Tahiti Infos

Kaiulani : “Je ne suis pas prête pour Miss Tahiti”


Moorea, le 21 avril 2022 - Vendredi dernier, Kaiulani Haring a été élue Miss Moorea 2022. Remise de ses émotions, elle a accepté de se confier aux lecteurs de Tahiti Infos. Elle revient sur sa victoire et nous en dit plus sur son parcours et ses projets. Elle explique surtout pourquoi elle renonce à présenter sa candidature à Miss Tahiti.
 
Quelques jours après son sacre, l’émotion est toujours palpable pour la nouvelle reine de beauté de l’île sœur, mais celle-ci s’habitue petit à petit à sa nouvelle vie : “Je suis encore sur un petit nuage. C’est un peu difficile de se rendre compte que je suis l’ambassadrice de Moorea. Je n’ai pas l’habitude que tout le monde s’approche de moi pour demander des photos. Je me sens intimidée, mais je commence à m’y faire”, avoue Kaiulani Haring. Et pour cause, cette dernière n’a jamais été attirée par le monde des miss. C’était sa grande sœur, une ancienne Miss Moorea, qui l’a poussée à participer à l’élection de cette année. “C’est quelque chose que je n’aimais pas du tout. Je ne pensais jamais pouvoir m’inscrire à une élection, parce que je trouvais que cela représentait trop la beauté. Ce n’était pas pour moi, car il faut tout le temps être apprêtée. Je me suis dit après pourquoi ne pas tenter de nouvelles choses et de nouvelles aventures ?” explique-t-elle.
 
“Je ne suis pas prête pour Miss Tahiti”
 
Après son titre, la belle a décidé à la plus grande déception de ses fans de ne pas se présenter à l’élection de Miss Tahiti, du moins pas pour cette année. C’est Vaea Tapare, sa première dauphine, qui prendra sa place pour l’édition 2022. “Je ne suis pas prête. Je voudrais aussi me concentrer sur mon règne en tant qu’ambassadrice de l’île. Je voudrais profiter de mon titre pour faire passer des messages. Je me présenterai sûrement plus tard”, rassure-t-elle. Parmi ses priorités, celle de la promotion de l’île de Moorea, la défense de la cause animale et le soutien aux plus démunis. “Je voudrais mettre en avant notre île à travers le tourisme vu que je travaille dans ce domaine. Je voudrais aussi défendre la cause animale parce que c’est quelque chose dont presque personne ne s’occupe mises à part certaines personnes et l’association Eimeo Animara. Dans mon quartier de Maharepa par exemple, on croise beaucoup de chiens errants. On les écrase, mais personne ne fait rien. Ce serait bien de mettre en place une petite association pour la cause animale et de sensibiliser les gens”, insiste Kaiulani avant d’ajouter que “beaucoup de familles sont aussi dans le besoin. Si je peux les soutenir notamment pour les démarches administratives, je le ferais volontiers.”
 
Des projets et de l'ambition

Si Miss Moorea 2022 a décidé de ne pas prétendre au titre de Miss Tahiti, c'est aussi en raison de ses obligations professionnelles. Elle travaille, ou “se forme” comme elle aime à le dire, dans une entreprise familiale de transport et d’activités touristiques bien connue de l’île sœur. Elle travaille par exemple dans l’une des bijouteries familiales en s’occupant notamment de la fabrication et de la vente des colliers de perles noires et intervient également lors d'excursions nautiques auprès de la clientèle en proposant des activités culturelles comme la danse ou le tressage sur l’un des motu de Tiahura. “J’aime travailler avec ma mère. Elle m’apprend tous les jours. Ce que j’aime dans la bijouterie, c’est le fait de créer quelque chose que le client va porter sur lui. J’aime aussi montrer la culture polynésienne à la clientèle sur le motu. Ça me fait plaisir de pouvoir la partager avec les touristes et de voir qu’ils s’intéressent à notre culture”, précise Kaiulani. Malgré son très jeune âge et ses taches professionnelles actuelles, la miss a quand même de l’ambition. Elle compte en effet prendre plus tard la relève, avec ses sœurs et ses frères, de l’entreprise familiale et a également pour projet de créer une société dans un domaine autre que le tourisme. Elle n’exclut pas également de reprendre plus tard ses études dans l’architecture.
 
“Il faut foncer, surtout oser et ne pas hésiter à demander de l’aide”
 
En dehors de son travail, Kaiulani s’adonne à sa passion du ‘ori Tahiti qu’elle pratique depuis l’âge de six ans. Elle aime aussi chanter, mais toute seule pour le moment. Ses idoles dans le chant sont Bobby Holcomb et Emma Terangi au niveau local, et le groupe Eagles au niveau international. Pour terminer, la Miss Moorea 2022 aimerait adresser un message à la population, notamment à celle de l’île sœur : “J’aimerais remercier la population de Moorea pour son soutien. Mauruuru à tous au nom de toutes les filles (les cinq candidates). J’aimerais aussi dire aux jeunes que s’ils ont des rêves et des projets, il ne faut pas hésiter. Ce n’est pas parce qu’ils n’y arrivent pas administrativement que leurs idées ne sont pas bonnes. Il faut foncer, surtout oser et ne pas hésiter à demander de l’aide”, conclut-elle.



Rédigé par Toatane Rurua le Jeudi 21 Avril 2022 à 17:11 | Lu 12085 fois