Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



"L'écoute du corps, réflexions" par Frédéric PRÉCLOUX, chiropracteur à Papeete



"L'écoute du corps, réflexions" par Frédéric PRÉCLOUX, chiropracteur à Papeete
Par Frédéric PRÉCLOUX, D.C.(Doctor of Chiropractic) Chiropracteur diplômé de Los Angeles (1986) exerçant au Centre Polynésien de Réhabilitation Vertébrale

"Qui n’a pas connu un fumeur invétéré qui tousse d’une toux rauque et graveleuse à s’en décrocher les poumons, et qui ne semble pourtant nullement s’en inquiéter. Ces gens-là nous disent : « il faut bien mourir de quelque chose, pour moi ça sera la cigarette, au moins j’aurai décidé moi même de ma mise à mort ». Charmant programme !
Comment se fait il que, pour quelqu’un qui clame aimer se faire plaisir, la notion d’autodestruction soit prétendument aussi bien acceptée. C’est ce que j’appelle de l’hédonisme éperdu, c’est-à-dire qui a perdu totalement le contrôle de soi-même puisqu’il est devenu l’esclave de ses vices, au point de penser que rien ne pourra le faire rentrer dans le droit chemin. Il se croit fier de ses plaisirs honteux, simplement parce qu’il en connaît pas d’autre plus salutaire. Cet individu ne s’avère non seulement pas à l’écoute de son corps, mais il n’est pas non plus à l’écoute de son âme.

Pour ma part, je m’évertue à prôner l’hédonisme maitrisé. Etre Maître, représente le summum de la notion de responsabilité. Notre corps représente une entité magnifique qui ne traduit en rien ce que nous sommes au fond de nous. Cela signifie que si demain nous perdions nos 2 bras et nos 2 jambes, notre corps ne serait évidemment plus identique, mais pour autant nous même, en qualité d’être humain vivant, serions toujours nous même !

La partie intellectuelle de notre cerveau qui nous sert à lire ou à réfléchir, représente à peine 10% des capacités de notre système nerveux. C’est d’ailleurs sur ses capacités intellectuelles exclusives, que notre fumeur invétéré base sa réflexion suicidaire.
La partie non consciente de notre cerveau en revanche, représente 90% de son activité : c’est cette partie qui gère le nombre, la fréquence et l’intensité des battements de notre coeur à chaque instant de notre vie. C’est elle qui décide de produire tel ou tel enzyme digestif, afin de digérer au mieux les aliments que les 10% de fonctionnement raisonné, ont décidé de placer dans notre bouche. C’est encore elle qui sait quelle hormone, telle glande doit produire en quelle quantité et à quelle heure. C’est l’intelligence innée : elle existe en chacun de nous sans que nous ayons besoin d’aller à l’école pour la développer ; elle se trouvait déjà là à notre naissance, et même bien avant celle-ci…

Les animaux, du fait qu’ils disposent d’une infime intelligence intellectuelle en comparaison de la notre, sont beaucoup plus à l’écoute de leur intelligence innée. C’est la raison pour laquelle vous avez pu remarquer que votre chien étire sa colonne vertébrale plusieurs fois par jour, ou que votre chat ingère de l’herbe pour purger son tube digestif. Vous leur maître, n’avez pourtant jamais eu besoin de leur enseigner ces bonnes habitudes. Elles découlent simplement de l’écoute de leur sagesse intérieure. Mais alors, pourquoi les hommes quant à eux, n’ont-ils pas pris des habitudes favorables à leur santé, alors que leurs animaux domestiques qui sont censés être de moindre intelligence, les possèdent intrinsèquement. C’est parce que, lorsque l’intelligence innée du corps du chat lui demande d’avaler de l’herbe, le chat s’exécute. Lorsque l’intelligence innée du corps de l’homme lui demande de manger des légumes, l’homme n’entend pas le message ! Est ce parce qu’il ne comprend pas le langage de son corps ? Mais dans ce cas, l’homme serait-il plus bête que son chien, son fidèle ami ?
Non, c’est plutôt parce que le cerveau de l’homme est dominé
par son égo, c’est-à-dire davantage par des questions existentielles qui lui paraissent prioritaires, plutôt que par des questions de pure subsistance. Autrement dit, lorsque l’homme omnipotent devient dépendant de sa dose d’alcool quotidienne, il n’a pas l’impression de mettre ses jours en danger. Après tout, ne lui a t’on pas répété toute sa vie : « tu as droit à la santé ». Comment être surpris qu’un producteur-cocaïnomane reconnu ait fini par développer un cancer, lorsque l’on sait ce qui rentre dans la composition de la cocaïne : kérosène, acide sulfurique, ammoniaque, acétone, acide chlorhydrique mais aussi du bon vieil alcool. Le tout généreusement inhalé par les muqueuses malades,… pardon nasales. Il faut bien reconnaître que notre producteur était
beaucoup plus à l’écoute de son audimat, que de son intelligence innée !

Le soleil se lève tous les jours, la lune apparait tous les soirs, les planètes évoluent dans l’espace, les marées montent et descendent fidèles à nos calendriers. Un grand plan cosmique règle cette harmonie universelle. En serions nous exclus ?
C’est qu’on a donné à l’être humain le libre arbitre. Chaque individu avec son niveau de connaissance et d’évolution, fait de son mieux pour gérer sa vie comme il le peut : il décide de sa vie. Pour arriver à maîtriser sa vie, il nous faut devenir plus conscients.

Notre intelligence innée nous adresse des messages, dans le but de nous prévenir afin que nous puissions réagir, pour éviter de vraiment tomber malade.
Par exemple, si vous vous sentez bien et que d’un seul coup un courant d’air frais vous fait frissonner, vous risquez de ressentir un titillement nasal suivi d’un écoulement. Si vous ne faites rien pour analyser la situation et ne réagissez pas, il y a de fortes chances pour que le rhume s’installe, avec toutes ses conséquences: perte d’énergie, impression d’avoir la tête comme une cocotte minute, irritabilité, inefficacité au travail, voire arrêt de travail. Au final, est-ce que cela paraît être une chose prioritaire dans votre vie que d’attraper ce rhume ? La réponse est en vous. C’est peut être nécessaire pour marquer une pause, lâcher la bride du travail, et prendre un peu de temps pour vous…

Mais il peut aussi vous paraître inopportun d’attraper ce rhume ! Et alors, vous faites le lien entre le courant d’air frais, le fait que vous soyez peu couvert et votre nez qui coule.
Puis, vous réagissez prestement en fermant les fenêtres, en enfilant pull et chaussettes, en vous mouchant et en inhalant un produit à base de menthe, thym et camphre.
Finalement, vous vous préparez une boisson intégrant une bonne dose de citron et de miel et tapez du poing sur la table et clamez : « Ce maudit rhume ne m’attrapera pas ! »
Pour conclure, vous remerciez votre corps d’avoir bien fonctionné en vous adressant les signaux d’alertes nécessaires, et vous vous félicitez d’avoir pris la, ô combien sage décision de vous transformer à présent en Maître de votre santé et de votre vie.

Dorénavant, la clé sera de vous laisser guider par votre petite voix intérieure.
D’apprendre à vous laisser aller, à lâcher prise, à vous abandonner totalement. Soyez convaincu que votre corps dispose de tout ce qui est nécessaire et bien plus, pour vous faire sentir magnifique, épanoui et en pleine santé.
Les animaux sauvages sont à l’écoute exclusive de leur intelligence innée, tandis que les animaux familiers le sont moins. On a pu le remarquer lorsque les mesquineries des hommes, avaient décidé de rendre les vaches carnivores pour des raisons de rentabilité. On pu constater que cela fut une des choses les plus stupides jamais imaginée par l’homme.
Cela nous mena à la maladie de Creutzfeldt Jakob appelée « maladie de la vache folle ».

En réalité, c’est l’homme qui est fou de se croire plus intelligent que la nature. La volonté de domination de l’homme sur l’animal a conduit à de telles aberrations. L’égo de l’homme l’amène à faire le beau, à fumer, à boire, à se remplir de n’importe quoi sans jamais consulter les cellules qui le composent. Pourtant, son intelligence innée possède une sagesse intrinsèque, car elle représente un microcosme de l’intelligence universelle.
Chacun d’entre nous en est un produit, apprenons à l’écouter, à la respecter et à la rechercher. Nous avons beau avoir différents types de véhicules, ils ont chacun été livrés avec un mode d’emploi : le scooter roule au mélange, la voiture à l’essence, et le camion au diesel. En revanche, aucun être humain n’est identique à un autre ; notre ADN est unique. Notre mode d’emploi est inscrit uniquement sur nos gènes. Et contrairement aux véhicules, il n’a pas été fourni à la livraison !

Certaines personnes parviennent à survivre en menant une existence dissolue, est ce pour autant un exemple à suivre ? On a vu dernièrement un homme de 90 ans sauter à la perche à une hauteur de 2m07, retomber sur le dos, se relever d’un bond avec un grand sourire… Usain Bolt est capable de courir tel l’éclair… Où sont vos spécificités ? Comme il n’y a pas d’égalité, vous êtes forcément une personne extraordinaire !

Cette grande puissance enfouie en vous sait précisément ce qui vous est bénéfique et ce dont vous êtes capables : pour chaque mauvais pas, elle vous envoie des signaux.
Vous avez sans le savoir, reçu des millions de messages depuis votre naissance. Comme vous n’aviez pas le mode d’emploi pour les décoder, vous cherchiez l’origine de ces malaises à l’extérieur de votre corps : Mais vous cherchiez au mauvais endroit…

Pour vraiment devenir à l’écoute de votre corps, il va falloir apprendre à traduire les messages que vous recevez, et bien sûr, agir en conséquence.
Voici quelques exemples de messages que votre intelligence innée peut vous adresser en avertissement : une émotion qui vous submerge, un sentiment de malaise, un manque d’énergie, une insomnie ou le fait de dormir trop longtemps, le besoin d’alcool ou de drogues, le besoin de sucres ou de se remplir de nourriture…

Si vous avez ignoré l’existence de votre potentiel intérieur pendant toutes ces années, sachez qu’il n’est jamais trop tard, car notre intelligence innée est merveilleuse au delà de ce que nous pouvons imaginer, et se trouve à notre disposition, tel le génie assoupi dans la lampe magique d’Aladdin, prête à exaucer nos voeux les plus chers.
Cette intelligence enfouie en chacun de nous ne nous veut que du bien, elle seule détient la vérité : « votre intelligence innée est votre garde du corps ».
Apprenez à l’écouter, elle est le bien le plus précieux de votre vie. En effet, votre corps constitue l’unique véhicule disponible pour le voyage d’exception qu’est votre vie.
Nous pouvons décider de vivre une existence majestueuse, à condition de prendre conscience de l’étincelle de vie qui parcourt notre corps, et savoir se délecter de ce plaisir d’être vivant et remarquable à la fois.

Le titre du prochain chapitre sera : L’écoute du corps, concrètement.
P.S. : Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le transmettre à vos amis, votre famille ou vos collègues, susceptibles également d’apprécier les informations qu’il contient.
Tel : 42 23 30 – Website : chiropratiquedoucetahiti.pf

Rédigé par Frédéric PRÉCLOUX le Samedi 24 Novembre 2012 à 05:46 | Lu 1249 fois






1.Posté par Sue le 24/11/2012 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article très interessant , tout cela est bien vrai. Nous devons être plus à l' écoute de nos signes et agir.

2.Posté par youkounkoun le 24/11/2012 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article un peu long mais au final très intéressant et très instructif. Vivement la suite
Merci Dr Précloux et merci Tahiti Infos pour cette initiative après une semaine d'actualité plutôt houleuse et difficile à gérer !!

3.Posté par Tehei le 25/11/2012 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est curieux comment les gens ont besoins qu'on leur explique ce qu'ils devraient savoir, ah, au fait, n'oubliez pas aussi de respirer car c'est mortel.
Prendre le temps d'écouter et comprendre les alertes que notre corps nous envoi , plutôt que le massacrer à la chirurgie esthétique (de confort ) , prothèses en tout genres, médicaments et drogues .
Et puis un bon" shut " de sport ou d'amour, ça fait pas d'mal !


Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net