Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Justice : Deux frères de Bora Bora condamnés pour déferlement de violence



PAPEETE, le 20 août 2018 – Lundi matin, deux frères de 25 et 20 ans ont été condamnés à 14 et six mois de prison ferme en comparution immédiate pour avoir tabassé un homme de 34 ans le 17 août à Bora Bora.
Quand on parle de faire les 400 coups avec son grand frère, on pense à tout, sauf à finir devant le tribunal correctionnel de Papeete en comparution immédiate. Pourtant, lundi matin, les deux frères L. étaient jugés pour violences volontaires ayant entrainé une ITT de plus de huit jours.

Tout commence le vendredi 17 août les deux frères boivent de la bière, du Komo et de l'alcool fort avec des amis. En fin de soirée, ils décident de rentrer chez eux à vélo. C'est là que pour son plus grand malheur, ils croisent le chemin de T., la victime.
Il vient de finir de réparer sa voiture, il est justement en train de la tester pour voir si tout fonctionne correctement, quand il arrive au stop, il croise les frères L qui se mettent à l'insulter. La victime prend sur elle et ne répond pas, c'est là qu'un des deux frères s'approche et lui assène un grand coup de poing à travers la fenêtre du véhicule. T décide de partir et de rentrer chez lui. Les deux frères ne s'arrêtent pas là et suivent l'homme de 35 ans jusque dans sa cour et commencent les hostilités. Les frères L complètement ivres s'attaquent à la victime et à son voisin, puis s'acharnent sur la victime. Pendant qu'un le tient l'autre frappe et vice versa. T est au sol et ils frappent. Les deux hommes de 20 et 25 ans ne s'arrêtent que lorsqu'on les prévient de l'arrivée des gendarmes.

Alors qu'ils s'enfuient, le cadet entre dans la voiture de la victime et casse le pare-brise à coups de pieds, en sortant, il explose un des rétroviseurs. Les frères rentrent chez eux et s'endorment tranquillement.

Pendant ce temps, la victime est transportée au dispensaire, puis évasanée au Centre hospitalier du Taaone. "C'est un déferlement de violence gratuit" s'étonne un des magistrats. La victime s'en sort avec une multitude de fractures notamment au visage. "Quand il est en face des gendarmes, la victime ne peut même pas prononcer la moindre parole tellement il est défiguré" raconte le procureur de la République.

Selon le témoignage d'un des voisins, le grand frère manque de pleurer quand il apprend que la victime a été transportée à Tahiti. À la barre, l'ainé s'excuse à nouveau, "je suis désolé pour ce qu'on a fait à T." Les deux hommes sont incapables d'expliquer la raison de ce déferlement de violence, "on avait trop bu" déclarent-ils à la barre.

Issus d'une fratrie de cinq enfants, les jeunes hommes sont bien connus des forces de l'ordre. Si l'ainé, à 25 ans, est déjà passé par la case prison pour des faits similaires, le cadet de tous justes 20 ans n'est pas en reste. Bien que son casier judiciaire soit vierge, il était attendu pour la prochaine session du tribunal forain de Bora-Bora pour une multitude de vol, violences et recels.

Le tribunal correctionnel condamne l'ainé à 14 mois de prison ferme et le cadet à six mois de prison ferme. Les frères ont passé leur première nuit à Nuutania.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 20 Août 2018 à 18:33 | Lu 5615 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 02:00 Une foire agricole sous le signe de l'innovation

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués