Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'appel à l'aide des filles du Loup



PAPEETE, le 1er mars 2018 - Le Loup est un voilier de course-croisière de 51 pieds. L'un des plus grands bateaux de Polynésie. Les filles, c'est l'équipage féminin qui tente une aventure à savoir : régater à l'année en portant les couleurs de l'association Vahine Orama no Raromatai. Problème, la grand-voile du Loup est fragile, elle a déjà été abimée et réparée deux fois lors des entraînements. L'équipage aimerait pouvoir en commander une neuve. Le temps presse.

"Nous organisons une journée festive le 5 mars à la marina Taina, sur le quai où sera amarré le Loup", annonce Violetta Amaru Paradot, membre de l'équipage. Les visiteurs pourront monter à bord et profiter du sunset (l'événement durera de midi à 20 heures) dans une ambiance conviviale et musicale. La vente de t-shirts et de ma'a ainsi que l'installation d'une boîte à dons sont prévus. Ils pourront aussi, et surtout, découvrir le projet de Violetta Amaru Paradot et de ses co-équipières. Projet qui aujourd'hui dépend de ses supporters.

1er objectif : la TPR 2018

Depuis six ans maintenant, Violetta Amaru Paradot participe à l'organisation de la Tahiti Pearl Regatta (TPR). Une régate qui a lieu en mai dans l'archipel de la Société. "J'ai eu le temps d'observer et de constater que les équipages féminins sont rares. Il y en a quelques-uns, mais ils sont montés juste pour cette régate. J'ai voulu constituer un équipage féminin pérenne sur l'année. Un équipage qui participe aux régates locales mais aussi, pourquoi pas, internationales." L'idée a fait son chemin, doucement mais surement avec pour objectif, la TPR 2018 qui aura lieu du 7 au 12 mai.

Cette idée a pris corps en 2017, lorsque Violetta Amaru Paradot a rencontré le Loup et son skipper Josselin Dautel. "J'ai participé à la régate T-Cup, une régate familiale autour de Taha'a, sur ce bateau, j'ai pu me rendre compte que le Loup était idéal pour mon projet."

Les entrainements ont commencé en novembre

Elle en a parlé à Josselin Dautel qui a accepté sans hésiter. "Il a adhéré tout de suite et en a parlé à des élèves de son école. On a pu constituer un équipage féminin très rapidement." Les entrainements ont commencé sans tarder. Les filles, elles sont sept, et le skipper se sont retrouvés une fois par mois à Tahiti à partir de novembre.

À cette occasion, l'équipage a pu confirmer que le Loup répondait à toutes les attentes mais aussi qu'il commençait à présenter des signes d'usures. La grand-voile notamment a été déchirée deux fois. "Nous l'avons faite réparer mais il faudrait la changer pour que le bateau soit au top de ses performances. Car nous nous sommes promis, à nous mais aussi à l'association Vahine Orama no Raromatai dont nous portons les couleurs que nous participeront aux régates dans un esprit de course."

Compte à rebours

Pour pouvoir financer leur grand-voile (qui coûte environ 1 200 000 Fcfp), l'équipage a lancé une campagne sur le site de financement collaboratif Ulule. Campagne qui dure jusqu'au 10 mars car pour pouvoir changer leur grand-voile dans les temps, elles doivent passer commande avant cette date butoir. "Car, en comptant la fabrication puis le transport, il faut plusieurs semaines et si l'on veut participer à la TPR en condition de course comme nous le rêvons, on doit passer commande avant le 10", explique Violetta Amaru Paradot. Pour donner un élan à cette campagne en ligne, les filles du Loup ont décidé d'organiser une journée festive pour exposer leur projet. Elles n'attendent plus que vous.


L'appel à l'aide des filles du Loup
Qui est le Loup ?

C'est un voilier monocoque de course-croisière, un plan auzepy-brenneur, dernier né de l'architecte Georges Auzepy-Brenneur réputé pour ses voiliers mariant qualités de design et de construction. À bord se trouve le confort et l'extérieur est parfaitement adapté aux régates croisières comme aux courses au large. Il mesure 51 pieds (15,80 mètres) et 4,32 de large. Il compte trois cabines et jusqu'à dix couchages. Le skipper, Josselin Dautel, 35 ans est aussi l'armateur du voilier. Il a quitté la France à bord du Loup et, pendant quatre ans il a parcouru les océans. Soit au total, 25 000 miles d'expérience. Il est arrivé en Polynésie en 2017. Il a ouvert depuis une école de voile à bord du Loup avec des stages d'initiation (1 et 2 FFV), des stages de perfectionnement et de maîtrise (3 & 4 FFV) et des stages de groupe avec la possibilité de privatiser le voilier pour une croisière.

Pratique

Le lundi 5 mars de 12 à 20 heures au quai de la marina Taina.
Stand T-shirts, boîte à dons, vent de ma'a, possibilité de monter à bord dans une ambiance conviviale et musicale.
Tél.: 87 29 21 70
letourduloup@gmail.com
Facebook : LETOURDULOUP
Pour faire un don en ligne

Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 1 Mars 2018 à 14:49 | Lu 2187 fois

Tags : LOUP, TPR





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Juin 2018 - 16:31 Vaimalama Chaves est la nouvelle miss Tahiti

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués