Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Kahiki, un retour aux sources musical et envoûtant



"Je vois les couleurs et les formes en notes", reconnaît Kahiki Tehaamatai. crédit Christophe Abraham.
"Je vois les couleurs et les formes en notes", reconnaît Kahiki Tehaamatai. crédit Christophe Abraham.
Papeete, le 7 mai 2018 - Il y a des chansons qui mettent de bonne humeur et qui accompagnent toute notre journée. C'est le cas du single Otherside, extrait de l'album No man's plan, du chanteur Kahiki Tehaamatai. Originaire de Polynésie, le chanteur revient au fenua après avoir voyagé à travers le monde. Un retour aux sources roots, rock et reggae pour ce maohi amoureux des mots et des notes.

Dans le sang de Kahiki coulent la musique et la Polynésie. Et pour ce maohi, qui a vécu longtemps aux îles Cook et à Paris, un retour aux sources dans la terre de sa famille, sonnait comme une évidence. "Le moment est venu de partager avec les musiciens d'ici ce que j'ai pu apprendre ailleurs, je veux mélanger les différentes influences", explique le chanteur d'un sourire réservé.

BOB MARLEY, KEZIAH JONES…

Et ce retour dans son île, Kahiki le voit évidement musical. "La musique, je m'en suis fait quasiment une maladie. Je vois les couleurs et les formes en notes", admet Kahiki qui a commencé à gratter la guitare à l'adolescence. "J'ai été élevé dans ma jeunesse à la 'sauce rock'roll', façon Metallica...puis j'ai découvert d'autres influences. Je me suis mis au chant plus tard. Au début, c'était difficile, mais maintenant j'adore", précise Kahiki de sa voix suave.
Cet admirateur de Bob Marley, de Keziah Jones, de Ben Harper ou encore de John Mayer, s'inspire de son vécu pour écrire ses chansons. "Je compose en anglais, car j'ai vécu longtemps aux Cook, c'est ma langue maternelle. C'est plus facile pour moi d'exprimer ce que j'ai dans les tripes en anglais, qu'avec la langue de Molière", note le chanteur, qui avoue que ses chansons lui ressemblent.
Extrait de l'album No man's plan, composé de huit titres très roots, rock et reggae, le single Otherside a été écrit en hommage au peuple maori. "J'ai écrit ce titre après avoir participé à l'international peace festival en Nouvelle-Zélande, organisé sur les terres maories, c'était magique. Le titre de la chanson Otherside, vient d'une expression américaine. Un jour un musicien m'a dit avant que je rentre en scène : 'See you on the otherside', cela signifie 'on se retrouvera peu importe où et quand, mais que nos chemins se recroiseront ici ou ailleurs'".

UN NOUVEL ALBUM ENREGISTRE A TAHITI

Crédit Christophe Abraham.
Crédit Christophe Abraham.
Et cet ailleurs risque bel et bien d'être ici à Tahiti, sur son fenua puisque Kahiki va enregistrer son prochain album d'ici la fin de l'année avec une équipe de musiciens locaux. "J’ai envie de me lancer dans cette nouvelle aventure à Tahiti, de partager avec les musiciens d'ici. J'ai le sentiment que je peux apporter quelque chose ici, c'est une manière à moi de dire merci à cette influence, à cette île qui m'a manqué pendant longtemps".
Et en attendant de retrouver le nouvel album de Kahiki, on peut réécouter en boucle Otherside, histoire de conserver sa bonne humeur !

Un enfant du Grand pacifique et d’ailleurs

Kahiki est né en Polynésie de parents artistes, deux amoureux des voyages où ils aiment partager leur musique et vivre de belles rencontres. C’est à Paris qu’il commence à gratter la guitare à l’âge de 14 ans. Avec un appétit pour les styles reggae très moderne, parfois métal, il forme un groupe avec les copains et libère la musique qui est en lui, appelé par le rythme qui coule dans ses veines.
Showman dans l’âme et sans répit pour ses fans et spectateurs. Très vite, il explore son propre style et se sent appelé par la composition musicale, il décide de quitter l’école pour se consacrer à sa passion. Pendant une année sabbatique, il étudie et prépare les auditions de la très réputée American School of Modern Music of Paris qu’il intègre pour une formation de trois ans. Il se spécialise dans la production et l’arrangement autour de son instrument fétiche, la guitare. Ses professeurs font partis des grands artistes de la musique. Parmi eux, Shannon Murray, connu sous le nom de Saxman, marque profondément l’artiste.

Pour écouter Kahiki

www.kahikimusic.com
https://www.facebook.com/Kahikiband/
https://www.youtube.com/user/kahikimusic
www.youtube, rechercher kahiki otherside

Rédigé par Pauline Stasi le Lundi 7 Mai 2018 à 15:52 | Lu 3192 fois

Tags : KAHIKI





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués