Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Judo - Championnat de Polynésie : Jérémy Picard remporte le " Super Fight "


Le programme de la fédération polynésienne de judo était chargé ce samedi 10 mars. La matinée a réuni pas moins de 180 jeunes à Fautaua, l'après-midi était consacrée aux championnats de Polynésie adultes. Le combat " Super Fight " a été remporté par Jérémy Picard qui s'est imposé face à Cyril Gaudemer. Chez les femmes, c'est Lilou Cassani qui s'impose face à Vanessa Bortolotti.


"Goliath" a gagné contre "David" cette fois-ci
"Goliath" a gagné contre "David" cette fois-ci
La fédération polynésienne de judo, présidée par Bernard Di Rollo, avait un programme chargé ce samedi. Pas moins de 180 jeunes se sont rassemblé à Fautaua samedi matin pour la première édition de la Tamari’i Judo Cup. Cette belle affluence témoigne du dynamisme des clubs Polynésiens. On citera l’EJJP, le Vénus Judo Club, Budokan Judo de Pirae, le Tefana Judo Club, Manu Ura, Taravao…
 
L’après-midi était consacrée aux championnats de Polynésie des adultes. La catégorie « Super Fight », opposant les deux meilleurs des catégories +76 et – 76 kg, a été remportée par Jérémy Picard face à Cyril Gaudemer alors que, chez les femmes, c’est Lilou Cassani qui s’impose face à Vanessa Bortolotti. C’est Tuifaarau Loiseau qui est champion de Polynésie dans la catégorie – de 76 kg.
 
Par ailleurs, Gaston Lafon participait à l’Open Panamerican Judo au stade national de Santiago, au Chili, dans la catégorie sénior -73 kg. Il obtient une cinquième place face à une concurrence rude. SB / FPJ
 

Cyril Gaudemer, à gauche. Jérémy Picard au centre, avec son coach
Cyril Gaudemer, à gauche. Jérémy Picard au centre, avec son coach
Parole à Jérémie Picard :
 
Quelques mots sur ton combat contre Cyril Gaudemer ?
 
« C’était une finale assez difficile. Cyril est un super combattant, prof depuis des années, qui connaît bien le métier, du coup il a fallu jouer avec le poids. Je le connais très bien, je savais qu’il allait faire un petit balayage. C’est passé, très bien pour moi. »
 
Un retour à la compétition ?
 
« Oui, je cela faisait un moment que j’avais arrêté le judo pour me consacrer à d’autres projets. J’ai un fils maintenant, une famille à gérer, le travail donc j’avais un peu arrêté mais là mon coach m’a dit « c’est le moment de revenir, de faire une compet, donc me voilà. »
 
Content d’avoir battu Cyril ?
 
« On a tous les deux un gros vécu en compétition de haut niveau en métropole, il y a une différence de poids entre nous de l’ordre de 30 kilos, donc cela s’est joué pas mal là-dessus. Après, on se connaît tous les deux, on est en forme tous les deux, c’est le judo, c’est le sport. Maxime Haroud, 79 kg, a combattu contre moi qui en fait 130... Bisous à ma femme et à mon fils. »

Bernard Di Rollo, président de la fédération polynésienne de judo
Bernard Di Rollo, président de la fédération polynésienne de judo
Parole à Bernard Di Rollo, président de la fédération :
 
Quelques mots sur le format « Super Fight » ?
 
« On a décidé de faire deux catégories de poids chez les filles et chez les garçons pour décerner les titres de champion de Polynésie. On a ensuite réuni les deux meilleurs de chaque catégorie pour le « Super Fight », avec au final donc un grand gagnant et une prime à la clé, chez les garçons comme chez les filles. »
 
Le championnat de Polynésie reste un moment important ?
 
« L’idée, c’était d’avoir des légers et des lourds. On en a eu un peu moins chez les filles mais on s’y attendait. Cela a fait malgré tout une belle compétition, avec des confrontations atypiques. Jérémy Picard gagne l’open mais c’est aussi son expérience qui a compté, pas seulement son poids. On a eu quelques surprises avec quelques légers qui ont réussi à s’imposer, c’est la base même du judo, que le plus léger terrasse le plus lourd. »
 
Les objectifs ?
 
« Le prochain rendez-vous local ce sera avril avec le départ d’une petite délégation pour les Océania. On aura aussi une petite délégation qui partira pour le championnat de France de jiu jitsu ne-waza. Je serais du voyage fin mars pour être présent les 7 et 8 avril pour les championnats de France cadet. On espère des résultats encore jamais obtenus, comme un titre, on y va pour ça. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB / FPJ le Mardi 13 Mars 2018 à 15:09 | Lu 909 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti