Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



L'État prélève 300 millions Fcfp dans la caisse de l'UPF



PAPEETE, le 24 avril 2015 - Le ministère de l'Éducation métropolitain a décidé de récupérer 12 milliards Fcfp dans les fonds de roulement des universités qui en ont trop accumulé. Celle de la Polynésie française devra rendre 280 millions Fcfp à son ministère de tutelle… Mais la décision ne devrait pas impacter les futurs investissements de l'établissement assure le président de l'université.

L'Université de la Polynésie française avait un fonds de roulement équivalent à plus de 130 jours d'activité, soit tout de même 1,3 milliard Fcfp, pour un budget qui dépasse les 3,3 milliards Fcfp annuels.

Mais ce trésor de guerre va être amputé de 284 millions de francs. Le ministère de l'Éducation en métropole a en effet trouvé une solution originale pour économiser quelque 12 milliards Fcfp sur son budget 2015 : obliger les universités et grandes écoles qui ont de trop grosses réserves (plus de 30 jours d'activité), à les utiliser en diminuant d'autant leurs dotations pour cette année. 47 établissements sont concernés dans toute la France, et l'UPF, qui est pourtant une des plus petites, est en huitième place de celles qui devront mettre le plus la main à la poche.

Le professeur Eric Conte, président de l'UPF, est partagé sur cette mesure : "on pénalise un peu ceux qui sont les bons élèves… Mais bon, de manière plus objective, c'est de l'argent public, et il est évident que le ministère a des besoins…"

Malgré tout, l'universitaire reconnait que "l'on n'a pas complètement saigné l'université, puisqu'il nous reste environ un milliard Fcfp de réserves". Mais "après avoir été ponctionné cette année, j'espère que ça n'arrivera pas tous les ans. Là, on sécurise notre fonds de réserve en indiquant ce qu'on va en faire."

En particulier, le Conseil d'Administration attendait la finalisation du nouveau contrat de projet pour arrêter ses projets d'investissement jusqu'à 2019. Ils ont été votés cette semaine et ils sont conséquents : 870 millions Fcfp d'investissements d'ici 2019 sur fonds propres, en plus de 743 millions Fcfp apportés par le contrat de projet.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 24 Avril 2015 à 17:02 | Lu 2453 fois







1.Posté par Tahiti le 25/04/2015 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce que l'Etat ne dit pas c'est où va cet argent?..Bingo ! financer l'armée et les déploiements militaires actuels!!!BRAVO!

2.Posté par aroarii le 25/04/2015 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tahiti t'as des preuves ou tu craches ton venin juste pour le plaisir de cracher du venin?

3.Posté par beaulieu le 25/04/2015 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'état au travers du PS est depuis la venue au pouvoir de Hollande est, dirigé par des gens qui s'emploient jour après jour à démolir le tissus Français et notamment dans l'éducation, cette récupération financière n'est qu'un autre volet de cette destruction et du nivellement par le bas de la culture Française.
(Une bonne partie des ministres PS ne sont pas de culture Française à l'origine)

4.Posté par Matahi le 26/04/2015 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tahiti, va passer tes prochaines vacances en Syrie....Après on en reparle.

5.Posté par Le vieux le 26/04/2015 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On demande de plus en plus a l'armée, la défense tant a l’extérieur qu'a l’intérieur des frontières, avec toujours de moins en moins de moyens et de personnel. Et, on demande de moins en moins a l'éducation avec de plus en plus de moyens et de personnel. Je crois que Tahiti n'a pas tort.

6.Posté par Tahiti le 28/04/2015 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ceux qui regardent encore leur pito, sortez la tête de votre trou: les infos faut les pêchos et pas dans la Dépêche!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Septembre 2019 - 18:04 Samoans et Maori à Tahiti

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués