Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



L’auto-stoppeur vole son bienfaiteur



PAPEETE, le 12 septembre 2019 - Un multirécidiviste de 27 ans, poursuivi pour vol, a été présenté en comparution immédiate jeudi alors qu'il doit également comparaître devant le tribunal correctionnel le 16 septembre prochain pour des violences. Le 9 septembre à Faa'a, le prévenu avait volé le scooter de l'homme qui venait de le prendre en stop. Il a écopé d'une peine de quatre mois de prison avec sursis.

Le 9 septembre, un individu se présente à la gendarmerie de Faa'a pour dénoncer le vol de son scooter commis dans un contexte plutôt original. L'homme explique aux enquêteurs qu'il a pris un ancien codétenu en stop et l'a déposé non loin de l’endroit où il devait lui-même se rendre. Lorsqu'il a voulu récupérer son scooter, l'homme s'est aperçu que ce dernier avait été subtilisé par celui qu'il avait pris en stop.

Interpellé 30 minutes plus tard sur le scooter, le prévenu est placé en garde à vue. Entendu, il nie le vol en indiquant qu'il n'a fait qu'emprunter le scooter pour effectuer une petite “ballade” dans la commune de Faa'a. Version peu goûtée par le propriétaire du véhicule qui décide de porter plainte.

“Apprendre la discipline”

Le prévenu, présenté en comparution immédiate jeudi pour répondre de ce vol, doit également revenir devant le tribunal le 16 septembre pour des violences commises sur sa compagne. Tel qu'il l'a de nouveau expliqué au tribunal, l'homme a affirmé qu'il n'avait jamais eu l'intention de voler le scooter, sans quoi il ne serait pas “resté dans Faa'a”.
Condamné en 2014, le jeune homme avait été incarcéré à Nuutania. Depuis sa sortie, son père indique qu'il se prend pour “un caïd” et qu'il serait préférable de le renvoyer en prison pour qu'il y apprenne “la discipline”.

“Absence d'intention frauduleuse”

“Il y a une absence d'intention frauduleuse et mon client conteste formellement avoir voulu soustraire l'objet”, a plaidé l'avocate du prévenu pour la défense. “A la vue de la patrouille de gendarmerie, il lui a fait signe, ce n'est pas l'attitude d'un voleur. De plus, sa personnalité et son casier judiciaire faussent l'interprétation du dossier !”

Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné le jeune homme à quatre mois de prison avec sursis mise à l'épreuve pendant deux ans. Le procureur de la République, soulignant que le prévenu se trouvait déjà sous le coup d'un contrôle judiciaire, avait requis 12 mois de prison dont six avec sursis.

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 12 Septembre 2019 à 18:26 | Lu 3444 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 15:19 Ivre, il double trois voitures et percute un vélo

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués