dizaine de bénévoles, s’inquiète à l’aube de cette nouvelle année 2021, du sort de la bibliothèque et évoque même une menace de fermeture en raison de "sa situation financière difficile". Celle-ci a toujours essentiellement fonctionné par le biais de subventions communales et territoriales qui lui ont été octroyées chaque année. Sauf que pour cet exercice 2020 , aucune subvention de la municipalité n’a encore été enregistrée. "On attend depuis le mois de juillet d’avoir un entretien avec le maire. Il est au courant de notre situation. On souhaiterait même que la commune de Moorea - Maiao no us donne juste une confirmation de son soutien financier pluriannuel par le biais d ’une simple convention "déclare Françoise Blanc, la trésorière de l’association Faa Ruperupe. La bibliothèque a besoin de cette aide pour notamment rémunérer ses deux salarié e s qui n’ont pas reçu de salaire depuis le moi s d’avril, et qui ont tout de même continué à travailler jusqu’à aujourd’hui. Leur présence est jugée indispensable au vu des formations spécifiques qu’elles ont suivies et aussi de par leur expérience dans leurs tâches ( classement, équipement et protection des ouvrage s, emprunts et retours ...).
 

Pour une bibliothèque municipale

La situation actuelle est d’autant plus préoccupante que l’association attend toujours la moitié de la subvention que devait lui verser la Direction de la jeunesse et des s ports , ainsi que la totalité de celle du ministère de la Culture. Si la bibliothèque de Moorea a quelque peu réussi à survivre en cette fin d’année 2020 , c ‘est grâce à un don financier de 400  000 Fcfp de la fédération Aimeho Nui To u Ai’a , à des dons de particuliers à travers une " opération d’action de contribution solidaire", ainsi qu’ à une aide du Haut - commissariat . Mais pour assurer un avenir plus serein, les membres de l’association souhaiteraient que la bibliothèque se municipalise. "On propose que l’association reste et que ses bénévoles, qui peuvent être des supports, continuent à faire des demandes auprès des ministères afin de réaliser des actions bien précises. Mais les salariés doivent être des agents communaux . Cela ne va pas représenter un budget énorme pour la commune" explique la trésorière, avant de préciser que " l ’une de nos salariés travaille 24 heures par semaine tandis que la seconde en est à 3 5. Le coût est minime par rapport à ce que la bibliothèque peut apporter au niveau éducatif" . Celle - ci affirme toutefois que l’association aurait certainement reçu sa subvention sans l'augmentation de l’effectif du personnel municipal causé e par la réintégration des anciennes cantinières dans la restauration scolaire. Mais les membres de l’association ne désespérèrent pas de rencontrer le tāvana de Moorea prochainement et souhaite nt que le sort de la bibliothèque soit abordé lors d'un prochain conseil municipal. " La bibliothèque de Moorea, qui existe depuis une dizaine d'années , a toujours été un bon partenaire de la commune de Moorea - Maiao. Cette structure est un outil ludique pour lutter contre le décrochage scolaire et l’illettrisme. Si on ferme, ca sera un monstrueux gâchis" conclut Maeva Amaru, l'une de s salariées de l’association.

Bon à savoir

La bibliothèque de Moorea, située à Teavaro et gérée par l’association Faa Ruperupe est ouverte du lundi au samedi. Elle possède une salle de lecture pour les élèves de la maternelle à la classe de CM2 ainsi qu’une autre salle de lecture pour adolescents, étudiants et adultes. Un total de 17 000 livres, romans et magazines en tout genre est disponible à ce jour. Un espace informatique est aussi mis à la disposition du public le mercredi après - midi. Outre les services sur place, un bibliobus, offert par la municipalité de Moorea, sillonne depuis quelques années les quartiers prioritaires ainsi que les écoles. Moins de visites ont été effectuées cette année dans les écoles en raison des mesures sanitaires à respecter.

Rédigé par Toatane Rurua le Mardi 15 Décembre 2020 à 15:13 | Lu 6269 fois