Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



L'aéroclub de Tahiti fête ses 40 ans



Depuis 40 ans, les pilotes et élèves pilotes peuvent profiter des avions du club pour des escapades dans les îles. Sur cette photo du 15 août 1983, l'instructeur Jean-Pierre Cambray (devenu ensuite commandant de bord à Air France sur Airbus A320), Sonia Jedzrejovski et sa cousine de passage. L'auteur de la photographie est André Jedzrejovski, le père de Sonia.
Depuis 40 ans, les pilotes et élèves pilotes peuvent profiter des avions du club pour des escapades dans les îles. Sur cette photo du 15 août 1983, l'instructeur Jean-Pierre Cambray (devenu ensuite commandant de bord à Air France sur Airbus A320), Sonia Jedzrejovski et sa cousine de passage. L'auteur de la photographie est André Jedzrejovski, le père de Sonia.
PAPEETE, le 25 juillet 2019 - L'Aéroclub UTA de Tahiti fête ses 40 ans. Une longue histoire où des milliers de jeunes pilotes ont été formés au vol dans nos îles paradisiaques. Aujourd'hui encore, 40 élèves pilotes sont en formation au sein du club pour obtenir leur brevet de pilote privé.

L'Aéroclub UTA (Union de Transports Aériens) a été créé le 2 décembre 1978 par des passionnés d'aviation. Son but : mettre des avions à disposition des pilotes amateurs et organiser des formations au brevet de pilote privé pour la nouvelle génération. En 1995, il fêtait ses 1000 adhérents. En juillet 2019, les archives du club montrent que 8208 personnes ont été membres du club au cours de sa longue histoire.

Pour le 14 juillet, l'aéroclub a organisé une sortie à Huahine avec trois avions et une dizaine de pilotes et élèves en formation.
Pour le 14 juillet, l'aéroclub a organisé une sortie à Huahine avec trois avions et une dizaine de pilotes et élèves en formation.
Aujourd'hui, l'Aéroclub UTA possède cinq avions – 3 Piper et 2 Cessna – et 5 instructeurs dont un chef pilote. Les 80 membres actifs ont entre 17 ans et 60 ans, la moitié sont des élèves en formation. "Nous sommes entre passionnés et on continue de faire vivre l'association" nous assure le président du club, Dany Dana.

L'Aéroclub UTA est le seul aéroclub de Polynésie. Association reconnue d'utilité publique, elle organise régulièrement des vols de découverte pour les jeunes de Faa'a, financés par des cotisations des adhérents. La jeunesse a toujours été au cœur de l'action du club. En 1993, il forme même, deux fois dans l'année, le plus jeune pilote de France, avec Ludovic Boyer puis Vincent Soupe, qui obtiennent leur brevet à 17 ans (l'âge minimum).

Mais l'histoire de l'aéroclub n'est pas rempli que de bons souvenirs. Déjà il y a eu quelques années de crise, avec une baisse du nombre de pilotes et d'appareils dans la flotte qui ont conduit les deux aéroclubs historiques à fusionner. Il y a aussi eu quelques accidents, heureusement jamais graves au niveau humain. Le plus spectaculaire s'est déroulé le 19 mai 1995, quand l'appareil C172 FODHE a connu une sortie de piste et s'est abîmé dans le lagon près de l'aéroport, sans causer de blessés. Les coûts "prohibitifs" pour récupérer l'avion l'ont condamné à rester immergé. Il est aujourd'hui devenu un spot de plongée très connu.

Venez rencontrer l'aéroclub

Le 17 août 2019, lors de l'événement Back to School organisé à Papeete autour de la Cathédrale de 9h à 17h, vous pourrez venir rencontrer l'Aéroclub UTA sur leur stand pour tout savoir sur l'association, les formations de pilotage, les baptêmes de l'air ou les vols de découverte.

Comment devenir pilote ?

Pour avoir le droit de piloter un avion seul, il vous faut le brevet de pilote privé (PPL). Il vous autorisera à piloter des avions à moteur à travers le monde, avec certaines restrictions (par exemple piloter un avion bimoteur, le vol de nuit ou le vol aux instruments demandent des qualifications supplémentaires). Vous pourrez même transporter des passagers sans but commercial. C'est aussi la première étape avant de devenir pilote commercial.
En Polynésie, la formation au PPL vous coûtera 800 000 francs en moyenne, compter un à trois ans pour compléter la formation. Vous aurez 45 heures de vol au minimum et des cours théoriques que vous devrez valider avec un QCM de 120 questions.
Les jeunes de moins de 21 ans qui ont obtenu leur BIA (Brevet d'initiation à l'aéronautique), enseigné dans plusieurs lycées et même à l'université en cours du soir ou en cours sur internet, pourront bénéficier d'une bourse de la Fédération Française Aéronautique de 262 000 francs !

Dany Dana, président de l'Aéroclub UTA

En 40 ans d'histoires le club a eu des hauts et des bas. Raconte nous la belle époque de l'aviation en Polynésie.
Déjà à l'époque il y avait deux aéroclubs, ils ont fusionnés depuis. Le nôtre, UTA, existe depuis 40 ans. Il y a eu une période faste où il y a eu une grosse activité aéroclub, quand nous avions une bonne dizaine d'avions, sans compter tous les avions privés dont certains étaient mis à disposition des membres de l'aéroclub. Il y a de supers souvenirs !

Aujourd'hui il y a une nouvelle énergie, où en est le club ?
Il y a toujours eu de l'activité, et le club continue son activité. Le bureau a été changé il y a quelques mois et je suis devenu président. Je suis né en 1978, la même date que l'aéroclub, donc avec le reste du bureau on veut être dynamiques et communiquer notre passion de l'aéronautique avec le reste des Polynésiens ! Et il y a aujourd'hui une grosse demande dans le monde entier pour des pilotes, surtout de jeunes pilotes, il y a de grosses embauches donc ça créer une dynamique.

Qu'est-ce qui attire les gens vers le pilotage ?
C'est un rêve de gosses pour nous. Il y en a qui se lancent, d'autres non. Nous on a eu la chance d'essayer et on a été tout de suite piqués au vif. C'est vraiment une passion, et si en plus on arrive à en faire son métier c'est génial. Quand on va à Moorea, à Bora Bora, à Maupiti, on peut même aller aux Tuamotu avec nos avions, c'est un vrai plaisir. C'est une chance de voler en Polynésie. On a de belles infrastructures et il y a peu de trafic, donc on est vraiment libres.

Pour vos 40 ans vous essayez d'aller à la rencontre du public ?
Oui, on veut se montrer, partager notre passion. On est tous bénévoles, on fait ça à but non lucratif. Donc le but est vraiment de dire à tous que passer son brevet de pilote c'est possible pour tout le monde ! On a donc des projets, on souhaite mettre en place des journées portes ouvertes et on sera présents le 17 août à l'événement Back to School à la Cathédrale de Papeete, où le public pourra venir s'inscrire à des vols d'initiation ou des baptêmes de l'air. Pour nous suivre, venez sur notre page Facebook "Tahiti Aéroclub UTA - Les ailes du Fenua".


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 25 Juillet 2019 à 22:02 | Lu 1914 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Octobre 2019 - 21:15 Puta’i garde le choix pour les municipales

Jeudi 17 Octobre 2019 - 21:10 L’autre affaire qui embarrasse l’APC

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués