Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Jessica Deschamps : « travailler avec des chevaux, c’était mon rêve »



TAHITI, le 2 septembre 2020 - Elle a lancé une activité d’équicoaching en fin d’année dernière. Jessica Deschamps accompagne des particuliers et des professionnels dans le changement avec l’aide de chevaux. Sensible et bienveillante, elle travaille à Pirae et à Mataiea.

Il y a là trois chevaux : Murphy, Ruapehu et Ivory Dancer. Ils broutent à deux pas du lagon sur le domaine de l’écurie de Tenahe à Mataiea. L’un a la robe blanche, l’autre bai foncé, celle de la troisième est plutôt noire.

Tout en pénétrant dans l’enclos et en s’approchant d’eux, Jessica Deschamps raconte leur histoire. Elle exerce une activité d’équicoaching et les chevaux, à ce titre, tiennent une grande place dans son quotidien. Elle a pour eux un grand respect.

"Murphy est un cheval de selle à la retraite", prend-elle le temps d’expliquer pour faire connaissance. "Il aime le contact avec l’homme, il est tout indiqué dans mon activité."

À deux pas se trouve Ruapehu, "une jument née en Polynésie qui, après avoir couru à l’hippodrome a fait une reconversion. Elle est poulinière". Enfin, Ivory Dancer, un pur-sang importé de Nouvelle-Zélande "a un peu couru". Tous trois comptent parmi la dizaine de chevaux impliqués dans l’activité de Jessica Deschamps.

Le cheval est un miroir

Lors d’une séance d’équicoaching, la personne en demande choisit, ou est choisie par le cheval. "Car parfois ce sont les animaux qui spontanément s’avancent. Ce sont des êtres sensibles." Jessica Deschamps s’enquiert des objectifs visés, détaille quelques règles de sécurité puis propose un certain nombre d’exercices à réaliser avec le ou les chevaux au cours de la séance.

Cela peut-être de faire avancer un cheval au pas, au trot, de lui faire faire demi-tour, ou bien tout simplement d’être avec lui, de rester à ses côtés, de le caresser.

La séance dure une bonne heure et se passe en grande majorité au contact de l’animal. "Il va mettre en évidence ce qu’il y a à travailler, il questionne, fait remonter des choses. Il est un miroir."

Elle ajoute : "ce qu’on a d’enfoui ressort, ce qu’on a de caché, d’inexploité. On n’a pas toujours conscience de tout ce que l’on est capable de faire, en raison de l’éducation que l’on a reçue, de la société, de son entourage…"

L’équicoaching permet de dépasser les croyances limitantes. "Il montre qu’un autre chemin est possible."

Il s’adresse aux particuliers de tout âge dès 3 ans lorsque les tout-petits se présentent en famille, dès 8/9 ans quand ils sont seuls. L’équicoaching est une approche pédagogique expérientielle qui fait évoluer l’estime de soi, la confiance en soi, aide à la gestion du stress, des émotions.

Cela participe au développement des capacités relationnelles, permet la reconnexion personnelle, accompagne l’individu dans le changement, la reconversion professionnelle, les étapes douloureuses de la vie parfois.

"Dans la nature, le cheval est une proie, il est en permanence à l’écoute de ce qui l’entoure et sent les émotions ou bien encore la modification du rythme cardiaque." Il décrypte le langage non verbal avec lequel il communique. "Grâce au cheval, on peut enlever le costume que l’on porte pour être dans le monde, faire tomber le masque pour être vraiment dans l’instant."

Les séances se font seul ou en groupe et peuvent aussi être proposées à des professionnels. "Les chevaux vivent naturellement en troupeau au sein duquel ils ont chacun leur place, il y a le dominant, le leader, celui qui a ou non de l’autorité."

L’équicoaching permet de travailler sur la cohésion, le leadership. En séance, Jessica Deschamps joue le rôle de l’intermédiaire. "Je ne suis pas là pour donner des réponse ou interpréter quoi que ce soit. Je questionne et invite les gens à s’intéresser à ce qu’ils ressentent et vivent."

Un rêve devenu réalité

"Les chevaux ont toujours été dans ma vie", affirme Jessica Deschamps. "À l’âge de 3 ans, ma mère m’a emmenée faire du poney." Depuis, ils sont à ses côtés. "Ils m’ont aidée à me construire, à traverser certaines difficultés, travailler avec eux a été un rêve." Un rêve qui est aujourd’hui devenu réalité.

Elle a fait une scolarité "classique", résume-t-elle. Elle est entrée dans la vie active après avoir suivi des études supérieures, a travaillé dans le tourisme, l’hôtellerie notamment, puis chez Air Tahiti comme cadre marketing au service clients.

Elle était enfermée dans un intérieur tandis que "l’appel du dehors" grandissait. À la naissance de sa fille il y a 6 ans, elle a vécu un premier déclic. Trois ans plus tard, elle a eu son fils. Son envie de changement est revenue, plus prégnante. Et finalement, bouleversante.

Jessica Deschamps a démissionné, s’est réorientée, a suivi des formations en métropole, embarquant homme et enfants dans une "grande aventure familiale". Avec son mari, elle était portée par l’envie d’avoir une meilleure qualité de vie, de passer plus de temps ensemble, avec leurs enfants et leur entourage.

L’aventure a été semée d’embûches. Mais avec le recul, Jessica Deschamps assure que "le plus difficile a été de sauter le pas. Ensuite, quand on sait qu’on est sur la bonne voie, on a l’énergie qu’il faut, on est aidé par la vie".

Lorsqu’elle pose le regard sur les chevaux auprès d’elle, qu’elle contemple le domaine, son corps tout entier parle pour elle. Jessica Deschamps a fait le bon choix. En sortant de séance, petits et grands confirment.

Attention à ne pas confondre équicoaching et équithérapie

La société française d’équithérapie explique que l’équithérapie est un soin psychique médiatisé par le cheval et dispensé à une personne dans ses dimensions psychiques et corporelles. Ce n’est pas un traitement direct de maladies somatiques ou de troubles moteurs (cette spécialité correspond à l’hippothérapie), mais bien une intervention touchant à l’esprit, au moral, à la personnalité.

Les moyens mis en œuvre sont de deux ordres : psychiques (la parole, le discours, le sens, le partage émotionnel, l’expérience vécue, le transfert, le désir...) et corporels (la sensation, le mouvement, la communication infra-verbale, l’expression gestuelle...).

L’objectif de l’équithérapeute concerne la diminution de symptômes psychopathologiques, le mieux- être, le sentiment de confort. Le cheval est alors un outil qui, utilisé par un thérapeute, est en mesure d’ouvrir des opportunités et de rendre possible l’amélioration d’une pathologie psychique ou d’un mal-être.

L’équicoaching utilise aussi le cheval pour accompagner individus et groupes vers un objectif annoncé. Il n’y a pas de notion de soin.
 

Le domaine de Mataiea.
  • Le domaine de Mataiea.
  • Jessica Deschamps à Mataiea.
  • Jessica Deschamps à Mataiea.
  • Jessica Deschamps à Mataiea.
  • Jessica Deschamps à Mataiea.
Contact

FB : Manahau Equi-coaching
Tél. : 87 73 88 35
[email protected]
Les séances ont lieu à l’hippodrome de Pirae ou bien sur le domaine de Mataiea.

Pour voir la vidéo : https://www.tahiti-infos.com/L-equicoaching-pour-etre-bien-dans-ses-sabots_a194069.html

Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 2 Septembre 2020 à 16:12 | Lu 1674 fois

Tags : equicoaching




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus