Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



"L'exemple ds fumeurs" par Frédéric Précloux, chiropracteur à Papeete



"L'exemple ds fumeurs" par Frédéric Précloux, chiropracteur à Papeete
Par Frédéric PRÉCLOUX, D.C.(Doctor of Chiropractic) Chiropracteur diplômé de Los Angeles (1986) exerçant au Centre Polynésien de Réhabilitation Vertébrale

Loin de moi l’idée de mettre les fumeurs sur un piédestal. Chacun sait que le fait de fumer est nocif pour sa propre santé, mais également pour celle d’autrui. Lorsqu’on inhale de la fumée de cigarette, de cigare ou de pipe, on absorbe des goudrons et des toxines, qui s’avèreront néfastes sur le long terme. Ceci est un fait avéré, et rien de nos jours ne viendra déboulonner cette certitude du 21ème siècle. Mais alors, qu’est-ce que le non fumeur aurait à envier chez les fumeurs ?
L’exclusivité du fumeur est qu’il pense mériter les pauses régulières qu’il s’accorde tout au long de la journée. Ces pauses, outre le fait qu’elles lui offrent sa dose de goudron et de nicotine, vont lui permettre de décompresser, de faire le vide mental par rapport à sa vie socio-professionnelle. En fait, il s’agit d’une espèce de repos du guerrier d’une moyenne de 7 minutes, qui va l’aider à repartir du bon pied. Après sa pause cigarette le fumeur se sent rechargé. Il est devenu souriant même si son haleine empeste. D’ailleurs, le fumeur se fiche totalement de ce que vous pouvez penser de son odeur, ou de son cancer que son addiction tabagique tisse inexorablement. Malgré cette zone d’ombre à laquelle il pense le moins possible, le fumeur se sent libre. Il le clame haut et fort : « laissez moi ma liberté ! » Sous entendu, occupez vous plutôt de la votre.
C’est justement sur ce sujet, cher lecteur que je voulais vous amener.

Lorsque l’on est au travail, au bout d’un certain temps, on finit par saturer et c’est bien normal. La capacité de concentration moyenne de l’être humain est de 40 minutes.
Pourquoi seuls les fumeurs seraient autorisés à prendre une pause réparatrice toutes les heures ? Cela correspond tout de même à 56 minutes sur une journée de travail de 8 heures, soit pratiquement une heure, c’est-à-dire 1/8 du temps de travail…
« Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire durant tout ce temps ? »
- Du bien, vous allez vous faire du bien ! A l’inverse des fumeurs, au lieu de vous détruire, vous pouvez vous construire en renforçant bien être et longévité.

La respiration : C’est le moment de changer d’air et d’oxygéner vos neurones. Faites vous plaisir en allant prendre un bon bol d’air frais. Tout en souriant, inspirez par le nez et faites le plein d’oxygène, le seul gaz dont nous soyons vraiment dépendants.
Puis, expirez longuement par la bouche comme si vous souffliez dans une paille. Votre rythme respiratoire se ralentit, ainsi que celui de vos pensées. C’est le début de la sérénité, et le bien être que vous ressentez n’en est qu’un aperçu.

L’hydratation : La plupart des gens ne boivent pas suffisamment d’eau. Notre corps est formé de 70% d’eau. Toutes les cellules de notre corps en sont constituées, et tous les échanges cellulaires passent par l’eau. Si vos urines ne sont pas claires, il faut vous hydrater en buvant un verre d’eau. Si vous n’avez pas soif, buvez quand même pour réhydrater vos cellules. Un verre d’eau toutes les heures semble être une bonne moyenne.

Les étirements : Si vous vous souvenez de la dernière fois où vous vous êtes étiré c’est que vous êtes sur la bonne voie. On peut tout étirer : Ses poignets, ses épaules, sa nuque, ses jambes… La souplesse est synonyme de jeunesse et la raideur synonyme de vieillesse. N’hésitez pas à montrer l’exemple, dépliez vos bras derrière votre tête tout en émettant un bâillement digne de la sonorité du brame d’un cerf en rut : Vous allez vous sentir en vie ! Ne vous contentez pas d’exister, soyez vivant ! Vos collègues tout d’abord surpris finiront par envier votre béatitude post-étirement. C’est alors qu’ils vous imiteront. Alors lâchez vous, votre bonheur et celui de vos collègues n’attend pas.

L’alimentation : Vous méritez bien un petit encas sain pour nourrir votre matière grise. Un ou deux fruits frais, une poignée d’amande, des fruits secs. Le nouvel encas diététique à la mode cette année, après des années de bannissement : L’œuf dur ! Il est imbattable dans la catégorie : J’en bouche un coin. Vous vous souvenez, c’est ce que l’on trouvait sur les comptoirs des petits zincs : Le retour aux fondamentaux, vous dis-je.

Les ablutions : Elles consistent à appliquer de l’eau fraiche sur différentes parties du corps : Le visage, la nuque, les mains et les poignets, l’intérieur des coudes et si possible l’arrière des genoux. Le fait d’humidifier ces différentes parties va stimuler votre système nerveux, et vous allez vous sentir boosté. Essayez, c’est cadeau et c’est moins nocif que le nième café que vous vous apprêtiez à prendre.

Les pensées positives sont revigorantes : a)Enumérez les choses formidables qui sont arrivées dans votre vie et dont vous jouissez au quotidien. b)Appelez un ami véritable, donnez lui de l’amour et profitez. c)Envoyez un message doux à votre chéri(e) et jubilez.

La décompression vertébrale : Asseyez vous sur le bord de votre chaise, les pieds au sol écartés d’au moins 60 cm. Placez les mains sur vos genoux et faites les glisser le long de vos tibias, jusqu’à ce que vos mains recouvrent vos pieds. Lâchez votre cou et laissez tomber votre tête, comme s’il s’agissait d’un poids mort. Les différentes parties de votre colonne vertébrale vont s’étirer, vos disques intervertébraux vont reprendre du volume et votre système nerveux va s’en trouver décompressé. En vous relevant doucement, pensez comme il est bon de sentir votre corps bouillonnant de vie.

Merci à nos amis fumeurs d’être de grands professeurs en nous rappelant que nous méritons de prendre du temps pour nous même. En effet, nous représentons la seule personne capable de prendre soin de nous tout au long de la journée, et de notre vie.

Le titre du prochain chapitre sera : L’ordre et le désordre.
P.S. : Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le transmettre à vos amis, votre famille ou vos collègues, susceptibles également d’apprécier les informations qu’il contient.
Tel : 42 23 30 – Website : chiropratiquedoucetahiti.pf

Rédigé par Frédéric PRÉCLOUX le Lundi 29 Juillet 2013 à 05:31 | Lu 1398 fois

Tags : Précloux






1.Posté par Ralph MAAMAATUAIAHUTAPU le 29/07/2013 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Présente sur le marché depuis 2006, la cigarette électronique connaît actuellement un boom de ses ventes grâce aux nombreux magasins spécialisés qui ouvrent leurs portes dans les grandes villes. Moins nocive que la cigarette classique, mais également légale dans les lieux publics, elle séduit de plus en plus de fumeurs qui souhaitent diminuer leur consommation de nicotine, voire arrêter complètement de fumer. Mais est-elle vraiment moins nocive qu’une cigarette ?

Pour en savoir plus, je vous invite à lire l'article publié sur mon blog http://www.plusminceplusjeune.org/la-cigarette-electronique-bon-ou-nefaste-pour-la-sante/

Belle journée,

Ralph

2.Posté par snoopy le 29/07/2013 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci a Tahiti Infos pour ces petits articles bien sympathiques !

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net