Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'autre légende des Tupapa'u à Mamao


Le quartier de Mamao est depuis longtemps réputé pour ses tiki (ceux de Raivavae) qui ont séjourné à l'emplacement de l'ancien hôpital, pour son chien géant mais également pour ses dames blanches, celle de la CPS mais aussi pour une autre moins connue mais tout aussi étonnante.


Dans le quartier de Mamao, à quelques minutes du centre de Papeete, se situait une grande propriété en bordure de la route de ceinture. Elle était entourée sur trois côtés par une végétation luxuriante et au milieu se trouvait un amoncellement de pierres, que l’on disait être les restes d’un marae.

Il y a quelques années, un popaa (étranger de race blanche, pour nos lecteurs éloignés -NDLR) fraîchement débarqué de métropole et heureux de trouver un si beau terrain, s’empressa de l’acheter afin d’y construire sa maison. Un soir suivant, plusieurs "anciens", les hommes sages, du quartier vinrent le trouver :
- Ne construis pas ta maison sur ce terrain, car ce lieu est sacré. Sur ce marae ont eu lieu de nombreux sacrifices humains et les dieux, par la voix des prêtres, ont proclamé ce lieu tabu. Nous sommes tous de bons chrétiens et cependant, n’as-tu pas remarqué que jamais nous ne traversons ce terrain, choisissant de faire un grand détour plutôt que de braver les dieux ? Ne construis pas ta maison là !

Naturellement, le popaa ne voulut pas les croire et toutes leurs mises en garde furent inutiles. Ils partirent graves et soucieux.

Sans prendre garde aux conseils des anciens, il prit l’habitude de se promener sur le marae la nuit. Avec beaucoup de promesses, il acheta les services de deux tahitiens d’un quartier éloigné afin de surveiller la maison pendant son absence. Mais on disait, à Mamao, que les soirs de lune, une belle tahitienne venait s’asseoir sur les pierres du marae. Sa robe de tapa blanc brillait dans l’ombre et elle ne chantait que des chants anciens. Les hommes sages hochèrent la tête quand ils surent que l’esprit hantait à nouveau les ruines.

A nouveau ils prévinrent l’européen. A nouveau ils furent éconduits. Et un matin, on trouva l’un des gardiens mystérieusement assassiné. Peu de temps après, l’européen fut rappelé en Europe et avant de partir, il dit qu’il reviendrait bientôt. Les hommes sages hochèrent la tête avec doute. Quand l’européen débarqua en Europe, il fut tué dans un accident le jour même de son arrivée.

Une veuve loua la maison du terrain tabu. Une nuit de pleine lune, elle se suicida. Un frère du popaa vint habiter la maison. Au bout de trois jours, il quitta précipitamment l’île par avion, sans vouloir rien dire à personne. Un grand acteur de Hollywood racontait qu’il ne croyait ni aux esprits ni aux tupapa’u (fantôme). Pourtant, il ne put passer qu’une nuit dans la maison. Un Lord anglais jura de ne jamais remettre les pieds sur un terrain tabu reconnaissant avoir vu les tupapa’u du marae.

La maison resta vide ; fuyant l’interdit des anciens, plus personne ne voulut y habiter. Et un jour, un incendie éclata mystérieusement dans la maison toujours vide. Les flammes furent si hautes, le feu si violent, qu’il n’en resta plus rien, ni murs, ni poutres, ni fondations ; rien qu’un amas de poussière fine que le vent éparpilla.

Les hommes sages hochèrent la tête avec soulagement. Dans le quartier de Mamao, à quelques minutes du centre de Papeete, s’étend toujours un grand terrain en bordure de la route. De nombreuses maisons s’élèvent tout autour. Mais sur le terrain, il n’y a qu’un amoncellement de pierre, qu’on dit être les restes d’un marae.

D'autres histoires sur les Tupapa'u à retrouver sur Tahiti Heritage

Le tiki farceur : http://www.tahitiheritage.pf/fiche-le-tii-farceur-23367.htm
La dame blanche de la CPS : http://www.tahitiheritage.pf/fiche-la-dame-blanche-de-la-cps-26006.htm
Le géant de Mamao : http://www.tahitiheritage.pf/fiche-le-gant-de-mamao-23372.htm
et bien entendu l'histoire des fameux tiki de Raivavae : http://www.tahitiheritage.pf/fiche-les-tribulations-des-tii-de-ravaivae-23371.htm
et http://www.tahitiheritage.pf/fiche-Les+deux+Ti%92i+du+mus%E9e+Gauguin-23408.htm
Dans le quartier de Mamao, à quelques minutes du centre de Papeete, s’étend toujours un grand terrain en bordure de la route. De nombreuses maisons s’élèvent tout autour. Mais sur le terrain, il n’y a qu’un amoncellement de pierre, qu’on dit être les restes d’un marae.
Dans le quartier de Mamao, à quelques minutes du centre de Papeete, s’étend toujours un grand terrain en bordure de la route. De nombreuses maisons s’élèvent tout autour. Mais sur le terrain, il n’y a qu’un amoncellement de pierre, qu’on dit être les restes d’un marae.

Rédigé par Olivier Babin d'après M. Gaillard le Samedi 18 Avril 2015 à 03:37 | Lu 4299 fois






1.Posté par etienne le 04/05/2015 06:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour cette histoire de Mamao que je ne connaissais pas et pourtant je suis de là-bas...par contre le terme "race blanche" est incorrect depuis la découverte de la génétique!!!!

2.Posté par tikitau le 05/05/2015 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette histoire est plausible ,il me semble d'ailleurs avoir entendu par des anciens que les tikis furent deplacés au musée gaugin à papeari et que les hommes qui lesavaient deplacés avaient eu eux aussi des morts discutables ,
l'auteur decrit ce qu'est le popaa ,comme on disait à l'epoque le merita pour l'americain et on dit toujours et encore le tinito pour les chinois ,,en polynesie ,il n'y a pas plus acceuilllant que le polynesien !!!!

3.Posté par santucci le 22/05/2015 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi aussi ,j'ai entendu et lue dans le journal de l'époque ily avait eu au moins 2 morts mystérieuse de ceux qui avait déplace les tiki ,j'en ai toujours eu peur

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Février 2018 - 10:26 Temple chinois Kanti de Tahiti

Vendredi 9 Février 2018 - 11:00 Arrivée de la Bounty à Tubuai

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies