Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



L'annulation de l'élection de Frébault, "sans conséquence" pour la CSTP/FO



Patrick Galenon, secrétaire général de la CSTP/FO élu lors du congrès du 9 août 2018. Il avait auparavant été à la tête du syndicat de 2004 à juin 2017.
Patrick Galenon, secrétaire général de la CSTP/FO élu lors du congrès du 9 août 2018. Il avait auparavant été à la tête du syndicat de 2004 à juin 2017.
PAPEETE, 2 mai 2019 - La CSTP/FO annonce qu'elle fera appel "pour le principe" du jugement annulant l'élection de juin 2017 qui avait porté Angélo Frébault à sa tête. "Ce jugement n’est pas exécutoire (...) et cet appel est suspensif" précise Me Eftimie-Stpitz, l'avocate du syndicat.

L’actuel bureau du premier syndicat de Polynésie française est-il en situation d’insécurité après l’annulation par la justice de l’élection d’Angélo Frébault, le prédécesseur de Patrick Galenon au poste de secrétaire général ? Mahinui Temarii, qui avait porté l’affaire devant la justice, estime que oui, ce bureau étant une émanation de l’équipe installée par Angélo Frébault : "Ils ont fauté. Ils n’auraient pas dû faire n’importe quoi. Je suis sorti pour me battre", expliquait-il mardi avec le souhait d’imposer la nomination d’un administrateur provisoire en charge d’organiser un congrès et le renouvellement des membres de l'instance dirigeante de la CSTP/FO. 

Mahinui Temarii est aujourd’hui [secrétaire général du syndicat RTP-Aro no Porinetia]urlblank:https://www.tahiti-infos.com/Mahinui-Temarii-elu-a-la-tete-du-RTP-ARO-n%C5%8D-P%C5%8Dr%C4%ABnetia-MaJ_a174278.html , apparenté à O Oe To Oe Rima : "Je n'ai pas quitté CSTP/FO, j'ai créé cette confédération à l'extérieure pour garder les personnes qui sont sorties". En cas de nouveau congrès, il serait candidat au poste de secrétaire général de la Confédération aujourd'hui dirigée par Patrick Galenon.
 
Mais pour la CSTP/FO, cette décision de justice est sans conséquence, dans la mesure où elle annule l'élection de quelqu'un qui a démissionné puis été remplacé sans aucune contestation en justice. Angélo Frébault a démissionné du secrétariat général de la CSTP/FO le 11 mai 2018. Patrick Galenon a été désigné pour lui succéder provisoirement le 17 mai. Le 9 août dernier, en congrès, Patrick Galenon a été élu secrétaire général de la confédération. Et Me Eftimie-Spitz, l’avocate de la Confédération des syndicats de travailleurs de Polynésie / Force ouvrière ajoute, à propos de la décision de justice rendue mardi : "Ce jugement n’est pas exécutoire et il en sera relevé appel pour le principe car, même s’il n’a aucune conséquence actuelle, CSTP/FO tient à défendre cette élection qu’elle estime régulière. Et cet appel est suspensif".
 
La procédure de contestation de l’élection d’Angélo Frébault avait été engagée par Mahinui Temarii, après le rejet de sa candidature à la fonction de secrétaire général de la CSTP/FO, lors du congrès du 17 juin 2017. Congrès à l'issue duquel Angélo Frébault avait été élu secrétaire général de la CSTP/FO. Poste qu'il avait assuré pendant un peu moins d’un an. 
 
La décision de justice rendue mardi annule l’élection du 17 juin 2017. Mais le tribunal déboute Mahinui Temarii du surplus de ses demandes : qu’il soit jugé que la candidature d’Angélo Frébault était irrégulière, en juin 2017 ; de prononcer l’irrégularité de sa mise à l’écart de cette élection. Il contestait aussi que ce congrès juin 2017 ait été placé sous la présidence de Michelle Biaggi, la représentante métropolitaine de Force ouvrière. Ces demandes sont rejetées.
 
"On a une personne qui agite les bras dans tous les sens depuis 2017. Et alors ?!", interpelle Me Eftimie-Spitz. "En attendant nous avons de nombreuses décisions de justice qui lui sont défavorables depuis : la justice s’est prononcée le 21 juin 2018 pour annuler en référés l’élection parallèle organisée en avril 2018 pour élire Jean-Paul Urima comme secrétaire général par intérim de la CSTP-FO et lui interdire de se prévaloir de ce titre en attendant l’organisation du congrès d’août. Le 20 juillet, M. Urima a été interdit de se prévaloir du titre de secrétaire général de l’USATP-FO ou USATP sous astreinte de 500 000 Fcfp par jour. Le 17 août, M. Temarii a été interdit de se prévaloir du titre de secrétaire général de ce même nouveau syndicat, sous astreinte de 1 million Fcfp par jour. A la CSTP-FO, les choses sont parfaitement claires depuis que la justice s’est prononcée. Ce qui leur a été dit c’est d’arrêter de faire de la confusion de représentativité. Ces décisions n’ont pas été attaquées."

Le jugement du 30 avril :


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 2 Mai 2019 à 16:27 | Lu 835 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Juillet 2019 - 21:15 Kevin Ceran-Jerusalemy est le Aito 2019

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués