Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'absentéisme dans le collimateur de la ministre de l'Éducation



Tahiti, le 2 août 2021 - Si aucune mesure sanitaire pour la rentrée scolaire n'a été annoncée ce lundi, la ministre de l'Éducation Christelle Lehartel, s'est adressée à tous les personnels, aux parents et aux élèves dans sa lettre de rentrée. Elle y énumère les priorités de l'année scolaire et précise qu'elle servira de feuille de route pour chacun. En tête de ces priorités : la lutte contre l'absentéisme et le décrochage. 
 
À quelques jours de la rentrée scolaire, la ministre de l'Éducation Christelle Lehartel a diffusé lundi sa lettre de rentrée qui servira de feuille de route “collective” et “individuelle”. Elle s'adresse à tous les personnels enseignants, d'éducation, administratifs et techniques mais aussi aux parents et aux élèves. Au fil des dix pages que contient le document, les grandes priorités décidées par le ministère sont énumérées, à commencer par la lutte contre l'absentéisme et le décrochage scolaire. 
 
“L'absentéisme doit polariser l'attention”
 
Rappelant que la crise sanitaire avait éloigné les élèves de l'école, le retour à l'assiduité scolaire sera donc au centre de toutes les attentions. La ministre précise d'ailleurs que “l'absentéisme doit polariser l'attention” et qu'en plus du dialogue, des mesures seront prises avec notamment l'envoi systématique d'un courrier aux parents en cas d'absentéisme avec une copie transmise à la mairie du domicile.
Christelle Lehartel demande aux établissements scolaires de mettre en place une politique de lutte contre l'absentéisme et le décrochage. D'autre part, elle précise que le repérage et le traitement individuel des décrocheurs seront poursuivis et que les familles seront davantage impliquées dans le processus. À titre d'exemple, le ministère rappelle son soutien au dispositif des volontaires jeunes cadets du régiment du service militaire adapté (RSMA) qui concerne des jeunes originaires des îles éloignées poursuivant leurs études à Tahiti en risque de décrochage. Enfin, “la liberté de choisir entre l'école et l'instruction à la maison” est réaffirmée tout en précisant que “face à l'augmentation des demandes, les motifs devront être plus clairement définis.”
 
Concentrer l'attention sur le CP
 
Parmi les autres priorités listées : l'élévation du niveau général des élèves avec l'objectif “de tendre vers 100% de réussite en fin de cycle 2”. Si les résultats aux évaluations nationales auxquelles participent les jeunes Polynésiens en classe de CP, CE1 et 6e sont globalement encourageants, ils révèlent que “les élèves doivent mieux apprendre et mieux tirer profit de leur année de CP”. La ministre insiste sur l'importance de cette classe qui doit “concentrer notre attention car tout s'y joue” et souligne qu'il est “crucial” que les maîtres de CP appliquent la méthode d'apprentissage de la lecture la plus récente et qu'ils soient “formés depuis moins de trois ans”. Aussi, “un plan français” et “un plan mathématiques”, seront mis en œuvre afin de mieux former à l'enseignement des fondamentaux, notamment en actualisant les pratiques.
Autre objectif : accroître les taux d'accès aux diplômes pour permettre à tous les élèves d'atteindre au moins une certification de niveau 3 (type CAP) eu terme de leur scolarité.
 
Une école innovante et inclusive
 
Dans sa lettre, le ministère souhaite également une “école innovante au service des apprentissages et des parcours des élèves”, avec notamment des classes passerelles mais aussi l'“inclusion de tous les enfants, quels que soient leurs handicaps” avec une augmentation des auxiliaires de vie (AVS) et l'accès aménagé aux locaux.
D'autre part, il souhaite mettre l'accent sur le numérique dans lequel l'accès au haut débit joue un rôle essentiel. Le projet d'environnement numérique de travail (ENT), “un espace de partage, d'information et de collaboration” concernant tous les partenaires de l'école devrait voir le jour à la fin de l'année. De nouvelles ressources seront ajoutées à la bibliothèque numérique ebooks.education.pf, et la DGEE produira de nouvelles ressources pédagogiques pour la formation des enseignants au téléenseignement, dont nous avons pu voir les limites lors des confinements de 2020.
 
Nouveau campus des métiers et des qualifications Hôtellerie et restauration

Pour faciliter la poursuite d'études et l'insertion, une attention particulière sera donnée aux centres d'enseignement aux technologies appropriées au développement (CETAD) et les centres de jeunes adolescents (CJA). Aussi, le premier campus des métiers et des qualifications Hôtellerie et restauration du Pacifique ouvrira à la rentrée au sein du lycée hôtelier. Il permettra la formation des futurs ou actuels professionnels du secteur grâce à une synergie de tout un réseau d'acteurs polynésiens et dans une démarche de coopération opérationnelle ouverte sur l'extérieur. 
 
Les autres priorités évoquées concernent le climat scolaire, la bienveillance, l'incitation à la persévérance, la promotion du sport au sein de l'école ou encore la lutte contre la précarité sociale. L'intégration de l'apprentissage des langues polynésiennes et l'enseignement bilingue français-langues polynésiennes sera renforcé.
 
Enfin, la ministre de l'Éducation, aborde le sujet sensible de la mobilité des personnels, en précisant que les nouvelles lignes directrices en matière de mobilité et avancement s'articulent, entre autres, autour de la “transparence des procédures” et le “traitement équitable de candidatures”, en ajoutant que le Pays a comme “volonté de faciliter l'affectation en Polynésie française des personnels justifiant d'attaches au fenua”.

Notons qu'aucune annonce n'est faite sur les mesures sanitaires de la rentrée alors qu'Édouard Fritch avait annoncé vendredi dans son allocution qu'elles seraient communiquées en début de semaine.

Rédigé par Julie Barnac le Lundi 2 Août 2021 à 18:31 | Lu 2842 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Septembre 2021 - 19:40 ​Comment s'organise la rentrée

Vendredi 17 Septembre 2021 - 18:32 L’OPH affiche 14 milliards de projets

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus