Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La Légion étrangère recrute à Moorea



Moorea, le 9 juin 2021 - Des représentants de la Légion étrangère organisent cette semaine des réunions d’information en faveur des jeunes de Moorea. Ils y présentent les métiers proposés dans les différents régiments et procèdent à des tests de sélection pour les personnes intéressées.
 
Le bureau d’information et de recrutement de la Légion étrangère du fenua a organisé cette semaine des réunions d’information en faveur des jeunes de Moorea. Le rendez-vous avec ces derniers a été donné mardi à la mairie de Teavaro, mercredi à la mairie de Haapiti et ce jeudi à la marie de Afareaitu. Il s’agissait pour les recruteurs de leur donner, dans un premier temps, plusieurs informations sur la Légion étrangère et dans un deuxième temps, de faire passer les tests psychotechniques aux jeunes hommes intéressés.
 
Pour pouvoir intégrer la Légion étrangère, les candidats doivent avoir au minimum 17 ans et moins de 40 ans, sans obligation de diplôme. Contrairement aux autres forces armées, les jeunes ayant déjà commis un délit mineur, comme un vol ou une bagarre, peuvent prétendre à une intégration (mais pas les auteurs de délits graves). Une fois les étapes de la sélection réussies (tests psychotechniques, entretien, visite médicale, tests sportifs, etc.) les jeunes sont envoyés à l’école de la Légion étrangères en métropole pour une durée de quatre mois avant d’être affectés dans l'un de ses onze régiments. "À la base, on cherche des combattants. Mais au fur et à mesure du temps, ils vont se spécialiser dans différents types de métiers. Beaucoup sont en effet proposés dans les domaines de la santé, l’informatique, les ressources humaines ou encore la cuisine. Ils restent toutefois des combattants pendant toute leur carrière", explique l’adjudant Sila Tehiva.

L'adjudant Sila Tehiva.
L'adjudant Sila Tehiva.
90 polynésiens recrutés depuis 2018

Ce dernier ajoute que "la mission de la Légion étrangère est de protéger la France. On a le même chef, qui est le président de la République, et les mêmes missions qu’une armée régulière. Mais la différence avec les autres forces armées est que la Légion étrangère compte beaucoup d’étrangers. Il y a plus de 150 nationalités qui viennent des quatre coins du monde."
 Contrairement à l’idée reçue, le légionnaire fonde aussi sa famille pendant sa carrière. "Il y a plein de gens qui disent qu’ils n’ont pas de vie de famille. Mais bien sûr qu’ils en ont. Ils viennent travailler pendant la journée et rentrent à la maison le soir. Ils restent seulement au régiment en cas de service le week-end ou pendant la semaine", précise Sila Tehiva. À noter tout de même que les femmes ne sont pas autorisées à intégrer ce corps de l'armée. Depuis le mois de janvier 2018, 90 jeunes polynésiens ont été recrutés. L’adjudant Sila Tehiva invite tous les autres jeunes hommes du fenua intéressés par la Légion étrangère à venir le voir au bureau de recrutement, à Taaone, du lundi au vendredi, de 7h30 à 16h30.

Maui Tehei, 25 ans, de Teavaro

"Ce qui me plaît, c’est le fait de partir en voyage"
"Je suis venu assister à cette réunion pour me renseigner au sujet de la Légion étrangère, en particulier ce qu’ils proposent et font dans les régiments. J'ai appris beaucoup de choses par exemple que le salaire du légionnaire augmente au fur et à mesure qu’il monte en grade ou quand il part en mission. Ce qui me plaît, c’est le fait de partir en voyage. Je travaille actuellement, mais j’aimerais bien m’engager dans l’armée après. Je vais néanmoins me renseigner aussi au sujet des autres armées comme l’armée de terre ou la marine."

Holman Kahikahara, 25 ans, de Vaiare

"Quitter ma famille me fait hésiter"
"Je suis venu m’informer sur les différents critères à remplir pour intégrer la Légion étrangère. Il y a les critères sportifs, mentaux, le volontariat, etc. On a vu les différentes missions de la Légion étrangère au sein de la France-même ainsi qu’à l’étranger. Voyager avec la légion étrangère est attrayant, mais le fait d’avoir à quitter ma famille me fait hésiter. On ne va pas se mentir, la légion c'est intéressant surtout à cause du salaire proposé. Tu gagnes le Smig en première classe, puis tu augmentes ton salaire selon ton grade. Les missions à l’extérieur te permettent aussi de doubler ton salaire. Les différents risques sont aussi à prendre en considération avec ces avantages. Je suis encore en réflexion. Je vais aussi me renseigner au sujet de l’armée de terre et de la marine."

Matira Terorohauepa, 18 ans, de Teavaro

"Un projet qui tombe à l’eau"
"Je suis venu pour avoir des informations sur la Légion étrangère, mais on nous a dit que les femmes ne sont pas acceptées sans nous dévoiler vraiment les raisons. Outre le voyage, je trouve que les valeurs qui véhiculent au sein des régiments comme la cohésion rendent la Légion étrangère intéressante. M’engager dans la légion étrangère était un de mes objectifs. Mais du coup, c’est un projet qui tombe à l’eau pour moi. Je vais m’orienter vers autres choses comme la marine, l’armée de terre ou de l’air."

Rédigé par Toatane Rurua le Mercredi 9 Juin 2021 à 15:55 | Lu 1280 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Juin 2021 - 20:36 Le Terevau Piti baptisé

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus