Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La Papenoo a vibré sur des sons underground



Toriki photography
Toriki photography
PAPEETE, le 08 aout 2016- Samedi soir, la vallée de la Papeno'o a accueilli un public inhabituel. Près de 350 personnes se sont réunies au fond de la vallée pour vibrer au rythme des basses d'une musique électronique underground.

Au fond de la vallée de la Papeno'o, après le premier pont, des lumières, roses, bleues, vertes, illuminent et jaillissent d'un peu partout et des basses s'entendent au loin. Au bout de 500m de route, des pyramides colorées et des hiéroglyphes s'élèvent au plein milieu de la brousse. Sur la droite un Toutankhamon sautille, plus loin une danseuse du ventre chaloupe au son d’une musique électronique.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la vallée de la Papeno'o est devenue le temps d'une soirée un coin d'Égypte antique. Le projet O.S.I.R.I.S et ses quatre DJ locaux , Dip & Butter (Tech House , Techno), Flow ( Drum & Bass , Ragga Jungle ), A.D ( PsyTrance , DarkPsy ), BOY K ( Hardcore & Terror Theme ) ont offert à plus de 350 spectateurs, 10 heures de musique électronique underground.

La Papenoo a vibré sur des sons underground
Les organisateurs n'en reviennent pas du succès de l'événement, "nous avions vendu 220 places en prévente et sur place en début de soirée nous sommes montés jusqu'à 300 places, sans compter les gens qui sont venus sans payer en toute fin de soirée. On estime à presque 350 le nombre de teufeurs qui sont venus jumper avec nous."

La soirée O.S.I.R.I.S. a demandé trois mois de préparation, une cinquantaine d'heures de décoration et environ 400.000 Fcfp de location de matériel (sonos, platines, chapiteau, générateurs). Cette soirée est ce que l'on appelle une soirée sauvage, les participants ont découvert l'emplacement par texto quelques heures avant le début. "L'entrée payante était une participation aux frais de la soirée, le but n'est pas de faire de bénéfice, nous organisons ce genre de soirée pour proposer quelque chose de différent qu'on ne trouve pas dans la nuit tahitienne."

Toriki photography
Toriki photography
"On ne trouve pas cette ambiance, ni ce genre de musique dans les boites de nuit et dans les bars. Ici c'est la musique électronique pas de la Techno commerciale. Il y a une sorte de liberté et la musique qu'on propose c'est de la musique underground. Les gens viennent pour l’écouter dans une ambiance festive et pas pour se montrer, ni se la raconter", raconte un des organisateurs. De fait, la petite équipe a bien veillé à ce que personne ne fasse de vente d'alcool sur place.

Côté sécurité, le team O.S.I.R.I.S. a fait appel à une entreprise de sécurité JAZZ sécurité pour que tout se passe dans les règles. Les hommes sont restés sur le qui-vive toute la soirée, jusqu'à 7 heure du matin, "pour une soirée où il y avait des risques élevés tout s'est bien passé : il n'y a eu ni bagarre, ni malaise. Nous avons essayé de faire rester les gens sur place au maximum et de les empêcher de prend de prendre la route en pleine nuit ou trop alcoolisée", explique un autre organisateur, "nous voulions éviter le maximum de problèmes, ou d'incidents. D'ailleurs, nous n'avons eu aucun malaise, ou Bad trip pendant la soirée. Les gens se sont autogérés. Ils sont repartis avec leurs déchets et nous ont même aidés à tout nettoyer et démonter après. Quand nous sommes partis, le site était plus propre que lorsque nous sommes arrivés, et nous tenions à remercier les gens pour cela. "

Toriki photography
Toriki photography
L'équipe toutenKarton a remporté la bouteille de champagne qui était en jeu pour le meilleur déguisement. Sur place les gens sont ravis "c'est super! C'est une free party bon enfant. Les gens sont là pour s'amuser et c'est accessible pour tous. "

Enfin, la Team O.S.I.R.I.S. garde toute la discrétion quant à la prochaine soirée, "nous devons d'abord nous remettre de celle-ci, et nous verrons après, c'est le genre de soirée qui demande beaucoup de temps à organiser et faire les choses bien."

La Papenoo a vibré sur des sons underground

Toriki photography
Toriki photography

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 8 Août 2016 à 16:50 | Lu 7662 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués