Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



La DGEE plaide « l’erreur » pour sa publication estampillée Tapura



PAPEETE, le 12 août 2019 – L’opposition a vivement réagi ce week-end sur les réseaux sociaux après la publication sur la page Facebook de la DGEE d’un visuel réalisé par la communication du Tapura sur la gratuité des bus pour les étudiants. La DGEE a rapidement retiré son post et plaidé une « erreur » faite dans la « précipitation ».
 
Quelques jours après la communication en conseil des ministres sur la mise en place de la gratuité des bus pour les étudiants, la Direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE) a posté samedi sur sa page Facebook un visuel récapitulatif du dispositif. Problème, ce visuel provenait de la communication du Tapura Huiraatira. Il avait été posté quelques jours plus tôt sur la page Facebook du parti et était estampillé du logo du Tapura et même agrémenté du commentaire : « Prévu par la profession de foi et réalisé ».
 
Evidemment, rapidement l’opposition a dénoncé l’utilisation des moyens de l’administration pour la propagande du parti rouge et blanc. Le député Tavini, Moetai Brotherson, ou encore le représentant Tahoeraa, James Heaux, ont partagé la publication en interpellant les internautes et le gouvernement sur la situation. Et la DGEE a très rapidement retiré son post.
 
Contacté lundi matin, le directeur de la DGEE, Therry Delmas, joue la transparence et plaide « l’erreur » involontaire, sans intention de faire la promotion du parti au pouvoir. « Il s’agit d’une erreur de publication. Ce qui nous intéressait, c’était uniquement les questions/réponses au bas de la page du document. Mais contrairement à ce qui a pu être dit, personne ne nous a imposé cette publication au gouvernement. D’ailleurs on l’a retiré immédiatement lorsqu’on nous l’a signalé », explique Thierry Delmas. « Honnêtement, on a fait ça un peu précipitamment. »

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 12 Août 2019 à 17:58 | Lu 3350 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 08:34 La Polynésie d’antan Au Chevalet

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués