Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'électricité de Tahiti à 45 % renouvelable au premier semestre



Les ouvrages hydroélectriques de Marama Nui (ici celui de Vaihiria) ont augmenté leur production d'électricité de 35 % entre 2015 et 2016, grâce à une forte pluviométrie.
Les ouvrages hydroélectriques de Marama Nui (ici celui de Vaihiria) ont augmenté leur production d'électricité de 35 % entre 2015 et 2016, grâce à une forte pluviométrie.
PAPEETE, le 12 juillet 2016- C'est un record absolu pour la production d'énergie renouvelable en Polynésie. De janvier à juin, 45,5 % de l'électricité produite à Tahiti était d'origine renouvelable. Une performance due à un semestre très pluvieux qui a boosté les ouvrages hydroélectriques de Marama Nui.
Au milieu des polémiques sur le prix de l'électricité, qui prennent désormais un tournant politique et judiciaire, il y a tout de même de bonnes nouvelles sur le front énergétique. Ainsi, sur sa page Facebook, EDT-Engie a partagé la semaine dernière de très bons chiffres : 45,5 % de toute la production d'électricité à Tahiti était d'origine renouvelable au premier semestre.


L'électricité de Tahiti à 45 % renouvelable au premier semestre
Dans le détail, en janvier et juin de cette année, 113 GMh sont sortis des installations hydroélectriques de Marama Nui, et 12 GWh sont issus des 1 300 producteurs d'électricité solaire installés à Tahiti. Nous avons contacté l'électricien, qui nous explique que la production solaire est en baisse de 10 % par rapport à 2015 à cause du faible ensoleillement de ce début d'année.

La pluie n'est pas très bonne pour le solaire, mais elle est très bénéfique à un autre producteur d'électricité renouvelable… Le record vient de Marama Nui, dont le directeur, Yann Wolff, nous explique que "la production des six premiers mois de l'année est à un record absolu. Le précédent record date de 2010, où on était à 107 GWh, là on est à 113 GWh. C'est dû à une bonne pluviométrie, diverses améliorations progressives des installations et une bonne gestion de la ressource. Il faut savoir qu'on sort de El Nino, qui est normalement suivi d'un vent fort qui draine beaucoup d'humidité, comme on l'avait constaté en 2007 et 2010. De plus, depuis le début de l'année on est à un taux de disponibilité du parc hydroélectrique supérieur à 99 %, il n'y a pas eu de pannes."

Lors du précédent record, en 2010 donc (encore une année El Nino), la production hydroélectrique avait atteint 217 GWh sur l'ensemble de l'année, un résultat exceptionnel qui pourrait être renouvelé cette année…



Les graphiques publiés par EDT sur sa page Facebook. Ces chiffres sont confirmés par Marama Nui et par la TEP, la société de Transport d’énergie électrique en Polynésie.
Les graphiques publiés par EDT sur sa page Facebook. Ces chiffres sont confirmés par Marama Nui et par la TEP, la société de Transport d’énergie électrique en Polynésie.
La capacité du parc solaire a augmenté de 2 mégawatt-crête

1 300 producteurs d'électricité solaire sont installés à Tahiti. Ils répondent à leurs propres besoins énergétiques, mais revendent aussi une partie de leur production à EDT. Il faut savoir que 45 % de la puissance solaire provient des 25 plus gros producteurs (plus de 100 kWh). C'est chez ces gros producteurs, Carrefour Punaauia en tête, que la production (autoconsommation incluse) est mesurée en permanence par EDT et sur lesquels se basent les estimations de production totale. Selon ce calcul, le solaire a produit 25 GWh d'électricité en 2015.

Si la production cette année est en baisse par rapport à l'année dernière à cause du manque d'ensoleillement, la capacité installée a augmenté. Il y a désormais 25 MWc (mégawatt-crête, la puissance maximale des panneaux solaires si toutes les conditions sont favorables) installés, contre 23 en 2015.



Combien de fuel économisé ?


Selon les calculs de EDT, la production de 114 GWh d'hydroélectricité et de 12 GWh d'électricité solaire au premier trimestre représente 26 500 m3 de fuel qui auraient dû être brulés à la Punaruu, soit 96 000 tonnes d'équivalent CO².

Pour avoir une idée de ce que cela représente, c'est l'équivalent de 640 millions de kilomètres parcourus avec une petite voiture à essence, soit presque 16 000 tours du monde. Il faut 280 hectares de forêt tropicale préservée de la déforestation pour absorber ces émissions de gaz à effet de serre en un an.

L'augmentation de la production d'électricité renouvelable entre le premier semestre 2015 et le premier semestre 2016 représente 5 800 m3 de fuel économisés, soit 21 000 tonnes équivalent CO² qui n'auront jamais été émis dans l'atmosphère. Bref, quand il pleut à Tahiti, la planète respire un petit peu mieux…


Les chiffres de la TEP sont encore plus verts

Pour vérifier la publication d'EDT, nous avons demandé leurs chiffres à la TEP, la société qui exploite les lignes à hautes tension sur lesquelles transite l'énergie produite dans les centrales d'EDT et de Marama Nui.
Ils confirment les chiffres d'EDT, même s'ils sont différents. L'explication tient à un phénomène physique : les pertes en ligne. Il s'agit de la déperdition d'énergie sur un réseau de transport électrique, causée par la résistance naturelle du cuivre et d'éventuels court-circuits dans les installations. Du coup, EDT donne les chiffres à la sortie des centrales tandis que la TEP donne les chiffres après que l'énergie a été transportée sur plusieurs kilomètres.
Selon la TEP, au premier semestre 2016, Tahiti a produit 108 GWh d'énergie hydrolique et 126 GWh d'énergie thermique. Si on y ajoute le solaire, où les pertes en ligne sont minimales (l'énergie est consommée là où elle est produite), la proportion d'énergies renouvelables dans le mix polynésien atteint 48,8 %.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 12 Juillet 2016 à 10:51 | Lu 3032 fois






1.Posté par mauizz le 12/07/2016 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'hydroélectricité, ça fonctionne, c'est propre, c'est local, c'est stockable, ça respecte la biodiversité (si c'est bien fait), et c'est moins cher. Alors pourquoi en rester là? On attend de voir quels nouveaux projets seront développés.

2.Posté par Rio le 13/07/2016 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et la facture, elle, reste à 100 % renouvelable...

3.Posté par lebororo le 13/07/2016 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le solaire est important aussi, même sans soleil ça marche un peu aussi.
Changer les ampoules aussi avec moins de watts.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués