Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Kelly Asin élu 28e président Conseil économique social et culturel



PAPEETE, le 18 septembre 2018 - Kelly Asin, courtier en assurances de 50 ans et candidat désigné par le collège des entrepreneurs, a été élu mardi pour présider la quatrième institution de Polynésie française jusqu’en 2020.

Cela faisait huit mois que le Conseil économique social et culturel (CESC) ne s’était pas réuni. Pour entamer la mandature 2018 2022, les conseillers de la quatrième institution de Polynésie française étaient convoqués mardi matin pour élire celui d’entre eux qui sera chargé de diriger leur assemblée jusqu’en 2020, de même que les membres du nouveau bureau du Conseil économique social et culturel.

En vertu d’un gentlemen’s agreement, l’usage veut au CESC que chaque collège assure successivement la présidence de l’institution. Après avoir été confiée à Winiki Sage, membre du collège de la vie collective depuis 2016, cette fonction incombait pour les deux prochaines années à un représentant du collège des entrepreneurs. Une seule candidature a été déposée pour ce scrutin : celle de Kelly Asin, représentant de l’Union patronale de Polynésie française. Ce courtier en assurance de 50 ans, est donc élu par 37 voix et un bulletin nul pour présider la 4e institution jusqu’en 2020. Le 28e président du CESC souhaite placer sa mandature sous l’égide d’une devise en trois mots : "écouter, échanger, proposer".

La présidence tournante du CESC doit ensuite être assurée par un représentant du collège des salariés jusqu’en 2022. Les deux présidences de la mandature 2022-2026 seront après cela confiées au collège du développement puis au collège de la vie associative.

"Une provocation"

Les conseillers du CESC ont entièrement été renouvelés pour 4 ans le 3 septembre dernier, suite au constat par arrêté du président de la Polynésie française de la liste des 48 candidats proposés par les quatre collèges de 12 membres qui composent l’institution. Le 21 juin dernier, l’assemblée de la Polynésie française a en effet adopté une délibération réformant l’organisation du CESC avec l’intégration d’un quatrième collège, dit du développement, en plus de ceux déjà existants des entrepreneurs, des salariés, et de la vie associative.

Mardi, lors de cette première séance plénière du CESC, le président Fritch a prononcé une brève allocution au cours de laquelle, après s’être réjoui de cette évolution au sein du fonctionnement de l’institution, il en a appelé "à la sagesse et au sens des responsabilités de tous". Il s’adressait visiblement aux leaders syndicaux présents dans l’assemblée et engagés dans le collectif opposé au projet de loi visant à réformer le système polynésien d’assurance vieillesse. Au contraire d'une invitation à l'apaisement, cette demande est vecue comme "une provocation" pour Cyril Le Gayic de la CSIP, alors que les syndicats disent toujours attendre d’être reçus par le gouvernement, suite au dépôt de plusieurs préavis de grève dans l’administration, avec comme principal point de revendication, le retrait du projet de loi du Pays visant à réformer le régime des retraites.

Le 12 janvier dernier, le CESC avait rendu un avis défavorable à la précédente mouture du projet de loi visant à réformer le système polynésien des retraites par répartition. Une version amendée doit être examinée vendredi par les représentants de Tarahoi. Elle devrait être adoptée séance tenante. Entre temps, tout laisse aujourd'hui penser que la menace de grève générale lancée jeudi dernier par le collectif syndical CSTP-FO, CSIP, Otahi, Otahi, RTP-ARO no Porinetia, O Oe To Oe Rima et Cosac sera devenue réalité, dès mercredi 0 heure.

Le nouveau bureau du CESC

Président : Kelly Asin

Vice-présidents : Félix Fong (collège des salariés), Winiki Sage (collège du développement), Makalio Folituu (collège de la vie collective).

Questeurs : Sébastien Bouzard (collège des entrepreneurs), Patrick Galenon (collège des salariés), Melinda Bodin (collège du développement), Tepuanui Snow (collège de la vie collective).

Secrétaires : Evelyne Brichet (collège des entrepreneurs), Lucie Tiffenat (collège des salariés), Teiva LC (collège du développement), Maiana Teihotu (collège de la vie collective).

Assesseurs : Patrick Bagur (collège des entrepreneurs), Eugène Sommers (collège des salariés), Stanley Ellacott (collège du développement), Noeline Parker (collège de la vie collective)

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 18 Septembre 2018 à 10:35 | Lu 2300 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Octobre 2018 - 18:51 Fatigué, il finit sa course dans un mur

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués