Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La CPS à plein régime



En bout de chaîne du dispositif de sauvegarde économique mis en place par le Pays, la Caisse de prévoyance sociale (CPS) a restreint drastiquement ses accès au public, mais continue de faire tourner l’ensemble de ses effectifs pour assurer ses activités habituelles en plus de son nouveau rôle de payeuse des revenus exceptionnels pour les salariés et patentés.
 
Depuis le 16 mars dernier, le siège de la Caisse de prévoyance sociale (CPS) à Papeete et toutes ses antennes de Tahiti et Moorea sont fermés au public. Seule une annexe accolée au siège permet l’accueil des ressortissants grâce à six guichets sécurisés pour éviter la propagation du coronavirus. Des 1 000 à 2 000 visiteurs quotidiens au siège de la CPS, l’annexe est passée à 250 visiteurs par jours depuis le confinement. « Toutes les procédures qui pouvaient être dématérialisées l’ont été », explique-t-on sur place. « Mais toutes les boîtes aux lettres sont toujours ouvertes et on reçoit encore 5 000 documents par jours uniquement au siège ».
 
Car même sans public, la Caisse continue de tourner presque comme à son habitude. Presque, car l’organisation du travail sur place a été adaptée à la menace de l’épidémie. Deux équipes se relaient désormais dans les bureaux de la CPS sur des horaires aménagés. Pour limiter les contacts, une partie du personnel travaille de 6 à 12 heures, une autre de 12h30 à 18h30 et enfin une troisième a été mise en télétravail, notamment pour assurer une continuité sur le numéro d’urgence mis en place pour contacter la CPS : le 444 441. Entre chaque changement d’équipe, les locaux sont nettoyés pour empêcher toute circulation éventuelle du virus.
 
Peu connu jusqu’ici, le Centre info conseil de la CPS répond aujourd’hui à près de 1 300 appels quotidiens. Les principales demandes concernent les procédures de renouvellement des droits, notamment au régime de solidarité. Pour simplifier les démarches, la CPS a d’ailleurs annoncé que les renouvellements annuels des ressortissants du RSPF pourraient exceptionnellement être acceptés même si tous les documents nécessaires ne sont fournis qu’à l’issue du confinement.
 

L’IS et le RES versés par la Caisse

La Caisse continue de tourner presque comme à son habitude.
La Caisse continue de tourner presque comme à son habitude.
Autre demande récurrente pour les agents de la CPS, celle des modalités exactes du report de paiement des charges patronales. Un doute subsistait toujours vendredi au sein de la Caisse sur le choix des secteurs prioritaires concernés par la mesure. Mais si le Pays avait dans un premier temps annoncé que ce report ne concernerait que certains secteurs en panne d’activité, on confirmait vendredi après-midi côté gouvernement que c’est bien l’ensemble des entreprises qui pouvaient finalement bénéficier du report.
 
Mais en plus de ses activités habituelles, la CPS s’occupe également du dernier maillon du dispositif de sauvegarde économique mis en place par le Pays en raison de la crise liée au coronavirus. Le collectif budgétaire massif voté le 27 mars dernier à l’assemblée est venu abonder les fonds d’actions sociaux des régimes des salariés et des non salariés. Et ces deux fonds vont permettre le versement de l’indemnité de solidarité pour les patentés privés d’activité et du revenu exceptionnel de solidarité pour les salariés en suspension de leur contrat de travail. À partir des informations transmises par les cellules de crise économiques au Séfi et à la CCISM et des numéros DN des ressortissants, c’est la CPS qui va s’occuper du versement des revenus et indemnités de 100 000 Fcfp aux salariés et patentés.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 6 Avril 2020 à 01:36 | Lu 2745 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus