Tahiti Infos

L'AFD lance une formation pour les porteurs de projets durables au fenua


Tahiti, le 23 août 2021- Les inscriptions ont démarré ce lundi pour la formation Mouv’Outremer, qui s’adresse aux Polynésiens qui souhaitent mettre en œuvre un projet lié au développement durable, économique ou social du fenua. Les cours, en ligne, s’étaleront sur trois mois pour les 20 sélectionnés. Cette formation ouvre droit à une certification délivrée par une école de commerce.
 
Après l’Atlantique-Ouest et l’océan Indien, c’est dans le Pacifique que s’ouvre la troisième édition de Mouv'Outremer, une formation lancée par le ministère des Outre-mer en mai 2020 en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD). Elle s’ouvre aux Polynésiens ou Calédoniens qui souhaitent développer et mettre en œuvre un projet "à impact" pour accélérer les transitions durables, économiques et sociales.
 
Pour être retenu, le projet proposé doit répondre à au moins l’un des cinq piliers suivants : zéro exclusion, zéro déchet, zéro polluant agricole, zéro carbone et zéro vulnérabilité face aux changements climatiques. Les inscriptions, possibles depuis ce lundi, se clôturent le 10 octobre prochain.
 
"La candidature est individuelle, mais on peut aussi bien se présenter en son nom propre que pour le compte d’une entreprise ou association", précise Kévin Cariou, directeur adjoint de l’AFD à Papeete. Pour se faire, il faut se rendre sur le site internet de Mouv’outremer et y renseigner une lettre de motivation, une présentation du projet et une précision sur le degré de maturité du projet. Le directeur adjoint se veut néanmoins rassurant : "Nous prenons avant tout en compte la motivation de la personne et le caractère intéressant de son projet sur le plan durable, économique et social. On peut candidater aussi bien avec une idée, qu’avec un projet déjà lancé et que l’on veut développer."
 
Certification bac+3 de Kedge BS
 
La formation dispensée aux 40 porteurs de projet sélectionnés à partir d’octobre – 20 en Polynésie et 20 en Nouvelle-Calédonie – dure trois mois, à raison de trois heures de cours en distanciel par semaine. Deux séminaires, en novembre et en février/mars, se dérouleront quant à eux en présentiel à Nouméa et à Papeete. La formation est qualifiante, montée par des experts du "campus AFD" avec la participation de l’association Make Sense (créée, on le rappelle, par le polynésien Christian Vanizette). Elle ouvre également droit à une certification équivalent bac+3 en management de projet, délivrée par Kedge Business School.
 
"Cette formation a pour but de donner aux candidats les clés pour mettre en place leur projet", indique Kévin Cariou. Au menu, des aspects théoriques et pratiques du management, ou encore une partie savoir-faire. "Pour tester le projet, rechercher des financements ou avoir en main des compétences de savoir-être, comme le leadership."
 
Mouv’Outremer a connu un franc succès lors de sa première édition en Guyane et dans les Antilles. L’agence locale avait ainsi reçu 200 candidatures pour 40 places.

Rédigé par Valentin Guelet le Lundi 23 Août 2021 à 15:50 | Lu 1694 fois