Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'Indonésie déclare l'état d'urgence mais résiste au confinement



Jakarta, Indonésie | AFP | mardi 31/03/2020 - Le président indonésien Joko Widodo a déclaré mardi l'état d'urgence mais pas de confinement généralisé, malgré les appels pressants dans ce pays qui compte la quatrième plus grande population au monde et où les cas d'infections au Covid-19 se multiplient.

Le gouvernement indonésien a été vivement critiqué pour ne pas avoir imposé de confinement strict dans les grandes villes, comme la capitale Jakarta, une mégalopole de 30 millions d'habitants où la plupart des cas ont été détectés.
"Pour surmonter l'impact du Covid-19, nous avons choisi l'option d'une distanciation sociale à grande échelle", a expliqué le président du pays d'Asie du Sud-Est à des journalistes.
"Nous devons tirer les enseignements des expériences des autres pays, mais nous ne pouvons pas les copier puisque chaque pays a ses propres caractéristiques", a-t-il ajouté.
136 personnes sont mortes du virus sur un total de 1.528 infectés, selon les statistiques officielles. Mais ces chiffres sont considérés comme probablement très sous-estimés dans un archipel de plus de 260 millions d'habitants qui n'a effectué que quelques milliers de tests.
Le syndicat des médecins indonésiens a averti la semaine dernière que l'épidémie était bien plus large que ce que montraient les chiffres officiels et que la stratégie du gouvernement était "en échec".
Le gouverneur de Jakarta Anies Baswedan a affirmé que près de 300 corps de victimes présumées ou confirmées du virus avaient été enveloppées de feuilles de plastique et enterrées rapidement dans la ville depuis début mars, ce qui suggère un bilan plus lourd qu'annoncé à Jakarta. Il a réclamé un confinement total de la capitale, sans succès jusqu'à présent.
Le président a donné peu de détails sur ce qu'impliquera l'état d'urgence, mais annoncé le déblocage de 1,5 milliard de dollars d'aides sociales et de subventions pour les Indonésiens aux revenus les plus bas.
Les analystes estiment que le président indonésien est réticent à imposer un confinement qui ne serait pas tenable pour les dizaines de millions d'Indonésiens qui vivent au jour le jour d'emplois du secteur informel dans la plus grande économie d'Asie du Sud-Est.
Parallèlement, l'agence du système pénitentiaire a annoncé mardi qu'elle allait offrir une libération anticipée à quelque 30.000 détenus pour contribuer à lutter contre la propagation du virus dans les prisons surpeuplées de l'archipel. La population concernée représente environ 10% des 272.000 détenus du pays.

le Mardi 31 Mars 2020 à 05:26 | Lu 302 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus