Tahiti Infos

Juliano Hiriga un apprenti en or


Juliano Hiriga à l'entraînement avant le concours du Meilleur apprenti de France. En préparation de ses quatre entrées.
Juliano Hiriga à l'entraînement avant le concours du Meilleur apprenti de France. En préparation de ses quatre entrées.
Tahiti, le 15 octobre 2021 - Juliano Hiriga, 19 ans, a décroché début octobre la médaille d'or au concours du Meilleur apprenti de France dans la spécialité cuisine froide. Une juste récompense pour le jeune homme, élève au lycée hôtelier de Outumaoro, après plusieurs mois d'entraînement et de préparation intensive. 

"La cuisine, c'est une passion que j'ai depuis tout petit. Je cuisinais beaucoup à la maison avec ma mère. Et le premier plat que j'ai cuisiné tout seul, c'était du poisson frit", sourit Juliano Hiriga, 19 ans, et décoré au début de ce mois d'octobre d'une médaille d'or de Meilleur apprenti de France (MAF). Pour ce prestigieux concours, pas de poisson frit à réaliser, mais quatre entrées froides et deux desserts à présenter à un jury de professionnels. Et face au Tahitien, 16 autres apprentis venus des quatre coins de France.

"C'est cinq heures de concours et il faut vraiment taper dedans", indique l'élève du lycée hôtelier de Outumaoro, assisté par son camarade Rearii Morlais pendant le concours. "On est parti sur une caponata, un maquis de saumon, une soupe de lentille et un tube d'œuf reconstitué aux herbes. Et pour les desserts, une crème moulée Suzette et un financier passion framboise." 

Et à l'arrivée donc une médaille d'or pour le jeune cuisinier. "Moi, je partais clairement pour gagner. J'avais tout le monde derrière moi, à commencer par ma famille, mon chef qui m'a préparé pour le concours. Je n'avais pas le droit de me rater. Après, si je ne gagnais pas ce n'était pas grave pour moi parce que je savais que ma famille était fière de mon parcours. Mais ce concours on l'a eu et je suis évidemment très content."

Juliano Hiriga aux côtés de son professeur de cuisine, Yves Dhieras. À noter que Juliano était assisté lors du concours par son camarade Rearii Morlais.
Juliano Hiriga aux côtés de son professeur de cuisine, Yves Dhieras. À noter que Juliano était assisté lors du concours par son camarade Rearii Morlais.
De la sérénité et de l'assurance

Une juste récompense pour le jeune homme qui s'est consacré corps et âmes à sa préparation pour le concours lors des derniers mois, avec son professeur de cuisine Yves Dhieras. "Il y a eu des séances d'entraînement au fenua et aussi à Paris avant le concours au lycée Belliard", confie le jeune homme. "À Paris, on se réveillait tôt le matin pour aller faire nos courses et ensuite on travaillait sur nos préparations jusqu'à tard dans la nuit. Mais finalement, tout ce travail a payé."
 
"Il est persévérant, sérieux, sûr de ses bases et une fois qu'il sait comment faire il ne change pas de méthode", souligne Yves Dhieras, un professeur évidemment fier de la réussite de son élève. "On est parti au MAF avec des certitudes. Cette assurance lui a permis d'être plus serein le jour du concours parce qu'il y a eu beaucoup de changements de dernière minute, notamment au niveau des fours, et il a su s'adapter à ces conditions. Il a montré de la sérénité et c'est ce qui a impressionné le jury au-delà de ses plats. Cette médaille d'or lui fait une belle ligne à son CV. Maintenant, il faut continuer dans cette voie de l'excellence."

Des stages dans les plus grands restaurants avant le MOF

Et en effet, Juliano ne compte pas en rester là. L'intéressé souhaite poursuivre ses études en BTS au lycée hôtelier de Outumaoro. En ligne de mire ensuite pour le jeune homme, des stages dans les plus prestigieux restaurants de l'Hexagone avant de revenir au fenua pour ouvrir son propre établissement. Et entre-temps, pourquoi pas participer au concours du Meilleur ouvrier de France (MOF). "Avoir un col bleu, blanc, rouge sur sa veste c'est quand même pas mal et ce n'est pas donné à tout le monde", atteste le jeune cuisinier. C'est bien tout le mal qu'on lui souhaite.
Les deux desserts présentés par le jeune cuisinier : une crème moulée Suzette et un financier passion framboise.
Les deux desserts présentés par le jeune cuisinier : une crème moulée Suzette et un financier passion framboise.

Rédigé par Désiré Teivao le Vendredi 15 Octobre 2021 à 14:42 | Lu 1506 fois