Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


L’éclaircie épidémique se confirme



Tahiti, le 10 février 2021 - Avec une "décroissance très marquée" du côté des hospitalisations et un taux de positivité de 7% contre 50% au plus fort de l'épidémie, l'éclaircie se confirme au fenua. Pas de quoi baisser la garde, soulignent les autorités sanitaires, lors d'un point presse sur la situation épidémiologique.  

Malgré la survenue d’un cluster à Tubuai, tous les indicateurs sont au vert, preuve que l’épidémie poursuit sa décrue. La plateforme Covid note ainsi une baisse régulière du nombre de cas et de l’incidence globale qui atteint 38 cas pour 100 000 habitants.

L’épidémiologiste de la plateforme, Pierre-Henri Mallet, apprécie en particulier "le taux de positivité qui a baissé à 7% contre 50% au plus fort de l’épidémie". Même constat sur le nombre de cas actifs (78 aujourd’hui), dont la courbe tranche avec la vision "faussement pessimiste" du nombre de cas cumulés, soit un total de 18 244 à ce jour depuis le 13 mars 2020. "Bonne nouvelle" également du côté des hospitalisations qui enregistrent une "décroissance très marquée", soit une seule entrée en réanimation et aucune dans les hôpitaux périphériques la dernière semaine.

Afin d’acquérir une meilleure compréhension de la maladie, 831 patients ont fait l’objet de descriptions pointues. De ces premières analyses, il ressort que les plus âgés ne sont pas forcément les plus touchés. Ainsi, la tranche intermédiaire des 45 à 74 ans a particulièrement mobilisé les lits d’hospitalisation. "Chez les plus âgés, les antécédents cardiaques, d’hypertension artérielle et d’AVC (accidents vasculaires cérébraux, ndlr) constituent la majorité des facteurs associés de comorbidité. Alors que chez les plus jeunes, les moins de 65 ans, on aperçoit clairement la fréquence de l’obésité." Si ces derniers n’ont pas été les plus affectés par les décès, ils ont constitué une part importante des hospitalisations sévères.

Si l’éclaircie semble se confirmer, le médecin invite à ne pas baisser la garde. "La situation actuelle, si elle semble favorable, doit nous pousser à la vigilance (…) surtout dans le contexte actuel de persistance de l’épidémie à l’échelle mondiale."
 

Rédigé par Esther Cunéo le Mercredi 10 Février 2021 à 19:25 | Lu 2453 fois

Tags : COVID, EPIDEMIE




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus