Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Kenya: une Italienne enlevée par des hommes armés



Nairobi, Kenya | AFP | mercredi 21/11/2018 - Une bénévole humanitaire italienne a été enlevée dans un village du sud-est du Kenya par un groupe armé qui a ouvert le feu sur les habitants et blessé cinq personnes, a-t-on appris mercredi auprès de la police.

"Les attaquants ont tiré sans faire de distinction sur les habitants" avant d'enlever la ressortissante italienne âgée de 23 ans et bénévole dans un orphelinat, lors de cette attaque survenue mardi après la tombée du jour à Chakama, un village du comté côtier de Kilifi, a déclaré la police dans un communiqué.
Trois enfants figurent parmi les blessés, dont un, âgé de 10 ans, a été atteint à un œil. Les blessés ont été conduits dans un hôpital et la police "est déployée pour traquer les criminels", poursuit le communiqué.
Le village est situé à l'intérieur des terres, 60 km à l'ouest de la ville de Malindi, une destination populaire auprès des touristes italiens et des expatriés.
La police a mis en garde contre les spéculations liant cet enlèvement aux islamistes somaliens shebab, responsables ces derniers mois de plusieurs attaques à l'aide d'engins explosifs artisanaux contre les patrouilles de police et de l'armée dans les régions frontalières du nord et de l'est kényan, près de la Somalie.
Le chef de la police kényane, Joseph Boinnet, a assuré ne pas connaître l'identité des assaillants. "Nous enquêtons, mais les gens devraient arrêter de spéculer", a-t-il déclaré à la presse.
Un autre responsable de la police s'exprimant sous couvert de l'anonymat a laissé entendre qu'une autre piste était suivie. "Nous avons appris qu'il y avait eu une dispute à l'orphelinat et c'est ce que nous regardons", a-t-il déclaré.
La bénévole s'appelle Silvia Costanza Romano et elle "se trouvait au Kenya comme volontaire de l'ONG Africa Milele qui œuvre dans ce pays africain à des projets de soutien aux enfants", ont indiqué à l'AFP des sources au sein du ministère italien des Affaires étrangères.
"L'Unité de crise de la Farnesina (le MAE italien, ndlr) a été immédiatement activée et travaille en collaboration étroite avec l'ambassade d'Italie à Nairobi et la famille de la volontaire. Comme dans tous les cas d'enlèvement, la Farnesina va maintenir la plus grande discrétion sur cette affaire dans l'intérêt de l'Italienne", ont-elles ajouté.
Les enlèvements d'étrangers sont rares au Kenya, mais ils ont un effet dévastateur sur le secteur crucial du tourisme.
Une série de kidnappings sur la côte en 2011 avait été a marquée par la mort d'un Britannique et l'enlèvement de son épouse dans une station touristique sur une île. Quelques semaines plus tard une Française avait été enlevée chez elle dans l'archipel de Lamu.
Peu après, des shebab avait enlevé deux humanitaires espagnols du camp de réfugiés de Dabaab, proche de la frontière somalienne. Il s'agit du seul cas confirmé d'enlèvement par les jihadistes somaliens sur le sol kényan.

le Mercredi 21 Novembre 2018 à 06:21 | Lu 225 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus