Tahiti Infos

L’inflation n’épargne pas les pāpio


(c) Facebook Tiurai i Outumaoro 2022
(c) Facebook Tiurai i Outumaoro 2022
Tahiti, le 27 juin 2022 – Alors que l’année scolaire touche bientôt à sa fin, la saison des pāpio a bien démarré, pour le bonheur des plus jeunes. L’occasion de faire le tour des trois sites de Papeete, Faa’a et Punaauia pour voir ce qui change cette année, côté manèges, mais également prix des tickets…
  
Si cela fait plusieurs semaines déjà que l’appel des grandes vacances se ressent sur la route, c’est maintenant aux abords des fêtes foraines que le trafic se forme parfois les soirs de week-end. Il faut dire que la population était impatiente de retrouver ses manèges, mis à mal par deux années de Covid et de restrictions sanitaires.
 
Le site de Outumaoro a lancé les festivités du Tiurai il y a deux semaines et demie déjà, en ouvrant ses portes en premier. “On a commencé très tôt, le vendredi 10 juin, car on a peur du Covid. L’année dernière, on a dû fermer pendant deux semaines, ça nous a fait un manque à gagner”, explique Meriana Taramino, présidente de l’association des forains de Papeete, présente sur le site de Punaauia. “On a fait un feu d’artifice pour annoncer notre ouverture, du coup il y a eu du monde. Cette année, on communique aussi sur Facebook, sur la page Tiurai i Outumaoro 2022. Tous les jours, on publie quelque chose pour que les gens sachent ce qu’on propose. C’est peut-être aussi pour ça qu’on a une belle fréquentation depuis l’ouverture.”
 
Vendredi dernier, c’est le site de Mama’o, avec ses manèges dédiés aux plus petits, qui a ouvert à son tour. Celui de Vaitupa, à Faa’a, devrait leur emboîter le pas ce vendredi soir, après le passage de la commission de sécurité dans la matinée. Un retard dû à l’organisation des élections législatives sur le même site mais “l’ouverture est bien maintenue, contrairement aux fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux”, précise Stéphane Philipponneau, président de l’association des forains de Faa’a. “On est sur zone, on a presque fini de monter les manèges.”
 
Et pour démentir les rumeurs, l’association organise actuellement une campagne de promotion qui devrait plaire aux familles, en cette période d’inflation. “Cette année, on a mis en place un système de tickets de réduction. On offre pour 1 million de Fcfp de coupons, qu’on est en train de distribuer un peu partout, en magasins ou en extérieur. Chaque coupon, d’une valeur de 100 Fcfp, pourra être utilisé sur n’importe quel stand de Vaitupa : manège, restauration, jeux…”
 
Cette année encore, les forains de Vaitupa ont également prévu d’offrir deux feux d’artifice à la population, les 13 juillet et 14 août. Deux autres sont également programmés sur le site de Outumaoro, “peut-être en sons et lumières, pour changer”, autour du 20 juillet ainsi qu’au mois d’août.
 
À Outumaoro, les tickets augmentent de 50 Fcfp
 
Côté nouveautés, les manèges La Joie, présents à Mama’o, ont sorti un nouveau carrousel de leur entrepôt. “Mais sinon, on a toujours les mêmes, qu’on est heureux de faire tourner tous les ans. On a aussi nos habituels snacks, pop-corn, barbes à papa… C’est la kermesse populaire. On remercie la population de Tahiti et des îles d’être venue dès ce week-end. On aime voir les enfants heureux, qui gambadent partout avec le sourire et les yeux qui brillent”, s’enthousiasme Albert Porlier, gérant des manèges La Joie.
 
Et c’est pour préserver cet état d’esprit festif que l’exploitant a choisi de ne pas augmenter les prix des tickets cette année, maintenus à 150 Fcfp l’unité (200 Fcfp pour les grandes auto-tamponneuses), avec toujours un système de carnets. Même son de cloche du côté de Vaitupa (lire interview ci-contre), où les billets à l’unité se vendent entre 250 et 400 Fcfp.
 
Par contre, à Outumaoro, une augmentation de 50 Fcfp par ticket est à prévoir sur la plupart des attractions. “C’est une décision qui a été prise par l’ensemble des propriétaires de manèges au vu de l’inflation”, justifie Meriana Taramino. “Mais il faut dire que nos manèges sont vraiment diversifiés et variés, il y en a pour tous les âges. C’est ce qui plaît au public. On vend toujours des carnets, où le billet revient moins cher. On a également deux nouveautés : une grande bouée gonflable pour les petits et New Loop, un manège à sensation qui fait des loopings, pour les plus âgés.”
 
Quels que soient vos envies et votre budget, vous avez jusqu’au long week-end du 15 août pour en profiter. “Car il n’y a pas de Heiva sans pāpio, c’est la tradition. Certains de nos forains sont là depuis plus de 60 ans !”, conclut Meriana.
 

​Stéphane Philipponneau, président de l’association des forains de Faa’a : “Pour moi, ce n’est pas justifié d’augmenter le prix des tickets”

 “On a prévu d’ouvrir vendredi soir, on met les bouchées doubles en ce moment. On est un peu attendu comme le messie car notre site est calme et accessible, il y a moins de bagarres, le parking est juste à côté… Beaucoup de gens viennent chez nous pour ça. Je sais que Outumaoro a augmenté le prix de ses tickets mais moi, j’ai déconseillé aux forains de mon association de le faire. Pour moi, ce n’est pas justifié, à part éventuellement pour les restaurants et les jeux de pêche à la ligne, car les prix des jouets ont un peu augmenté. Mais en ce qui concerne les manèges, l’électricité n’a pas bougé, ni les charges locatives de nos stands. Et on n’a pas de nouveauté cette année. Par contre, l’an prochain, on devrait récupérer le grand terrain que l’on avait avant. Cela augmenterait notre superficie de 3 à 4 000 m2 supplémentaires, on va alors pouvoir investir dans de nouveaux manèges, plus gros.”
 

Rédigé par Lucie Ceccarelli le Lundi 27 Juin 2022 à 18:32 | Lu 2493 fois