Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'Australie renvoie en Indonésie des migrants interceptés en haute mer



Le chef de l'embarcation, Isai Rano (à gauche), a reconnu avoir été payé 92 millions de roupies.
Le chef de l'embarcation, Isai Rano (à gauche), a reconnu avoir été payé 92 millions de roupies.

Six migrants du Bangladesh entrés illégalement dans les eaux australiennes où leur embarcation a coulé ont été secourus par la marine australienne qui les a renvoyés en Indonésie sur un bateau de pêche, a indiqué jeudi un responsable de la police indonésienne.

Partie d'Indonésie la semaine dernière, l'embarcation transportant les Bangladais a passé trois jours en mer de Timor avant de rencontrer des problèmes de moteur et de couler. Les migrants ont alors été interceptés par une patrouille de la douane australienne qui les a fait monter sur leur navire, a indiqué à l'AFP Teddy John Sahala Marbun, chef de la police de Kupang, ville de l'île de Timor.

"Après plusieurs jours en mer, le navire des douanes australiennes a pénétré dans les eaux indonésiennes et a transféré les hommes sur un bateau de pêche indonésien. Les douaniers ont donné aux pêcheurs du carburant et une aide logistique, et leur ont demandé de les renvoyer sur les petites îles de la Sonde" d'où venaient les migrants, a-t-il ajouté.

Les Bangladais sont toujours interrogés par les services de l'immigration.

Les deux membres d'équipage indonésiens qui accompagnaient les Bangladais ont également été interpellés. Soupçonnés de trafic illicite de migrants, ils ont été placés en détention provisoire et risquent jusqu'à 15 ans de prison.

Le chef de l'embarcation, Isai Rano, a reconnu avoir été payé 92 millions de roupies (6.300 euros) par les Bangladais, en vue de les acheminer sur le continent australien.

L'Australie mène une politique très dure vis-à-vis des réfugiés, qui est vivement critiquée par les organisations de défense des droits de l'homme.

Les bateaux de migrants sont systématiquement refoulés en haute mer et les demandeurs d'asile qui parviennent malgré tout à gagner les rives australiennes sont en général placés dans des camps sur l'île de Manus, en Papouasie-Nouvelle Guinée, sur l'île de Nauru, dans le Pacifique, et sur l'île Christmas, dans l'océan Indien.

Avec AFP


Rédigé par RB le Jeudi 10 Mars 2016 à 04:50 | Lu 433 fois






1.Posté par simone grand le 10/03/2016 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les migrants installés sont impitoyables vis à vis des nouveaux migrants

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués