Tahiti Infos

L'installation du RSMA à Hao se précise


Le colonel Julien Maurel et le colonel Nicolas Baller du Service militaire adapté (SMA) accompagnés du nouveau commandant du RSMA en Polynésie française, le lieutenant-colonel Fabrice Avenel se sont rendus à Hao puis ont été reçus par Edouard Fritch lundi à la Présidence.
Le colonel Julien Maurel et le colonel Nicolas Baller du Service militaire adapté (SMA) accompagnés du nouveau commandant du RSMA en Polynésie française, le lieutenant-colonel Fabrice Avenel se sont rendus à Hao puis ont été reçus par Edouard Fritch lundi à la Présidence.
Tahiti, le 14 décembre 2021 – Une délégation du Service militaire adapté (SMA) s'est rendue à Hao pour préparer l'ouverture prochaine du centre sur l'atoll. Elle a été reçue lundi par Édouard Fritch à qui elle a demandé l'appui technique et logistique du Pays pour l'installation. Le président a pour sa part insisté pour que le RSMA de Hao ait vocation à être un centre de formation pour tous les jeunes de l'archipel.
 
Lors de sa venue en Polynésie française, le président Emmanuel Macron avait annoncé l'installation d'un régiment du service militaire adapté (RSMA) à Hao. C'est pour préparer son ouverture, qu'une délégation menée par le colonel Julien Maurel et le colonel Nicolas Baller s’est rendue sur l'atoll, comme l'a indiqué la présidence dans un communiqué mardi. Ils étaient accompagnés du nouveau commandant du RSMA en Polynésie française, le lieutenant-colonel Fabrice Avenel.
 
Ils ont été reçus lundi par Édouard Fritch. Lors de leur rencontre avec le président de la Polynésie française, ils ont échangé sur le futur centre de Hao dont l'ouverture est prévue en début d'année 2022 avec un développement progressif. La construction de nouveaux bâtiments et la mise en place des formations vont, en effet, prendre du temps. Les responsables militaires ont d'ailleurs demandé au Pays un soutien technique et logistique pour cette installation, demande à laquelle le président a répondu favorablement. Ce dernier a pour sa part demandé à ce que les maires des Tuamotu-Gambier continuent à être consultés sur les choix des filières ouvertes afin que "le SMA de Hao soit véritablement un centre de formation des jeunes de tout l’archipel".

Rédigé par Julie Barnac le Mardi 14 Décembre 2021 à 11:05 | Lu 691 fois