Tahiti Infos

“Je suis vacciné, je ne suis pas mort”


Oscar Temaru a annoncé jeudi qu'il est favorable à la vaccination anti-Covid.
Oscar Temaru a annoncé jeudi qu'il est favorable à la vaccination anti-Covid.
Tahiti, le 19 août 2021 - Le leader indépendantiste Oscar Temaru a usé de son autorité politique et morale pour inciter la population à plus de confiance vis-à-vis du vaccin anti-Covid, jeudi, en marge d’une conférence de presse entièrement orientée sur des questions de prévention sanitaire.
 
Alors que la flambée épidémique liée au variant Delta se poursuit en Polynésie, Oscar Temaru a déclaré jeudi qu’il est vacciné et favorable au vaccin anti-Covid. Une annonce faite en marge d’une conférence de presse donnée en présence du député Brotherson et initialement provoquée pour aborder plus globalement les thématiques sanitaires chères au maire de Faa’a : Le jeûne thérapeutique, la pratique quotidienne du sport, un changement profond d’habitudes alimentaires. Mais ce message de prévention souvent répété n’a pas résisté devant les réalités criantes de l’actualité. La Polynésie déplore 10 nouveaux décès liés au Covid jeudi, 324 hospitalisations en cours dont 40 en réanimation et un taux d’incidence en augmentation de 2 793/100 000. Aussi, invité à s’exprimer sur le traitement immunitaire contre ce coronavirus, le leader politique a-t-il été catégorique. “Vous incitez la population à se faire vacciner ?” ; “Oui, bien sûr. Je l’ai déjà dit maintes fois”, a-t-il répondu en assurant porter ce message de foyer en foyer dans sa commune depuis plusieurs mois.
 
Antivax : Temaru dénonce
 
Mais le leader indépendantiste a surtout saisi la perche tendue pour tacler le message des militants antivax. Et de citer une anecdote récente : “Je veux dénoncer, avec cette conférence de presse, ce que font certains. Je les ai écouté le 2 juillet à Paofai ces deux messieurs, Eugène Tetuanui et un popa’a, mélanger le problème de la pollution radioactive et cette histoire de vaccin. Ils sont même venus me voir à la mairie de Faa’a pour me dire de ne pas me faire vacciner, sinon je vais mourir. Mais ça fait deux mois que je suis vacciné, je leur ai répondu. Je ne suis pas mort. Ils racontent n’importe quoi. Il faut le dénoncer”.
 
Personne au sein du Tavini ne remet en cause l’intérêt de la vaccination”, assure de son côté Moetai Brotherson. “Ce sur quoi on discute, c’est sur l’obligation vaccinale. Et ce n’est pas la même chose”. Le gouvernement présente ce vendredi à l’assemble son projet de loi visant à rendre la vaccination obligatoire pour certaines catégories professionnelles en Polynésie. Aucune consigne de vote n’est donnée aux élus Tavini. Le représentant-député indépendantiste annonce qu’il votera contre. “Ma position est constante depuis le début. J’ai toujours été un partisan de convaincre plutôt que de contraindre. (…) Je suis vacciné. Mais je suis pour la liberté vaccinale”.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 19 Août 2021 à 17:20 | Lu 3392 fois