Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'incendie de Paihoro étouffé



Tahiti, le 6 septembre 2020 - L’incendie du Centre d’enfouissement technique de Paihoro a été étouffé sous 20 000 mètres cubes de terre après 60 heures d’intervention. Le site reste sous surveillance pendant au moins trois semaines encore.

Du côté de Paihoro, le site est sous surveillance pendant encore un bon mois. Il aura fallu 60 heures, entre jeudi et samedi, pour venir à bout de l’incendie qui a frappé les casiers à déchets inertes du Centre d’enfouissement technique (CET) de la Presqu’île. Depuis samedi à la mi-journée, le foyer à l’origine du sinistre est étouffé sous 20 000 mètres cubes de terre. Mais les pompiers de Taravao se tiennent prêts à intervenir à la moindre alerte. "Nous avons deux pelles mécaniques sur zone avec un stock de terre pour intervenir très rapidement et garantir que tout continue à être étouffé le plus longtemps possible", ajoute Benoît Layrle, le directeur du syndicat mixte Fenua Ma. Douze camions bennes, huit pelles mécaniques et les sapeurs-pompiers de toutes les communes de la côte ouest de Tahiti jusqu’à Papeete auront été mobilisés H24 pour contenir le sinistre, jeudi et vendredi derniers. L’enjeu était d’éviter une propagation vers les autres casiers du site, le système de traitement de lixiviat, la station d’épuration et le système de récupération de biogaz.

Enquête

L’heure est aujourd’hui au bilan d’une opération qui aura coûté entre 40 et 60 millions au CET de Paihoro. Une enquête de gendarmerie est en cours pour déterminer la cause du sinistre. "On est en train d’éplucher les notes des jours qui précèdent, de regarder les vidéos enregistrées", indique le directeur de Fenua Ma. "À quelle heure le feu a-t-il démarré ? Est-ce le résultat d’une malveillance ? Ou s’agit-il d’une réaction en chaine, comme on l’a supposé, avec une batterie d’appareil portatif à l’origine ?" Pour les semaines à venir, Paihoro va fonctionner avec une perturbation "très légère", dans l’incapacité de recevoir les 60 à 80 tonnes de déchets inertes que gère chaque semaine ce centre d’enfouissement. Pour ces déchets inertes, Fenua Ma a passé un accord avec la société Tahiti Agrégats. L’entreprise dispose en effet dans la vallée de la Punaruu d’une zone d’entreposage agréée pour les recevoir. Malgré tout, "les communes peuvent toujours nous amener des déchets. Nous les transporterons vers la Punaruu."

Nuisances

Le sinistre de Paihoro, notamment les fumées produites, a généré d’importantes nuisances dans les communes voisines. L’association de riverains Vaiarii nui i te mata ara a annoncé samedi matin qu’elle envisage de porter plainte. Le dernier incendie du CET de Paihoro avait été rapidement maîtrisé, fin juillet dernier. Pour retrouver un sinistre d'une gravité comparable à celui que vient de subir le site d'enfouissement, il faut remonter à juillet 2012. À l’époque, le feu avait été causé par l'embrasement d'une fusée de détresse à proximité d’un stock de pneus usagés.
 

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Dimanche 6 Septembre 2020 à 23:46 | Lu 863 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Octobre 2020 - 08:43 ​Un troisième cas Covid à Nuku Hiva

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus